Ce NOUVEAU SÉMINAIRE débute dans:

par Alain Titeca

Notre planète se comporte comme un immense circuit électrique. Il existe une sorte de cavité électromagnétique située entre la Terre et la dernière couche de l’ionosphère, à environ 55 kilomètres de distance de sa surface. Les propriétés résonnantes de cette cavité magnétique terrestre furent découvertes par le physicien allemand W.C. Schumann entre 1952 et 1957, et ce sont elles qui permettent de mesurer la fréquence ou taux vibratoire moyen de notre planète.

La Résonnance Schumann est présentée par les géophysiciens actuels comme le battement de cœur de la Terre. Elle était de 7,8 Hz depuis des milliers d’années. Mais à partir de 1980, cette fréquence s’est accélérée, d’abord lentement, puis de plus en plus vite à partir de 1997, au point d’atteindre aujourd’hui le niveau de 12 Hz.

L’accélération du taux vibratoire de notre planète fait que 24 heures de durée de vie correspondent en fait maintenant à seulement 16 heures réelles, en terme de temps terrestre. C’est comme si le temps s’était brutalement accéléré, emballé.

Et notre temps va s’accélérer encore, à mesure que nous approcherons du « Point Zéro », qui correspond au renversement des pôles magnétiques. Car si 24 heures d’une journée représentent encore actuellement 16 heures effectives, l’écart va continuer à augmenter suivant une progression exponentielle, et au passage du Point Zéro, que certains situent à la fin de 2012, 24 heures d’avant 1980 correspondront alors à 0 heures effectives. Autrement dit, le temps terrestre, le temps de troisième dimension n’existera plus! Les conséquences de ce phénomène semblent incalculables. Elles défient même toute imagination, puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que du basculement de la Terre et de l’ensemble de l’humanité dans une nouvelle dimension.

Alain Titeca17

Voir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.