SURVEILLEZ la RÉSONANCE DE SCHUMANN en LIVE !

[youtube v= »kQ7p_mf-Ryg »]

 

Nombreux sont les êtres qui pensent avoir fait des erreurs dans leur passé et cette croyance est renforcée par le dicton suivant, que vous connaissez fort probablement déjà : « Tu peux apprendre de tes erreurs ! ». Peut-être avez-vous suivi ce conseil, dans l’espoir d’en apprendre davantage sur vous-même et surtout afin d’éviter de nouvelles erreurs ?

En apparence, ce dicton semble être un sage conseil, mais en réalité il s’agit d’une aberration. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous n’avez jamais commis aucune erreur. Ce que je vous dis peut paraître radical et contraire à votre système de pensée actuel. Ne vous méprenez pas, je n’ai pas l’intention de vous inculquer une nouvelle croyance. Je vous invite au contraire à observer vos croyances de plus près, afin de réaliser qu’elles sont toutes fictives.

Imaginons l’exemple suivant : Il y a cinq ans, vous avez quitté votre travail et aujourd’hui vous pensez que c’était une erreur. Pour pouvoir affirmer cela, vous devez avant tout pouvoir comparer deux situations qui se déroulent simultanément. Maintenant posez-vous la question suivante : « Puis-je connaître la situation dans laquelle je devrais être maintenant, si je n’avais pas quitté mon travail il y a cinq ans ?  ».

Non, vous ne pouvez pas savoir dans quelle situation vous seriez maintenant, si vous n’aviez pas quitté votre travail. Il n’existe aucune autre situation en dehors de celle que vous vivez maintenant. Si vous avez toujours des doutes, faites une dernière vérification. Scrutez l’horizon et regardez si vous vous voyez à double quelque part, vivant une autre situation que celle-ci.

Puisqu’il n’existe pas deux situations se produisant simultanément maintenant, vous ne pouvez pas faire de comparaison. Et puisque la comparaison est impossible, vous ne pouvez pas dire que quitter votre travail était une erreur.

Les croyances telles que « j’aurais dû réagir différemment », « si seulement je n’avais pas fait ceci », « j’ai fait des erreurs » et pire encore « je peux apprendre de mes erreurs passées » sont toutes issues de l’imaginaire. J’appelle cet état imaginaire l’effet Hollywood.

L’effet Hollywood nous fait croire que la situation actuelle est un « défaut de fabrication » … en oubliant que la vie nous apporte toujours la situation, dont nous avons précisément besoin à cet instant.

L’effet Hollywood nous maintient dans l’attente et l’espoir d’une autre situation qui serait bien meilleure que celle-ci … en nous empêchant de savourer ce moment présent qui pourrait être le dernier.

L’effet Hollywood nous invite à devenir « la meilleure version de nous-mêmes », alors que nous le sommes déjà à cet instant même.

L’effet Hollywood, c’est donc s’imaginer des choses qui n’ont rien en commun avec la situation actuelle. Prenons un autre exemple : Vous voyez une petite protubérance sur le corps et vous vous imaginez déjà une maladie incurable. Quand vous êtes sous l’influence de l’effet Hollywood, vous perdez de vue votre savoir inné, votre intuition. L’intuition ne génère jamais aucune émotion. Elle est d’une neutralité absolue. C’est une évidence, pas un sentiment et encore moins un mélodrame.

Alors, l’effet Hollywood, dont vous avez un petit aperçu, vous coupe radicalement de votre sagesse intérieure. Lorsque vous aurez l’envie de vous « shooter » à l’effet Hollywood, allez tout simplement au cinéma. Pour le reste, focalisez-vous sur une observation consciente de ce qui a lieu maintenant et remettez en question toutes vos croyances, même les plus alléchantes. Ainsi, vous mettrez un terme à toutes vos croyances qui génèrent de la souffrance inutile, car totalement illusoires…

Extrait du séminaire « Le Pouvoir de l’Accueil »

Print Friendly, PDF & Email

Nassrine Reza

Nassrine Reza

Je serai heureuse de partager avec vous ! Découvrez mon site web: https://www.nassrinereza.com et ma page Facebook. Pour me contacter ou lire mes chroniques cliquez ici !