L’envie d’écrire, de partager m’anime. Je lis quotidiennement les articles de la PG. Beaucoup abordent ce que d’aucuns appellent l’Ascension vers la Nouvelle Terre en 5D. Beaucoup de partages, de témoignages, de conseils, d’explications sur tout ce que ça comporte tant au niveau physique, mental, émotionnel, spirituel, énergétique; vibratoire etc.

La plupart sont unanimes sur une chose : l’Ascension est avant tout un chemin à parcourir à l’intérieur de soi, rien à faire à l’extérieur, juste apprendre à s’aimer inconditionnellement un peu plus chaque jour, en se délivrant de nos jugements, de toutes ces pensées de non-Amour que l’on peut avoir envers nous-mêmes. Pensées de jugement, dues à un conditionnement de la « Matrice » dont notre société mondiale actuelle est totalement modelée. Façonnée à la manière dont une élite mondiale dirige, en alimentant la matrice par une énergie de peur. Principalement la peur du manque d’argent, mais aussi la peur de l’autre, la peur de l’extérieur… en tenant compte que l’extérieur est la seule réalité.

Dans cette société de jugements, dès la naissance, les premiers sont là sur le bébé qui naît et s’imprègnent dans l’inconscient du bébé. Tous, nous grandissons dans cette optique : tout juger, être jugé, se juger soi-même par la culpabilité. On s’implante la croyance « je n’ai pas droit d’être aimé tel que je suis ».

Le conditionnement se renforce au fil des années où l’enfant grandit pour devenir un adulte lobotomisé à la société issue de la matrice.
L’un des plus gros traumatismes dont beaucoup souffrent est tout ce qui touche à la sexualité, particulièrement pour ceux et celles qui comme moi ont connu une éducation catholique très jugeante, culpabilisante pour tout ce qui concernait ce domaine.

Personnellement, j’ai mon opinion sur le fait qu’il existe un « tabou » sur la sexualité. Quand cette énergie est canalisée, elle est sans doute l’une des sources de pouvoir énergétique des plus puissantes.

J’ai appris beaucoup de techniques dans le domaine du bien-être et du développement personnel, j’ai participé à des stages de formation en PNL, EFT, Techniques métamorphiques, massages relaxants, shiatsu, Méditation, Tantra, Reiki etc.
J’ai d’ailleurs donné des formations dans ces trois dernières disciplines avec ma Compagne.

La pratique du Tantra, particulièrement dans le cadre du couple nous a amené à explorer ce qu »on appelle la Sexualité Sacrée.
Merveilleux chemin d’Amour pour un couple quand il peut être vécu comme nous le vivons.

Lors de nos rencontres, ma douce devient l’incarnation de la Déesse Shakti, magnifique, mystique, érotique…
Le couple est cette entité énergétique que nous nourrissons tous les deux, chacun y apportant sa part, et comme un enfant, il grandit, s’enrichit jour après jour. Quelle merveille après 4 ans de se rendre compte que l’Amour Sacré, idéal, Divin entre un homme et une femme existe réellement.

Pour connaitre cela, j’ai appris de mon côté à explorer ma propre relation à moi-même dans cette sexualité sacrée. Désapprendre tous les conditionnements mentaux liés à ce qui est nommé masturbation.
J’aime dire aujourd’hui que « je me fais l’Amour » et c’est Sacré, Innocent, Bon, Magique et même très Spirituel et Mystique.
Un chemin que je parcours en explorant toutes mes zones d’ombres, peurs, jugements…
Un chemin qui m’a enseigné à devenir un homme multi-orgasmique, ayant pas-à-pas appris à maîtriser son éjaculation pour parvenir à l’injaculation, c’est-à-dire plutôt que l’énergie soit expulsée sous la forme physique du sperme, à canaliser cette énergie à l’intérieur du corps pour que celui-ci en bénéficie, car l’énergie sexuelle est intense, énergétiquement parlant, et indéniablement très agréable.

C’est incroyable comme ce chemin d’amour inconditionnel en passant par l’exploration de la sexualité sacrée me permet de dire que je n’aurais jamais imaginé que le secret était vraiment de s’aimer soi-même. Clairement pour moi, c’est mon couple intérieur qui « fait l’amour », et quand je partage un moment de sexualité sacrée avec celle que je ressens comme une flamme jumelle, elle devient « incarnation physique » de ma femme intérieure, encore une fois ces rencontres sont magiques, mystiques, érotiques bien sûr, et remplies de tendresse et d’amour.

En terme d’énergie générée et de poser ses intentions pour attirer à soi tout ce qu’on désire, l’énergie dégagée est puissante en la faisant naître par la sexualité sacrée que l’on y accède seul ou en couple. J’ai expérimenté de chanter les Kototamas du Reiki (symboles du Reiki qui sont chantés, il existe une réelle tradition spirituelle au Japon qui sont les chants de Kototama, qui signifie « âme du mot », on retrouve aussi cette pratique en Aikido), en étant centré, très haut en énergie sexuelle créée. Tout mon corps vibrait, parcouru de frissons de bien-être.

Chaque pensée, qu’elle soit fantasme, peur, jugement, plaisir… est accueillie, et une alchimie intérieure s’opère, l’amour inconditionnel accueille tout.
Et quand l’énergie est à son plus haut point, j’incarne une déité tantrique, j’incarne un bouddha du panthéon Shingon. Je ne suis plus qu’amour inconditionnel, pour moi, et si une personne apparaît dans mon champ de conscience, je me sens irradié d’amour pur, que cette personne m’apparaisse dans une image de mon passé où elle est en colère, en tristesse, en joie, en rire, m’aimant inconditionnellement, je me sens UN avec elle et l’aime inconditionnellement.

Et lorsque je suis descendu profondément en moi, là où seul le non-jugement règne, où tout mon corps et mon être irradie de plaisir, de bonheur, de joie, j’offre toute cette énergie dans laquelle tout mon corps à baigner à notre mère Gaia, la remerciant profondément pour ce corps qu’elle m’a prêté. Reconnaissant le caractère « sacré » de ce « véhicule » qui me permet d’expérimenter la vie terrestre dans tous ses aspects et particulièrement celui qui me fait couler cette encre : la sexualité.

Je pense sincèrement que les temps actuels ne sont plus à l’application de doctrine spirituelle quelconque dans le respect des traditions ancestrales ou que sais-je… l’important pour moi, peu importe les techniques énergétiques ou autre, l’important est de toujours être dans le Coeur, pur, innocent dans la pratique de quoi que ce soit, être dans le Sacré et, pour moi, on y est quand l’intention du coeur est « pure ».

Important dans le processus, le Cannabis, tant loué, tant diabolisé… un autre sujet qui me soulève souvent des questions dont j’ai trouvé pas mal de réponses.
Le Cannabis a toujours accompagné l’homme, nous possédons même des récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau. Ce sont des récepteurs dans le cerveau* supérieur qui semblent uniquement présents pour fixer le THC, molécule active présente dans le cannabis et qui provoque les effets pour lesquels on le consomme.
* voir le reportage d’Arte sur le cannabis via youtube : https://www.youtube.com/watch?v=CEUWhFrRLDk (et en particulier à partir des 4min40 sec du reportage), et/ou le livre de Jack Herer : « le chanvre et la conspiration contre le cannabis : l’Empereur est nu ! » Editions du Lezard 1993 et 1996 pour les premières éditions françaises.

Le Cannabis a été toujours utilisé par les Shamans de nombreuses traditions pour entrer en communication avec d’autres plans de conscience, et pour d’autres rituels « sacrés » pour citer quelques traditions spirituelles : le Shintoïsme (philosophie spirituelle japonaise) on l’utilisait pour lier les couples mariés (tiens tiens…), dans l’Hindouïsme le Dieu Shiva passe pour avoir « ramené le cannabis de l’Hymalaya pour la joie et l’illumination des Humains » (tiens, tiens…), dans le Bouddhisme il était pratiqué un rituel avec le Cannabis, de nombreuses sectes bouddhistes chinoises l’utilisent encore pour des rites d’initiation et expériences mystiques (tiens, tiens…) Certains lamas et bouddhistes tibétains la considère comme la plante la plus sacrée (tiens, tiens…) Bouddha lui même en aurait consommé dans les 6 années précédent son illumination. Je pourrais citer des exemples chez les Zoroastriens, Esseniens, Soufis, certains coptes (habitant chrétien d’Egypte), Bantous et bien sur les Rastafarians  Moi je ne m’étonne pas que la société veuille bannir cette sacrée plante sacrée !
Ah oui pour clôturer, pour les non-fumeurs… les « Spice Cake », ça se cuisine.

Un ami m’a dit un jour en s’esclaffant de rire lors d’une discussion que j’étais un véritable « terroriste » spirituel. Bon allez, j’ai lâché deux petites bombes de tabous… j’aime mieux penser que je suis un « révolutionnaire de l’Amour » et je n’envoie que des bonnes ondes d’amour, un éveilleur de conscience.

Voilà j’avais envie de partager ça et j’espère que ça ouvrira des portes pour certains.

Un éveilleur de conscience parmi tant d’autres !

Témoignage d’un lecteur de la Presse Galactique

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.