INSCRIVEZ-VOUS AVANT LE 18 NOVEMBRE ET RECEVEZ UNE REMISE DE 10 €

par Régis Raphaël Violette

Je vais vous dévoiler une grande vérité qui est celle-ci: qu’on le veuille ou pas, nous ne pouvons rien changer, rien faire de ce qui est déjà tout orchestré. Qu’importe l’endroit où on en est avec le personnage que nous incarnons, chacun est venu accomplir ce qu’il doit réaliser, on n’a rien à décider. On croit peut-être que nous avons notre mot à dire, mais non, tout cela est qu’une illusion. Quand je dis que tout est déjà orchestré d’avance, ainsi en est-il pour la vie de chacun et de tous ceux qui ont vécu hier ou qui vivront demain. Certains croient à la mort et à une renaissance, qu’importent les croyances, les concepts, les archétypes ou toute autre forme- pensée, tout est illusion. Nous sommes tous la même source de lumière qui s’exprime à travers tous les personnages, tous les êtres, toute cette diversité de la vie dans toute cette création illusoire. Pourquoi illusoire, pour la simple raison que rien n’est stable, tout change constamment. Qu’importe que vous croyiez venir d’une constellation quelconque ou d’un univers parallèle, où d’un autre endroit, qu’importe où vous est votre origine, cela n’est qu’illusion, comme il en est de ce monde. Nous venons tous du même endroit, en fait nous sommes la présence éternelle. On croit que tout est réel, on veut y croire, pour la simple raison que cela est notre ancrage. Tout est orchestré de la source éternelle, qui anime tout. On aura beau dire que celui-ci ou celle-ci se comporte bizarrement, ou d’une façon pas très catholique, qu’importe, tout est juste, tout a sa raison d’être. Celui qui aime provoquer, qui aime s’en prendre aux autres, qu’importe ce qui le motive à le faire, un autre agira autrement et s’impliquera d’une façon très différente. En tant que personnages de la source, en tant qu’essence, nous sommes confrontés à tout, pour la simple raison que nous n’avons pas le même rôle, la même destinée, nous n’avons pas le même véhicule de lumière, nous sommes tous différents par la forme, par notre propre bagage émotionnel, par le vécu.

Où  je veux en venir, quel que soit le comportement d’un être ou de tous les êtres, de toute la diversité de la vie, tout est parfait, tous jouent un rôle important. Cela maintient un équilibre, quoique l’on puisse en penser, il n’y a rien à dire que de suivre son propre cœur, sa propre destinée, tout en étant un engrenage dans toute cette création. Qu’importe le niveau de conscience, le degré d’évolution, de sagesse acquise, peu importe, tout est illusion. Ce que nous croyons être n’est que le personnage, ce que nous commençons à intégrer c’est que nous ne sommes pas juste un personnage, mais la globalité, qu’importe si cela s’est déjà passé, ou ça se passe maintenant ou ça se fera demain, tout est un, tout est la même source éternelle, dans toute sa fragmentation infinie dans cette création quantique. Pourquoi quantique ? Tout se vit dans cet ici et maintenant, tout s’imbrique, l’illusion est de croire au temps, à l’espace et dimension, à ce que nous croyons être dans cette illusion. C’est tout simplement que l’illusion nous reflète notre état d’être, ce que nous croyons et pensons être. Tout est un rêve, tout est éphémère. Tous sont impliqués à vivre intensément le personnage qu’il croient être, la dualité, la séparation, quels que soient les scénarios que chacun vit, passé, présent et futur, tout est orchestré pour tout simplement croire que nous vivons réellement. En fait tout est mis sur notre route pour nous faire avancer, évoluer en tant que personnage. Qu’importe, tout est illusion, il faut voir cela comme étant l’observateur de toute cette globalité pour se rendre compte que tout est un, l’un en tout. Prenons connaissance que nous sommes la source créatrice et en tant que personnage, nous sommes là uniquement pour accomplir un rôle unique, pour accomplir un plan divin.

On se rend bien compte que tout ce qui se présente à nous, c’est pour tout simplement prendre connaissance de notre unification, prendre connaissance que tout est un. L’autre jour, j’ai discuté avec une amie, celle-ci se demandait pourquoi les gens l’évitaient, comme si les gens avaient peur d’elle. Elle trouva cela très bizarre le comportement des gens à son égard, par la suite elle a commencé à avoir peur d’elle-même, d’avoir des angoisses. Elle changeait même sa façon d’aller faire les emplettes, les commissions, en passant par d’autres rues. Il est certain que l’univers lui envoyait un message clair. Pourquoi cela m’arrive-t-il ? Je lui ai dit tout simplement qu’inconsciemment, c’est elle qui a créé ce scénario, ce phénomène. Je devrais plutôt dire que c’est la source éternelle qui à travers son personnage lui a fait vivre cette expérience. Je lui ai dit que tout est lié, que les autres sont des autres nous, les gens ressentaient en elle quelque chose de très sombre, qui engendrait en eux la peur et c’est pour cette raison que les gens avaient ces comportements bizarres à son endroit, car elle générait cette peur inconsciente. Elle avait juste besoin de le comprendre et ainsi transcender cette peur, de ne pas lui donner aucun pouvoir, juste de l’aimer et de l’accueillir dans la lumière de l’amour. Ainsi elle devait vivre cette expérience, prendre connaissance que tout est lié et que les personnes sensibles sont vulnérables aux énergies, aux émanations de peurs. L’amour est la plus grande force de tout ce qui est, transcende, traverse et consume tout par sa lumière éternelle. Je vous ai partagé ce petit exemple, juste pour que chacun réalise que tout est un, que tout est lié, que le personnage évolue avec  tous ces scénarios et avant même de les concevoir, de les vivre, tout a déjà été orchestré par la source éternelle, dont nous en sommes tous et toutes l’essence.

Comprendre que tout prend son origine en nous, en la source éternelle, qui par le biais du personnage libère tout ce qui est contraire à l’amour dénudé. Voilà pourquoi il n’y a rien à juger, quel que soit le personnage. Il est à la fois nous et nous sommes lui ou elle, ainsi que toute cette diversité. Qu’importent toutes les histoires entre personnages, tout est la présence éternelle dans toute sa fragmentation. Pour ma part, il n’y a que cette grande pièce de théâtre où toute la fragmentation de la source éternelle se manifeste en expérimentant ce qu’est la vie, ainsi tout ce qui est émotionnel. À vrai dire, nous le créons et nous expérimentons tout, et cela au-delà des limites engendrées par les personnages, la source éternelle nous fait dépasser ses limites. De plus en plus d’être s’éveillent et prennent connaissance que tout est un, l’un en tout, ne donnant plus aucune importance aux histoires, traversant, transcendant et consumant tout par le feu sacré de l’amour. Nous avons su nous dénuder de tout, pour tout simplement être l’amour nu, dénudé de tous concepts, aimant tout d’un même amour. Quoique l’on croie percevoir, tout est un. La peur vient de la non-connaissance, maintenant vous savez que tout est un, l’un en tout.

Auteur
Régis Raphaël Violette

Note de l’auteur

# En fait tout ce que nous vivons en tant que dualité, peurs ou autres, tout est en nous et la source éternelle orchestre tout pour s’en libérer.

À l’image de l’arbre, tout est lié de la racine jusqu’aux feuilles, tout est un, et l’un tire son existence de la source éternelle, en l’amour dénudé de tout concept et c’est par son essence que tout s’accomplit. #

Source: https://justeetre.blogspot.com/

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.