par Régis Raphaël Violette

Il ne peut y avoir de liberté si l’homme ne se connaît pas lui-même, s’il considère les autres comme des étrangers, à exploiter toutes les ressources planétaires pour ses propres fins égoïstes. En plus de profiter de toute la richesse, il exploite les plus pauvres pour grossir son portefeuille. Quels que soient les moyens pour faire comprendre aux gouvernements tous ces abus de pouvoir, cela n’apportera rien de bon. Peut-être cela aidera les gens à manifester et ainsi soulager leurs consciences, leur impuissance face à l’ordre mondial. Ne croyons-nous pas qu’ils ont déjà pensé à toute éventualité? Ils laisseront la population faire pendant un certain temps, apportant ainsi un déséquilibre. Qui en souffrira le plus, les plus pauvres, les moins nantis, les plus gens qui vivent déjà dans la précarité ? Peut-être des têtes tomberont, mais ce qui concerne ceux qui gouvernent vraiment dans les corridors et non en avant de la scène, ceux-là ne seront pas affectés. Ils ont déjà plusieurs pas d’avance et comme toutes protestations, après la tempête, il y aura à ramasser les pots cassés, il y a sûrement de grandes pertes, par la suite rien n’aura changé pour la simple raison que le mal qui ronge chaque être humain, n’est pas éradiqué à la racine, à l’origine de tout ce mal-être.

Je vous le dis, tant que l’origine de ce mal ne sera pas consumée, éradiquée, rien ne peut être arrêté. Ce n’est pas d’hier que l’homme fait face à tous ces abus de pouvoir, qu’il est dominé par une minorité. L’homme se relève toujours après avoir vécu de grandes pertes personnelles, émotionnelles et matérielles, en perdant des êtres chers. L’histoire se répète sans cesse comme si l’homme était atteint d’une amnésie éternelle, n’ayant pas encore assez appris des leçons du passé. Comme quoi la racine du mal n’est pas extérieure mais bien en l’homme, dans ses mémoires ancestrales, génétiques et quantiques. J’entends quelqu’un me dire: que faut-il faire pour éradiquer le mal à la source ? L’homme aura besoin de se faire amputer de son mental, de sa conscience, de son âme et esprit, toute trace du mal, toute anomalie qui est à l’origine de ce comportement destructif de l’homme envers toute la création et envers lui-même. Comme il a été dit dans plusieurs messages, seul l’amour dénué de tout concept apportera cette libération, cette délivrance du mal de toute anomalie, ce mal qui régit l’homme vers sa propre destruction, entraînant avec lui la création.

L’homme a comme apprentissage de se libérer de toutes les histoires, de toutes les mémoires qui ne font qu’alimenter son présent et futur. En fait, il devra transcender ce qu’il croit et pense être, aller au-delà de la forme humaine, de la conscience, du mental et de l’esprit, afin de libérer l’âme pour qu’elle soit affranchie de tout concept, de tout archétype, de toute illusion d’enfermement. Je ne crois pas que l’homme de ce monde arrivera à atteindre la paix s’il continue à rester et s’alimenter dans les histoires et les mémoires de celui-ci. Il n’y a pas d’autre issue que de tout transcender, de tout traverser, de tout consumer par le feu sacré de l’amour. C’est ainsi que l’homme se libère de tout et même de sa forme, atteignant ainsi sa vraie nature divine, qui est au-delà du temps, de l’espace et de toutes les dimensions. C’est à travers sa vraie nature divine que l’homme en prend connaissance et ainsi peut tout traverser, transcender et tout consumer par le feu sacré de l’amour, son essence éternelle, là où tout provient de la source éternelle, où tout prend son origine, qui n’est pas assujettie à qui ou à quoi que ce soit, à aucun concept.

Il y aura sûrement une grande catastrophe pour l’humanité, comme il y en a eu plusieurs dans l’histoire de ce monde. Il est certain que ce monde court à sa perte, à propre destruction. Avant que cela arrive, ceux qui prendront connaissance que le salut se vit de l’intérieur vivront la dissolution totale de leur être, pour être dénudé de tout concept. Ces êtres pourront ainsi tout traverser, tout transcender et tout consumer par le feu sacré de l’amour. Qu’importe ce qui arrivera à ce monde, ils resteront dans la paix, dans la joie et dans l’amour. Ils auront compris que la seule réalité c’est celle du cœur unifié, là où tout prend son origine, en la source et présence éternelle, en cet amour éternel dénué de tout concept, de toute illusion.

Auteur
Régis Raphaël Violette

Note de l’auteur
Ce message m’est venu après le visionnement de la vidéo qui demande à tous de revendiquer, d’agir contre le pouvoir en place pour le 17 novembre. Que seul l’amour dénudé de tout concept oriente notre instant d’éternité, le tout dans la paix, la joie t l’amour.

Source: https://justeetre.blogspot.com/

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.

Scroll Up