C’est le retour d’un trou dans l’atmosphère solaire qui s’est ouvert en juin se tournant pour la 6ème fois face à la Terre.

L’observatoire Solar Dynamics de la NASA a photographié la structure, elle s’étend sur plus de 700 000 km à travers l’équateur solaire !

Il s’agit d’un « trou coronal » – un endroit où le champ magnétique du soleil s’ouvre et permet au vent solaire de s’échapper. Un courant de vent solaire en émergeant devrait atteindre la Terre le 30 novembre ou le 1er décembre .

La dernière fois que le vent solaire de ce trou a déferlé sur le champ magnétique terrestre, le 4 novembre, il a déclenché une tempête géomagnétique de classe G1 avec des aurores photographiées dans les États du nord des États-Unis, notamment dans le Wyoming, le Montana, l’Iowa, le Dakota du Nord et bien sûr, l’Alaska . Des expositions similaires pourraient être en vue ce week-end.

Source : http://www.spaceweather.com/

En cette fin de cycle de minimum solaire, il va falloir s’habituer de plus en plus à la persistance des mêmes trous coronaux au cours des rotations successives du Soleil.

Selon la sensibilité particulière de chacun, des ressentis peuvent déjà commencer à se faire sentir alors que les vents solaires ne nous ont encore pas atteint, comme une sorte d’intrication qui nous liait au Soleil malgré la distance qui nous sépare

Trouvé sur FB – Sam Samuel Art

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : SOLAIRE

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.