EMMANUELLE PRIES

Traverser les peurs ….

Ça fait longtemps que je n’avais pas ressenti une énergie aussi forte. Depuis cette semaine on dirait que tout accélère , si vite, que j’ai du mal à suivre sur le plan physique. Mon « moi supérieur » ne plaisantait pas. 2019 est définitivement l’année de l’alignement.

Ce qui a changé ce mois-ci, c’est le rythme de mon cœur. Je continue à avoir des battements de cœur rapides comme ceux que l’on a quand notre cœur s’ouvre à notre divinité, ceux auxquels nous nous sommes habitués au fil des ans.

Mais ces nouveaux battements sont plus doux, par contre ils me coupent complètement le souffle. Ils sont légers, irréguliers et ils apportent un tel amour – inconditionnel – que j’ai envie de pleurer tout le temps, ces larmes qui coulent lorsque notre cœur s’ouvre… ces larmes qui disent je suis amour, je suis paix.

Ma vie est en train de se transformer. Je ressens à quel point ma vie change. C’est comme si je voyais la vie à travers une fréquence vibratoire unique : l’amour. Et peu à peu, j’accède à des fréquences que mon corps physique a encore bien du mal à maintenir.

Cependant, ces moments de joie et de paix sont interrompus par des vibrations nettement moins élevées, des vibrations cachées, des vibrations désagréables, difficile à supporter tant elles résonnent un mal d’être incompréhensible pour mon être humain : mes programmes, ma densité, mes distorsions.

Ces vibrations m’assomment. Elles semblent être à l’assaut de mon cœur et me transportent dans le passé. Les émotions des ces programmes sont tellement intenses que j’ai du mal à croire que cette douleur non exprimée puisse être coincée dans notre corps physique sans que nous en soyons conscients.

C’est comme si je tombais en chute libre dans le néant. Une chute vertigineuse que je n’arrive pas à contrôler. Une chute vers l’obscurité. Plus je tombe, plus la peur s’accroît. Cette peur c’est mon histoire, c’est ma douleur, mes résistances, un enchevêtrement de toutes mes lignes de temps depuis ma plus tendre enfance.

Ces histoires que je me raconte et que je ressasse depuis bien longtemps refont soudainement surface et me voilà coincée, prise aux filet dans un incroyable réseau vibrationnel : ma matrice. Cette matrice ressemble à un filet de pêche et il est niché au plus profond de mon être.

Alors je navigue avec ma conscience à l’intérieur de cet énorme réseau et j’accède aux « vieilles » lignes de temps. Je dis « vieilles » car d’un point de vue linéaire, chacune de mes histoires fait partie de mon « passé », mais comme le temps n’existe pas quand je me balade avec ma conscience je me trouve toujours dans le moment présent. La fréquence vibratoire de chaque ligne de temps me frappe de plein fouet.

C’est comme si je marchais dans un champ de mines. Je suis fascinée de voir à quel point je peux avoir toute cette densité vibratoire en moi sans même m’en rendre compte. Cependant, ce sont ces fréquences qui permettent à ma matrice 3D de rester en place. À la fascination se lie l’incompréhension « Comment ? Je pensais avoir transformé / transmuté cette énergie à plusieurs reprises ».

Tout d’un coup mon corps commence à trembler, mes dents à claquer et je sens l’énergie en moi qui bouge. Au fur et à mesure qu’elle se déplace, elle crée un vortex, un vortex énergétique puissant qui transporte mes histoires à travers mon cœur et les propulse hors de moi.

Je suis instantanément libérée de cette densité, de ces fréquences vibratoires qui ne demandaient qu’à être libérées. C’est un soulagement total. Un nouveau portail s’ouvre et ma matrice 3D se détache en moi, c’est comme si elle flottait. Une lumière émerge et je comprends: tous ces programmes, toutes ces histoires que je maintenais en moi avaient une multitude de fréquences vibratoires.

MAIS

Je ne pouvais pas voir les deux fréquences maîtres qui maintenaient ma matrice en place.

Ce fil conducteur qui liait toutes mes histoires : LE MANQUE et LA MAUVAISE ESTIME DE SOI. Ces deux fréquences qui nous séparent de notre divinité ont voilé ma conscience et mon humain n’a rien perçu.
Bien sûr car mon Ego les a bien gérés et cachés. Cette peur que je ressens lorsque je m’apprête à les dévoiler s’intensifie au fur et à mesure que je m’approche. Ça, c’est l‘emprise ultime de mon ego : LA PEUR.
C’est elle qui me paralyse, qui me tient séparée de ma divinité et qui me maintient dans cette illusion de manque et de mauvaise estime de soi.
Et alors que cette peur s’intensifie, je ferme les yeux la main posée sur le cœur, je lâche prise et j’attends. Une douce chaleur envahit mon corps physique et mon plexus solaire se contracte. Le tsunami de la peur me traverse dévoilant les programmes qui étaient dissimulés et cachés au plus profond de mon être.

Chaque révélation, chaque lâcher prise permet de m’ancrer plus profondément dans mon cœur. Celui ci s’harmonise à nouveau et les battements doux reviennent.

Une nouvelle matrice s’installe, elle est absolument magnifique, de nature cristalline elle brille de mille feux. Elle ancre une fréquence vibratoire des plus hautes en moi. Elle vibre et j’aperçois un scintillement faible car elle s’implante lentement.

Il est temps pour mon ancienne matrice de disparaître.

Et comme une danse éternelle, ce processus de lâcher prise continuera jusqu’au démantèlement complet de mon égo.

À bientôt,

Emmanuelle

Message d’origine en Anglais ICI

Traduction Emmanuelle Pries
Transmis par TransLight : 
https://translightml.com/ ☼
Pour avoir plus d’informations sur Emmanuelle et sur son travail,
merci d’aller sur son site web :
https://www.emmanuellepries.com/home-3

ou sur sa page Facebook en Français Les Fréquences Vibratoires de l’Ascension
ou sur sa page Facebook en Anglais : Awakening Together with Emmanuelle Pries

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.

Scroll Up