par Ginette Forget

Eh oui, il n’y a que « ÇA » ! Que « ÇA » qui prend la forme, la couleur, la texture de celui qui regarde. Comme un film qui se joue à chaque instant, qui projette nos images, nos interprétations, notre perception de la vie. Le film, l’histoire dont je parle si souvent, ne peuvent être que le reflet de nos pensées, nos croyances, nos concepts, nos peurs et autres…. C’est la projection de nos expériences personnelles et collectives. Non la réalité !

La réalité ne peut être que «l’instant » ! Car ce qui est passé n’est plus et ce qui vient, pas encore là. Donc tout ce qui n’est pas Présent est fictif et ne peut être que des suppositions qui changent constamment, selon la perception et les mémoires du personnage qui regarde.

En voiture, en avion lorsque l’on se déplace d’un lieu à un autre que se passe-t-il ? Il semble y avoir un déplacement, mais celui qui perçoit cela est immobile,

Il ne bouge pas. Un jour j’ai ressenti fortement cela en TGV, je regardais le paysage défiler à grande vitesse et pourtant j’étais là, assise, tranquille à regarder cela passer. J’ai VU que tout existe que par son observateur, que rien n’est solide. Tout est énergie pure de la vie et Tout passe. Une seule chose reste… ce qui ne bouge pas.

Alors, avons-nous vraiment des choix à faire entre ça et ça ? Peut-être que le simple fait de revenir à « ÇA » change la perspective ? Le film va continuer de se dérouler, mais il n’y a plus d’identification à ce personnage. Il est vu que nous ne sommes pas celui-ci, que nous en sommes libres. Et si l’essentiel était « ÇA », l’immuable dans le mouvement de la vie?

YouTube video

 

YouTube video
Print Friendly, PDF & Email

Ginette Forget

Ginette Forget

Visitez mon site web: www.ginetteforget.com/ et partagez: ma chaîne Youtube Pour me contacter ou lire mes chroniques c'est ici.