Différents extraits d’articles qui mettent en lumière les avancées majeures de la science et de la technologie qui devraient faire partie du nouvel âge.

C’est un signe très encourageant des progrès réalisés et des choses à venir.


Je ne comprends pas pourquoi les scientifiques étiquettent jusqu’à 97 % de l’ADN comme de la  » camelote  » simplement parce qu’ils n’ont pas encore compris comment il fonctionne. C’est quand même une évolution étonnante.

L’Université Harvard découvre un commutateur d’ADN qui contrôle les gènes pour la régénération du corps entier.

Les humains pourraient un jour avoir la capacité de voir repousser des membres après que des scientifiques de l’Université Harvard aient découvert le commutateur d’ADN qui contrôle les gènes pour la régénération du corps entier.

Certains animaux peuvent réaliser d’extraordinaires prouesses de réparation, comme les salamandres qui ont des pattes arrière, ou les geckos qui peuvent perdre leur queue pour échapper aux prédateurs et en former de nouvelles en seulement deux mois.

Les vers planaires, les méduses et les anémones de mer vont encore plus loin et régénèrent leur corps entier après avoir été coupés en deux.

Maintenant, les scientifiques ont découvert que dans les vers, une partie de l’ADN non codé ou  » poubelle  » contrôle l’activation d’un  » gène de contrôle principal  » appelé réponse de croissance précoce (RGE) qui agit comme un interrupteur, activant ou désactivant la régénération.

Source: https://sg.news.yahoo.com/


Un tamis à base de graphène transforme l’eau de mer en eau potable

Une équipe de chercheurs basée au Royaume-Uni a créé un tamis à base de graphène capable d’éliminer le sel de l’eau de mer.

Le développement recherché pourrait aider les millions de personnes qui n’ont pas facilement accès à de l’eau potable propre.

Le tamis d’oxyde de graphène prometteur pourrait être très efficace pour filtrer les sels et sera maintenant testé avec les membranes de dessalement existantes.

Auparavant, il était difficile de fabriquer des barrières à base de graphène à l’échelle industrielle.

En présentant leurs résultats dans la revue Nature Nanotechnology, des scientifiques de l’Université de Manchester, sous la direction du Dr Rahul Nair, montrent comment ils ont résolu certains des problèmes en utilisant un dérivé chimique appelé oxyde de graphène.

En savoir plus sur BBC


La littérature védique regorge de références à des univers multiples et parallèles

C’est pourquoi le multivers doit exister…

Regardez l’Univers autant que vous voulez, avec une technologie arbitrairement puissante et vous ne trouverez jamais une limite. L’espace s’étend aussi loin que nous pouvons voir et partout où nous regardons, nous voyons les mêmes choses : la matière et le rayonnement. Dans toutes les directions, nous trouvons les mêmes signes révélateurs d’un Univers en expansion : le rayonnement résiduel d’un état chaud et dense ; les galaxies qui évoluent en taille, en masse et en nombre ; les éléments qui changent de volume à mesure que les étoiles vivent et meurent.

Mais qu’y a-t-il au-delà de notre Univers observable ? Existe-t-il un abîme de néant au-delà des signaux lumineux qui pourraient nous atteindre depuis le Big Bang ? Y a-t-il juste plus d’Univers comme le nôtre, au-delà de nos limites d’observation ? Ou y a-t-il un multivers, mystérieux dans la nature et à jamais invisibles ?

À moins qu’il n’y ait un problème sérieux dans notre compréhension de l’Univers, le multivers peut être une réponse…

Source: http://goldenageofgaia.com/

Note de la PG: Mais ce n’est pas la seule, car la physique quantique est en train de démontrer que l’Univers est un hologramme dont chacun d’entre nous serait le centre. Voilà un excellent sujet de réflexion…

Traduction la Presse Galactique

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : DÉCOUVERTES

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.