par Olivia Kocinski

Après un début d’année pour le moins mouvementé, il semblerait qu’avril nous pousse sur des chemins plus doux et moins chaotiques.

Légèreté et douceur de vivre ont l’air de vouloir s’inviter à la fête ! Car oui il est bien ici question de fête. C’est le moment de célébrer tout le travail qui a été accompli ces derniers mois et d’enfin en profiter. De souffler pour se remettre des événements passés et de commencer réellement sur les nouvelles bases construites en ce début d’année.

Car contrairement à ce que nous dit le calendrier, 2019 démarre tout juste. Après une longue clôture de 2018, les derniers ajustements de ce cycle ont été mis en place. Bien entendu le travail n’est pas fini, ce serait trop facile, mais pourquoi ne pas profiter de cette accalmie pour se poser un peu, faire le point sur ses projets, se demander comment on veut évoluer et surtout, se demander quelle existence nous voulons créer.

Avant d’aller plus loin, j’ai envie de faire un petit aparté. Habituellement je me sers de tarots et oracles comme supports de mes tendances, mais depuis quelque temps ils ne me parlent plus et je n’en ai d’ailleurs plus vraiment besoin. Moi aussi j’évolue et mes perceptions changent. Quand je me suis connectée à mes guides pour demander des infos pour les tendances énergiques d’avril, j’ai eu des images et des ressentis. Rien de plus. Et tellement plus ! Tellement plus car au-delà de la simple réception d’informations, il m’est demandé aujourd’hui de vous « traduire » ces images et ressentis. Exercice aussi riche qu’intéressant et challenge que je prends grand plaisir à relever ! J’espère donc que le message vous plaira…

 

Je reçois des images me montrant une route qui se trace devant moi, toute simple, qui se fraye un chemin entre plusieurs collines, qui avance malgré les différents zigs zags que la nature lui fait faire. Le temps est beau et le soleil est d’une belle couleur dorée. La nature est simple, naissante, de l’herbe et quelques arbres en fleur par-ci par-là. Et tout est paisible, serein, facile. Le ressenti le plus intense qui se dégage de cette scène est la paix. 

Cette paix résonne comme une compréhension de tous les événements passés, de toutes les épreuves qui ont du être surmontés. Dans cette scène je regarde en arrière, souriante, et je me sens envahie par une sensation de sagesse et de sérénité acquises au fil du temps. Et j’entends une petite voix rassurante dans ma tête qui me dit : « Va, avance en toute liberté, le chemin est le bon il te suffit d’oser l’emprunter et d’avancer. » Et je n’ai aucun doute. Je suis sûre que je peux avancer dans cette direction malgré l’inconnu.

Avril est donc une invitation à l’épanouissement. Oser être, oser se révéler à soi et, sereinement, prendre le chemin qui se présente à nous. 

Avril invite aussi à prendre conscience de tout le chemin parcouru, des guérisons qui ont opéré ces derniers mois (années) et d’achever sereinement ce cycle pour en commencer un nouveau. Tel le printemps qui renaît doucement après un hiver qui lui a fait se dépouiller de tout ce dont il n’avait plus besoin pour avancer.

Mais attention, il n’est pas question de démarrer en trombes et d’agir sans réflexion. Avril est doux et nous demande de prendre le temps de faire les choses, il agit comme une caresse affectueuse du vent sur notre visage. Il arrive doucement et fait passer ses messages avec délicatesse et chaleur, avec légèreté. Il demande de faire appel à cette sagesse intérieure, gagnée grâce à tout le chemin déjà parcouru. 

 

Cette guidance met également l’accent sur la nature, ce grand maître ancestral, et nous invite à l’imiter. Quand la vie pointe le bout de son nez, il y a d’abord un bourgeon, ensuite il grandit et sa fleur se développe, puis elle éclot à son rythme pour s’ouvrir dans toute sa beauté et révéler ses pétales. Il se nourrit de tout ce qui l’aide à grandir et à s’épanouir. Il avance à son propre rythme et ne néglige aucune étape.

Ce mois-ci, prenons donc notre temps, profitons du chemin pour observer, contempler, admirer. Pour penser à ce dont nous avons besoin et pour répondre à ces besoins. Soyons doux avec nous-mêmes et apportons-nous tout l’amour dont nous avons besoin pour nous épanouir sereinement et paisiblement. 

Faisons grandir le printemps en nous, imprégnons-nous de sa sagesse et avançons en toute quiétude vers l’été…

A tout bientôt !

Olivia

Source: https://www.olivia-kocinski.fr/

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.