Nisargadatta : Pourquoi le vrai est simple, ouvert, clair, aimable, beau et joyeux ? Il est totalement libre de contradictions. Il est à jamais neuf, frais, perpétuellement créateur. Être et non-être, vie et mort, toutes les distinctions se fondent en lui.

Question : Je peux admettre que toutes les choses sont fausses. Mais cela rend-il mon mental inexistant ?

Nisargadatta : Le mental est ce qu’il pense. Pour le rendre vrai, pensez vrai.

Question : Si la forme des choses n’est qu’apparence, que sont-elles en réalité ?

Nisargadatta : En réalité, il n’y a que la perception. Celui qui perçoit et le perçu sont conceptuels, le fait de percevoir est réel.

Question : Et où l’absolu se place-t-il ?

Nisargadatta : L’absolu est le lieu de naissance du percevoir. Il rend la perception possible. Mais trop d’analyse ne vous mènera nulle part.

Il y a en vous le noyau de l’être qui est au-delà de l’analyse, qui est au-delà du mental. Vous ne pouvez le connaître que dans l’action. Exprimez-le dans votre vie de tous les jours et sa lumière brillera toujours plus fort.

La fonction légitime du mental est de vous dire ce que vous n’êtes pas. Mais si vous voulez une connaissance positive, vous devez aller au-delà du mental.

Question : Dans l’univers, y a-t-il une seule chose de valeur ?

Nisargadatta : Oui, la puissance de l’amour.

Trouvé sur http://alavie-over-blog-com.over-blog.com/

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : CONSCIENCE

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.