ABONNEZ-VOUS 3 MOIS OU PLUS À LA PRESSE GALACTIQUE D'ICI LE 24 DÉCEMBRE 2019 ET RECEVEZ GRATUITEMENT LES 36 CODES DE DÉSACTIVATION DES ÉGRÉGORES

Tout le monde ne peut pas se sentir soudainement heureux, en un claquement de doigts, parce que c’est la journée mondiale du bonheur. Mais c’est une bonne occasion de saluer quelques bienfaits du bonheur sur la santé.

D’après la recherche, les gens heureux sont moins susceptibles de tomber malades, ils ont plus de chances d’atteindre leurs objectifs et ils gagnent généralement mieux leur vie que ceux qui se lèvent du mauvais pied.

Ceux qui ont une attitude positive vivent même sept années et demi de plus, en moyenne, par rapport à ceux qui ne voient pas les choses du bon côté (l’effet sur l’espérance de vie est similaire au fait de ne pas fumer !)

Bien entendu, nous savons qu’être heureux peut avoir des effets positifs sur notre santé mentale, mais le bonheur peut avoir un impact sur le corps humain de nombreuses autres façons, bien moins connues…

Votre peau

Vous voulez savoir à quel point vous êtes heureux ? Regardez votre peau. La peau est l’organe du corps le plus réceptif pour évaluer le bonheur de quelqu’un, d’après le Dr Andrew Affleck, dermatologue écossais.

« Si vous êtes heureux et détendu, votre peau sera aussi heureuse, avec une circulation optimale (une peau ni trop pâle ni trop rouge), et pas de sueur excessive comme cela peut parfois arriver si vous êtes stressé ou anxieux. »

C’est un avis que partage le Dr Anton Alexandroff, dermatologue britannique : « Lorsque les gens sont heureux, ils produisent des hormones appelées endorphines. De nouvelles preuves montrent que les endorphines jouent un rôle dans le renforcement de la barrière cutanée, ont un effet anti-inflammatoire et aident la cicatrisation. On peut donc affirmer que si vous êtes heureux, vous allez probablement moins souffrir de dermatites, du psoriasis et vous avez des chances de cicatriser plus vite et mieux. »

Et à l’inverse, le Dr Affleck dit qu’être malheureux peut aggraver de nombreux troubles dermatologiques par le biais de mécanismes neuroimmunologiques et endocriniens. Autrement dit, mauvaise humeur = problèmes de peau. Et oui !

Votre cerveau

« Être joyeux et heureux fait baisser le niveau de l’hormone du stress, le cortisol, tout en augmentant la production d’endorphines et de sérotonine, que l’on appelle aussi l’hormone du bonheur », explique David Brudö, directeur et cofondateur de Remente, l’appli pour le bien-être et le développement personnel.

« Ces hormones du bonheur créent le sentiment d’être satisfait, ce qui permet au cerveau de fonctionner au mieux. »

Votre cœur

Quand vous êtes heureux, vous souriez et sourire peut avoir un effet positif sur votre santé, notamment la santé de votre cœur. « Sourire libère des endorphines, ce qui stimule la circulation sanguine et fait baisser la tension », d’après Susannah Schaefer, présidente de l’association Smile Train pour les enfants. « Cela signifie que vous pouvez faire baisser le risque de maladies et autres problèmes cardio-vasculaires avec un simple sourire ! »

Vos rides

Saviez-vous qu’être heureux pouvait retarder l’apparition des rides ? « Le bonheur peut permettre de garder une apparence jeune plus longtemps », explique le chirurgien anglais Rana Das-Gupta.

D’après lui, le bonheur influence le vieillissement de la peau en amoindrissant la réduction qui se produit dans les télomères (les extrémités de protéines, sur les chromosomes, qui raccourcissent quand nous vieillissons). « Les travaux de recherche permettent d’espérer un lien cellulaire entre le bonheur et la jeunesse » dit-il.

Votre tension

« Le bonheur et la satisfaction font baisser la tension » explique le Dr Robin Northcote, cardiologue écossais.

Et ceci aura alors des répercussions. « Nous mangeons moins et plus sainement, nous buvons et nous fumons moins », d’après le Dr Northcote. « Tout ceci diminue le risque de maladies du cœur, le diabète et les AVC. Et pendant ce temps, nous profitons d’une libération d’endorphines qui nous rend encore plus heureux ! ». Que du bonheur !

Votre estomac

On dit que manger rend heureux, en consommant les bons types d’aliments, mais votre bonheur a aussi un effet sur la santé de votre estomac. « Si vous êtes heureux, votre corps a plus de chances de bien avaler, digérer et traiter une variété d’aliments sans effets délétères, reflux gastrique ou indigestion », explique Ewen Griffiths, chirurgien gastro-intestinal à Birmingham.

Le Dr Griffiths ajoute : « Curieusement, un esprit contrarié et le stress peuvent considérablement affecter le tractus gastro-intestinal. Par exemple, nous savons que le syndrome du côlon irritable ou l’indigestion et le reflux sont bien pires si vous êtes stressé ou anxieux ». Il suggère, si vous êtes concerné, de consulter un médecin.

Votre système immunitaire

Vous n’êtes pas dans votre assiette ? Il est temps de sourire à nouveau. « Sourire et rire favorise la production de sérotonine » explique Susannah Schaefer. « Comme les endorphines, la sérotonine est un neurotransmetteur qui contribue au bonheur et au bien-être des gens. La sérotonine a de nombreux effets positifs, l’un d’entre eux étant de renforcer le système immunitaire. »

Votre niveau de stress

« Le bonheur engendre de vrais changements physiques dans le corps », explique le Dr Simon Taggart, pneumologue et médecin généraliste à Manchester.

« Un niveau moins élevé de cortisol et d’adrénaline, les hormones du stress, nous apporte une impression de chaleur et réchauffe nos mains et nos pieds. Le bonheur créé un état d’esprit plus apaisé et ceci se vérifie par le relâchement des muscles trop tendus sur le visage. »

Votre espérance de vie

Le simple fait de sourire pourrait vous faire gagner des années ! D’après Susannah Schaefer : « Les études ont montré qu’un état d’esprit joyeux peut avoir un effet puissant sur la santé, ainsi que l’espérance de vie ».

Source: https://fr.style.yahoo.com/

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : SANTÉ

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.