par Péris Angélique

Bonjour à vous toutes et à vous tous, comment allez-vous depuis la pleine lune du 19 avril 2019 ? comment vous sentez-vous ?

Vous serez nombreux je crois, à penser que les énergies qui ont entouré la pleine lune du 19 avril, symbolisant l’expiation de nos fautes par la crucifixion – entre le 14 avril, premier jour de l’entrée dans la semaine sainte, le 15 avril, avec l’incendie de Notre-Dame de Paris et le discours de notre Président reporté et enfin le 21 avril, avec la célébration de Pâques symbolisant la résurrection de Jésus à l’image de notre propre résurrection – en a secoué plus d’un. Nous avons dû composer avec ce brassage énergétique et médiatique, dans des vies, qui pour la plupart, sont en plein chamboulement, prise de conscience, revirement, transformation voire en pleine destruction, avec à la clé d’éventuelle et potentielle renaissance et libération.

Heureusement, que le message de cette pleine lune du 19 avril, qui faisait suite à l’entrée finalement du Soleil dans le signe du Bélier, lors de la pleine lune du 21 mars et qui nous demandait  de trouver le ton juste, entre affirmer notre individualité avec le Bélier et coopérer avec les autres dans un juste équilibre avec la Balance, a été entendu par un grand nombre, parce que ce n’est pas ce que nous avons vu lors de l’incendie de Notre Dame, où chacun a pu s’exprimer au travers de sa propre vision, engendrant pour certain de l’agressivité, si la vision était différente de la leur.

Nous sommes actuellement rentrés dans une phase d’intériorisation, de redéfinition de soi, redéfinition de notre rôle et de notre place sociale, de nos diverses structures familiales, relationnelles ou professionnelles, de remise en question, d’épuration, de transformation et de régénération avec la rétrogradation de Pluton qui a commencé le 24 avril jusqu’au 4 octobre 2019, suivi par la rétrogradation de Saturne le 30 avril jusqu’au 18 septembre 2019, sans oublier Jupiter qui est déjà en phase rétrograde depuis le 10 avril et ce jusqu’au 11 août 2019.

C’est pour dire que nos vies sont non seulement pas mal secouées, soit par les expériences qui s’offrent à nous, qui sont peut-être pour la plupart difficiles ou bloquées, soit par nos réflexions, nos conscientisations – et en même temps, mis en stand by, afin d’affronter nos démons intérieurs à l’image de ce que l’on vit extérieurement. Bien sûr, ce n’est pas 4 mois de remises en question ou de constatation intenses ; le plus gros de l’influence normalement, se situe au début et à la fin de la rétrogradation, entre, on essaye de composer avec ce qui nous a été montré et que l’on doit faire évoluer.

Pour l’heure, et en plus de toutes ces énergies, la Nouvelle Lune se fera pour ce 5 mai 2019, dans le 2ème décan du signe des Taureaux, qui est un décan qui est maîtrisé par la Lune et qui nous demande donc de nous ouvrir et de développer encore plus notre intuition et notre inspiration. C’est le décan de la réceptivité.

Cette Lune en Taureau est exaltée, c’est à dire que son influence est intense, car elle puise de la force et de l’énergie du signe dont elle n’a pas la maîtrise, mais dont elle se sent bien et proche afin d’exercer une certaine énergie positive. Ainsi ici, bien que le signe du Taureau soit un signe concret, tous les sens peuvent être exaltés, dégageant une certaine sensibilité, douceur, plaisir de vivre, une envie de vivre dans la chaleur et le confort de son foyer, en sécurité et entouré des gens aimés, attaché au patrimoine, à la famille, à son pays, à sa culture… Ici, ce sont les valeurs de Terre qui sont mises en avant, donc tout ce qui concerne le travail, le labeur, la persévérance, la prudence, tout ce qui est de l’ordre de la production, de la construction, de la stabilité et de la concrétisation…, mais il y a aussi une sorte d’entêtement avec cette Lune en Taureau, parce que les idées sont déjà arrêtées et qu’il est impossible d’ouvrir une autre perspective, tant le voile obscurcit la conscience.

Nous avons donc, dans les domaines où Soleil/Lune transite dans chaque thème, bien souvent des idées fixes, des principes, et des convictions, qu’il nous est bien difficile de nous faire changer, tant nous sommes convaincus de leur véracité et de nos bons droits.

Cependant, comme cette Nouvelle Lune nous invite à plus d’intuition et de réceptivité, il semblerait que si nous lâchions un peu de nos convictions et de nos idées fixes, et donc le côté mental, car ne l’oublions pas, tout ce qui relève du 2ème décan est de l’ordre du mental, pour nous ouvrir davantage aux ressentis, à ce qui se joue à l’intérieur de nous, et au niveau de notre sensibilité, il se peut que l’on s’aperçoive que ce que l’on prenait pour vrai, soit en fait de fausses croyances avec lesquelles nous avons grandi, évolué et autours desquelles nous nous sommes construits. C’est dans ce sens et si l’on a un peu d’intégrité avec soi-même, que l’on peut alors reconnaître nos erreurs, accepter que la vérité soit tout autre, tout en restant en empathie envers soi-même.

Et c’est ce que propose cette Nouvelle Lune, en étant en harmonie avec Neptune, car elle nous ouvre et nous donne la possibilité de ressentir les choses, d’être au plus près de notre intuition et de notre sensibilité plutôt que d’être attaché à un mental qui ne veut pas céder. C’est prendre ce qui se présente à nous, une expérience, une difficulté, ou un conflit, et le faire passer par notre coeur. Ressentir comment il agit dans notre corps, comment il est accepté et toléré, et attendre la validité ou pas de ce que l’on ressent comme étant quelque chose de positif ou pas pour la continuité de notre cheminement.

C’est prendre en main ses propres responsabilités émotionnelles, devenir plus matures et adultes, avec une harmonie Soleil/Lune – Saturne, car finalement qu’est-ce qu’un adulte, si ce n’est qu’un être qui se remet en question, qui travaille sur ses faiblesses et blessures émotionnelles et infantiles, et qui agit toujours en étant aligné avec la réalité vraie et concrète de la vie, qui reste ouvert à tout éventualité ou possibilité et surtout qui sait ne pas détenir la seule et unique vérité, mais une infime partie de ce que sa conscience veut bien lui montrer?

Ainsi, pour cette Nouvelle Lune, tout converge vers Neptune en Poisson. Je rappelle que Neptune en Poisson concerne le collectif mais qu’en transit dans une de vos maisons natales, va vous solliciter personnellement.

Ainsi, Neptune en Poisson doit nous ouvrir à plus de spiritualité, de compassion, de réceptivité, d’intuition, d’imagination, d’inspiration, d’idéal transcendant, de don de soi, d’universalité, mais peut aussi nous maintenir dans l’illusion, la fuite en avant, la dépression, le charlatanisme, les drogues ou les raz de marée.

C’est un condensé d’émotion humaine dont l’évolution semble quelque peu contrariée par un T-carré Mars / Jupiter / Neptune, qui nous invite donc au dépassement de soi. Un dépassement de soi non seulement collectif mais individuel, qui se traduit par des tensions qui pourraient bien nous amener à vouloir tout bouger et tout changer pour sortir de cette situation.

Pour essayer de faire évoluer cette situation bloquante qui a commencé à se former le 22 avril et qui 3 jours après interagit avec le discours de Notre Chef d’Etat à 18h, et qui devrait se débloquer le 10 mai – nous renvoie à nos désirs, et à nos débordements émotionnels avec Mars, ainsi qu’à nos désillusions avec Jupiter.

En effet, avec Mars en Gémeaux, et en signe d’Air, notre énergie et nos actions se démultiplient, nous pouvons faire face et front à plusieurs choses à la fois, nous pouvons commencer beaucoup de choses mais pas forcément les finir, car il y a une sorte de mise en surface qui fait que notre conscience est déjà sollicitée ailleurs lorsque d’autres demandent plus d’approfondissement. De ce fait, en tension avec Neptune, Mars, dont notre intellectuel est en ébullition, peut nous conduire à des erreurs d’appréciations, car bien souvent on veut juger très vite sans prendre le temps de poser les choses, ce qui n’est pas évident me diriez-vous, avec un Mars en signe d’Air.

Neptune est aussi en tension avec Jupiter, ce qui suggère que notre optimisme en une vie meilleure et différente, peut être tellement emplie de rêve ou d’idéal que cela suffit pour brouiller les pistes et jeter un voile d’illusion, nous faisant mal percevoir la réalité des choses. Comme s’il y avait tromperie, comme si on voulait détourner les actes par des voies pas toujours très claires.

En même temps, Jupiter qui représente la loi, la justice, notre chef d’état, nous a fait un pied de nez en essayant de nous jeter de la poudre aux yeux, tout en essayant de poser des actions floues, diverses et variées mais non approfondies avec une dissonance à Mars et à Neptune. Le mystère règne, cela permet de tenir les consciences en haleine, mais pas trop pour qu’elles ne se réveillent pas trop…

D’ailleurs si on fait un tout petit aparté sur ce fameux jeudi 25 avril à 18h, jour de l’allocution de notre chez d’état, la Lune qui représente le peuple, était prise en sandwich entre Saturne, qui représente l’autorité, l’ordre, la loi et le père, Pluton, qui représente les bas instincts, l’inconscient, tout ce qui est caché, enfoui, primaire et karmique, ainsi que la destruction en vue d’une reconstruction, et le Noeud Sud, qui est l’influence passée, karmique et collective.

De ce fait, c’est tout notre émotionnel et nos conditionnements affectifs qui sont ici touchés, réveillant une forme d’insécurité, et une forme d’impopularité pour notre chef d’état, des responsabilités passées mal assumées, d’instincts refoulés qui demandent à être transformés avec la conjonction du NS à la Lune / Saturne et Pluton.

Son but, à notre chef d’état, étant de reconquérir la confiance du peuple Français représenté par la Lune par le biais d’actions concrètes, en conjonction à Saturne et, diverses, qu’il faut mettre en place, en aspect de bi-quintile à Mars, dans le but de transformer et de régénérer nos diverses structures conjointes à Pluton, afin d’influencer le peuple vers un idéal plus acceptable en aspect à Neptune. Quant aux gilets jaunes, ils se sont rendus compte qu’il n’y avait rien de concret, le T-carré pointé vers Neptune, qui parle de désillusions, est vraiment le sentiment qui a pu circuler parmi eux.

Ainsi, puisque Neptune est la planète au centre de ce T-carré, qui parle de tromperie, et d’illusions, elle va venir concentrer toute la puissance en elle et comme elle est dans son signe de maîtrise,et donc en Poisson, l’énergie est amplifiée mais surtout en analogie avec la maison XII, dernier signe du cycle, qui nous invite à faire un bilan de tout ce qui s’est passé depuis un certain temps. C’est donc finalement une intériorisation qui nous est donnée de faire à chacun personnellement et dans les domaines où ce T-carré transite dans chaque thème, afin de changer et d’évoluer personnellement pour changer et évoluer collectivement. Il s’agit donc de nous ouvrir à plus de réceptivité, de spiritualiser nos actions et nos idéaux, avec Neptune, mais de façon juste et équilibrée, en utilisant aussi notre jugements intérieurs avec la Vierge qui se trouve dans le signe opposé.

Ce qui nous permettra finalement d’envisager un idéal collectif en vue de sa réalisation sur du long terme avec un sextile Saturne / Neptune ; idéal, qu’il ne faut pas avoir peur de transformer, car nous avons la capacité de changer les choses avec un sextile Neptune / Pluton. Mais pour cela, tant que les esprits resteront centrés sur leur nombrils, que chacun agira à sa guise, que la cohérence du groupe sera une cohérence distorsionnée parce que trop d’egos sont encore disparates ; nous pourrions vivre encore des tensions ou des épreuves au niveau de nos attachements et de nos conviction avec Uranus en Taureau.

Il nous faut donc compter sur une Vénus en Bélier qui agit par passion et déterminisme, et qui nous donne la force d’agir avec Mars, peut-être aussi avec enthousiasme et égalité avec Jupiter, pour contrecarrer certaines frustrations et insatisfactions avec Saturne, afin de détruire ce qui nous fait souffrir avec Pluton, tout en essayant de convaincre avec Mercure.

Vénus est aux carrés du NN et du NS, montrant bien que nos désirs sont contrariés mais, que c’est en nous-même que nous devons trouver notre bien-être, en élevant notre conception du beau, du bien et du bon, quête de notre paix intérieure.

Et c’est grâce à des idées novatrices, révolutionnaires qui ne se fondent pas sur le passé mais bel et bien qui se crée à partir de la nouveauté, avec une conjonction Mercure / Uranus,  que nous pourrons révolutionner nos aspirations et notre idéal de vie avec une dissonance Uranus / Neptune.

Mais pour cela, nos actions, nos comportements, et certaines de nos attitudes mentales, doivent être modifiés, corrigés et transformés, si nous voulons réellement concrétiser quelque chose dans la matière et renaître de nos cendres avec les deux quinconces de Mars à Saturne et à Pluton. Mais cela nous demande d’abord d’apprendre à nous remettre en question, de corriger ce qui doit l’être, d’épurer et de nous débarrasser de ce qui est inutile et qui nous empêche d’avancer, intérioriser et dépasser la fonction Saturnienne, limitante et frustrante, en vue d’une régénération complète avec la fonction Plutonienne qui sont en mode rétrograde agissant de ce fait, de l’intérieur…

 

En conclusion, la nouvelle lune du 5 mai 2019 nous ouvre davantage à nos ressentis et à notre intuition, apprendre à lâcher prise sur certains principes, conceptions, idées fixes…, pour construire un nouvel eldorado intérieur plus accès sur la perception que sur le mental.

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne nouvelle lune, plus d’ouverture, de réceptivité et de perception sur ce qui est juste et aligné, une bonne nouvelle lune emprunt des énergies d’intériorisation, de redéfinition de soi, de restructuration et de transformation dans tous les domaines de votre vie. Et puisque c’est la nouvelle lune, profitez-en pour changer ce qui doit être et pour reformuler vos intentions…

Source: http://astrotransgenerationnel.over-blog.com/

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.