SURVEILLEZ la RÉSONANCE DE SCHUMANN en LIVE !

par Steven Greenstreet

– Christopher Sherwood, porte-parole du Département de la Défense (DoD) des États-Unis, s’est montré exceptionnellement ouvert et honnête avec le NY Post sur le fait que le  » Advanced Aerospace Threat Identification Program  » du Pentagone, d’une valeur de 22 millions de dollars, en vigueur de 2007 à 2012, visait à étudier les ovnis – ou  » phénomènes aériens non identifiés  » comme on les appelle maintenant – et continue à étudier les rapports extraterrestres. (voir la vidéo de 4:22 minutes sur l’interview du NY Post – en anglais)

– Le ministère continuera d’enquêter, selon les procédures normales, sur les cas d’aéronefs non identifiés rencontrés par des aviateurs militaires américains afin d’assurer la défense de du pays et la protection contre les surprises stratégiques des adversaires de notre nation « , a déclaré Sherwood.

– Nick Pope, ancien enquêteur sur les ovnis au ministère britannique de la Défense, a qualifié les commentaires du DoD de  » révélation explosive « . Les déclarations officielles précédentes étaient ambiguës et laissaient la porte ouverte à la possibilité que l’AATIP s’intéresse simplement aux menaces aériennes de la prochaine génération que représentent les avions, les missiles et les drones – comme le prétendaient les sceptiques, » a déclaré le Pape. « Cette nouvelle révélation montre clairement qu’ils ont vraiment étudié ce que le public appellerait des « OVNI ». ”

– John Greenewald Jr, du site Web d’archives de documents du gouvernement  » The Black Vault « , a qualifié de sans précédent l’utilisation par le Pentagone de l’expression  » phénomènes aériens non identifiés « . « Je suis sidéré, » dit Greenwald, « ils ont apparemment travaillé très dur pour ne jamais dire ça. » « Aujourd’hui, nous avons des preuves réelles – des preuves officielles – qui disent :  » Oui, l’AATIP s’est occupée de cas, de phénomènes, de vidéos, de photos, et de bien d’autres phénomènes. » « Au moins, nous faisons un pas de plus vers la vérité. »

Le porte-parole du Pentagone, Christopher Sherwood

Le Pentagone a enfin prononcé les mots qu’il a toujours évités lorsqu’il discutait de l’existence possible d’OVNI – « phénomènes aériens non identifiés » – et admet qu’il en étudie encore les rapports.

Dans une déclaration fournie exclusivement au Post, un porte-parole du ministère de la Défense a déclaré qu’une initiative secrète du gouvernement appelée « Advanced Aerospace Threat Identification Program  » a poursuivi des recherches et des investigations sur des phénomènes aériens non identifiés.

Et alors que le ministère de la Défense affirme qu’il a fermé l’AATIP en 2012, le porte-parole Christopher Sherwood a reconnu que le ministère continue d’enquêter sur les allégations d’observations d’engins spatiaux étrangers.

« Le ministère de la Défense est toujours préoccupé par le maintien d’une identification positive de tous les aéronefs dans notre environnement opérationnel, ainsi que par l’identification de toute capacité étrangère qui pourrait constituer une menace pour le pays », a déclaré M. Sherwood.

« Le ministère continuera d’enquêter, selon les procédures normales, sur les cas d’aéronefs non identifiés rencontrés par des aviateurs militaires américains afin d’assurer la défense de la patrie et la protection contre les surprises stratégiques des adversaires de notre nation. »

Nick Pope, qui a enquêté secrètement sur les OVNI pour le gouvernement britannique dans les années 1990, a qualifié les commentaires de la Défense de « révélation explosive ».

Source: https://exonews.org/

Traduction la Presse Galactique

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : PHENOMENE CELESTE

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.