Transmis par Sylvain Didelot

Retranscrit par Marie-Claire

Bonsoir à vous. Ce soir c’est à travers cette énergie, à travers mon énergie celle de Sananda, que j’aimerais vous parler.

J’aimerais profiter de ce moment dans votre existence pour vous dire que je suis en totale compassion avec vous. J’aimerais profiter de ce moment pour vous dire que je suis totalement présent avec vous, grâce à vous aussi.

Votre planète, notre planète devrais-je dire, votre vaisseau Terre traverse et va traverser des moments très conflictuels. Votre planète traverse des moments de digestion difficile dans l’énergie. Elle n’arrive pas, elle n’arrive plus à recycler tous ses ressentiments, toute cette énergie – négative n’est pas le mot mais toute cette énergie qui ne tend pas vers l’unité, vers la compréhension.

Alors la planète vit des problèmes digestifs et c’est normal, on va dire que le repas était gros jusque-là et que vous allez passer dans une sorte de période de jeûne pour la planète, passer par une période d’acceptation des énergies, par une période de purification.

L’eau, ce symbole a beaucoup d’importance pour vous et je vous invite vraiment actuellement, dans ce temps et pas qu’à cause de la chaleur mais bien à cause de l’énergie, je vous invite à boire l’eau la plus pure qui soit, la plus pure possible, à laisser circuler en vous cette eau vraiment, à la boire de manière abondante car l’eau est ce qui va permettre à votre corps d’éliminer enfin ces énergies.

Beaucoup d’entre vous sont à la recherche d’un miracle, à la recherche d’une expression instantanée de ce qu’ils sont, d’une expression instantanée de l’énergie dans la matière.

Votre corps a cette possibilité. Chaque particule, vous appelez cela comme ça je crois, chaque particule de votre corps peut émaner l’énergie de tout un univers créatif mais chaque particule de votre corps obéit à l’intérieur à la somme de vos croyances, à la somme de ce que vous pensez être.

Ne vous réduisez pas les amis, ne vous réduisez pas à la matière, ne vous réduisez pas à l’expression extérieure, à tous ces mouvements.

L’invitation aujourd’hui c’est une invitation à la paix, c’est une grande invitation que je pose ici.

Je vous invite à retrouver un moment de paix, c’est en cela que je disais que la planète se met en période de jeûne.

Il s’agit vraiment de laisser la paix entrer en vous. Il s’agit vraiment, peut-être pendant quelques temps, quelques jours, quelques semaines, quelques mois de cesser comme cela de condamner à l’emporte-pièce très rapidement chaque chose, chaque instant, chaque moment, chaque personne, chaque circonstance, chaque choix.

Rien n’est posé sur votre route au hasard, rien n’est fait sur cette planète qui n’ait un sens précis.

Alors bien sûr quelques-uns d’entre vous vont me parler d’actes extrêmes, d’actes de guerre, d’actes de cruautés, d’actes de vandalisme, d’actes d’injures, d’actes d’insultes, d’actes de jugements malheureux. Je ne vous invite pas à cesser de vouloir la paix ici, au contraire je vous invite à la paix.

Ce que je veux dire ici c’est : ces situations ne sont pas normales ; ces situations de guerre, ces situations de massacres, ces situations d’abandons, ces situations de rejet d’une certaine partie de la population ou de rejet même d’une race, d’une entité, d’un règne entier ne sont pas normales.

La paix c’est un état neutre.

Tous les excès sont négatifs sur votre monde j’allais dire, tous les excès ont un effet inutile sur vous.

Retourner à la paix c’est ne pas faire semblant d’être au mieux, c’est ne pas faire semblant d’être au pire j’allais dire aussi mais c’est réellement être là présent à ce qui est, présent à ce qui se passe, présent à Soi, présent à l’énergie qui vous traverse et laisser l’énergie circuler en vous, laisser l’énergie du moment présent vous atteindre.

S’il est important d’éviter en tout cas les jugements c’est pour que la Paix soit un ordre installé sur ce monde. L’installation de la paix sur ce monde est un prérequis à l’expérience la plus grande qui soit pour votre univers, à l’expérience la plus grande qui soit sur votre planète, c’est un prérequis galactique.

Nous savons que vous êtes capables de cela, nous savons que le monde entier est capable de cela, nous savons même que le monde entier est capable de cela mais nous savons aussi que certains pays sont dirigés par des gens qui veulent engendrer le jugement, engendrer la séparation, engendrer les guerres, engendrer ou encourager les commerces illicites. A tous ceux-là nous disons que le ciel ne permet plus ça et que tous ceux qui se seront cachés, tous ceux qui ne se seront pas montrés sous leur vrai jour et qui n’auront pas donné de vraies explications, vont devoir rendre ces explications à leurs peuples, au ciel et à l’existence même.

L’intégrité dans la paix est le prochain pas que vous avez à passer, celle de réellement faire entrer des espaces de paix en vous de plus en plus grands et de plus en plus importants pour pouvoir aussi pour vos corps, supporter les énergies qui sont et qui vont être envoyées sur votre plan.

Plus vous serez en dissonance avec ce qui est et plus ces énergies vont vous perturber.

Alors si en ce moment vous êtes particulièrement exacerbé, si tout vous touche, si tout vous sensibilise n’en soyez pas inquiet, cela fait partie de ce qui est en train de se produire de ces énergies mais ne combattez pas, essayez de rester le plus neutre possible. Evidemment si quelqu’un souffre aidez-le à ne pas souffrir, c’est une évidence mais si quelqu’un ne fait de mal à personne d’autre que lui-même, alors laissez-le, laissez-la, laissez les énergies en lui ou en elle s’aligner, recevoir une Lumière extérieure.

Votre monde, la Source de votre existence émane de grandes vibrations actuellement, des vibrations très naturelles, des vibrations – je devrais dire forestières, puisque ce sont vos arbres qui se mettent à vibrer une fréquence de réunification sur la planète.

Beaucoup d’entre vous sont à la limite de décisions extrêmes actuellement avec des envies de partir tout de suite vers un ailleurs, vers un au-delà ou vers d’autres circonstances. Patientez un peu.

Patientez un peu, beaucoup de ce que vous vivez est là aussi dû à des bouleversements en énergies qui sont sur votre planète. Certains y sont plus sensibles que d’autres bien sûr cela a toujours été, cela est et cela sera toujours le cas.

Cette sensibilité ne la rejetez pas non plus, ne la cachez pas. Exprimez ce que vous ressentez, exprimez ce que vous voyez et que vous n’avez pas l’habitude de voir, exprimez ce que vous entendez et que vous n’avez pas l’habitude d’entendre car c’est aussi une époque de révélations pour beaucoup d’entre vous, une époque où beaucoup d’entre vous vont donc recevoir encore – c’est déjà arrivé et ça arrivera encore mais vous êtes dans cette vague où beaucoup d’entre vous vont recevoir des dons et capacités d’entendre, de voir.

Ne soyez pas dans le jugement, n’essayez pas de maîtriser là aussi systématiquement et immédiatement tout cela. Laissez faire l’énergie. Même si vous avez l’impression que c’est fantastique et que ça va durer, il y a des flottements dans cette énergie-là, d’abord une chose est posée sur vous puis elle s’installe en vous.

Posée sur vous et s’installe en vous : l’installation c’est dire à chaque molécule de votre corps, redonner à chaque partie de votre corps son champ de conscience, son champ vibratoire, redonner sa pureté originelle à chacune de vos cellules.

Toute maladie est une sorte de combat mené entre vous, entre ce qui est et vous et puis votre mental qui décide de ce que cela devrait être et vous.

Alors acceptez l’état présent, acceptez de traverser une épreuve initiatique difficile. N’ayez pas peur pour vos corps, dans tous les cas ils sont transitoires mais dans tous les cas ils sont en train de s’adapter et ils sont beaucoup plus forts que vous ne l’imaginez. Votre corps contient toutes les énergies de Lumière pour chacun d’entre vous, n’ayez aucune crainte là-dessus.

Soyez conscient et constant dans l’effort de vouloir laisser pénétrer la Lumière en vous.

Ce n’est pas juste une métaphore, ce n’est pas non plus une idée de vous emmener droit regarder le soleil ou la lumière du dehors même si elle est très douce et très juste en termes d’informations pour chacun d’entre vous.

Cette invitation c’est une invitation à recevoir une véritable sagesse, celle de l’ordre naturel, celle de laisser passer, celle de laisser du temps à votre corps pour s’adapter, celle de ne pas avoir peur, celle de se dire comme la planète que si vous devez jeûner, jeûnez. N’ayez crainte.

Si vous devez passer une petite période dans un trouble entre guillemets, dans une expérience un petit peu désagréable pour votre corps qui est en train de s’adapter encore une fois, laissez-lui du temps, laissez-vous du temps, laissez-vous des moments de paix et d’amour.

Souvenez-vous, Je suis à vos côtés.

Parfois nous vous soignons et parfois nous vous accompagnons. Nous vous accompagnons parce que nous savons qu’il y a beaucoup de paliers dans cette vie et que parfois si nous on vous montre la direction c’est à vous de monter ce palier.

J’ai été et serai toujours là pour aider cette planète, pour aider ce plan, pour vous amener à cette même vérité qu’on m’a fait énoncer et que j’ai aussi énoncée en grande partie, cette vérité qui est que toutes les œuvres que j’ai faites vous en ferez de plus grandes encore.

Les œuvres que j’ai faites je les ai faites en liaison avec la Source, en liaison avec le Père.

Le Royaume des Cieux dont je n’ai cessé de parler n’est pas un Au-delà, c’est une dimension dans laquelle tout est possible, dans laquelle votre existence peut se poursuivre de manière beaucoup plus agréable.

Appeler à soi le Royaume des Cieux c’est appeler, dans ces mots-là « le Royaume des Cieux », le meilleur de vous, le meilleur de votre existence, le meilleur des possibles pour chacun d’entre vous. Pas forcément celui que votre ego, votre mental, le personnage aurait imaginé mais celui que le Père, celui qui a établi le Plan divin, celui-ci a prononcé pour vous les meilleures procédures j’allais dire d’évolution, les meilleurs moyens d’évoluer.

Le meilleur moyen d’évoluer c’est toujours d’être un petit peu chahuté pour apprendre à se poser et à ne pas laisser comme cela, dans un premier temps, ne pas laisser l’extérieur vous envahir, dans un second temps, dans un second mouvement s’apercevoir que finalement vous avez créé tout cela, que vous avez créé ce que vous rejetez, en prendre conscience, prendre conscience que vous l’avez créé, prendre conscience de votre part de responsabilité, j’ai dit de responsabilité, pas de culpabilité mais de responsabilité.

Vous êtes aidé par nous, vous êtes aidé par vos guides, vous êtes aidés par vos anges simplement en pensant à la Lumière, en pensant à l’Amour, en pensant à des êtres que vous aimez qu’ils aient appartenu à ce monde ou à d’autres mondes.

Chacune de vos intentions est un appel, un appel à des Êtres ou un appel à l’Univers pour une manifestation.

Entourez-vous de l’équipe gagnante. Entourez-vous de tout ce qui en vous va vous permettre d’être mieux, tout ce qui en vous va vous aider à accepter ce qui est, à passer à l’étape suivante qui est l’étape d’ouverture de la conscience à l’invisible.

Car le pas que vous êtes en train de passer mes amis, mes frères, mes sœurs, ce pas que vous êtes en train de passer c’est un pas de la vision de l’Invisible. On vous l’a déjà dit et nous le répèterons je sais mais vous allez dans le monde de l’Invisible, dans le monde de l’information, dans le monde des guides, dans le monde des anges, dans le monde des entités désincarnées de ce monde.

C’est vers ce monde-là que se dirige tout votre plan d’énergies. Dans ce monde-là la matière a beaucoup, beaucoup moins d’inertie qu’auparavant.

 

Acceptez ce changement de règles, acceptez que vous passiez dans une étape à nouveau un petit peu de chrysalide avant de redevenir encore un papillon, un nouveau papillon, acceptez la possibilité qu’une partie de ce que vous pensiez être acquis aujourd’hui s’efface un peu pour un temps, le temps de la gestation intérieure de votre monde intérieur, le temps d’installer la Paix en vous pour pouvoir ensuite la rayonner à l’extérieur de vous.

 

La Lumière qui vous habite est grande et forte. Votre cœur envoie dans l’Univers chacune de vos pensées et celles-ci sont entendues et le cerveau de votre ventre c’est celui qui vous pousse à l’action et qui vous dit « Va, maintenant il est temps ».

Le ventre c’est toujours celui qui dit « Va, maintenant il est temps » et il se rebelle quand vous n’avez pas fait vos pas, quand vous n’avez pas digéré ce monde, quand vous ne l’avez pas accepté. « Va au-delà, passe au-delà ».

Vous vous souvenez, vous le savez même vous le vivez encore vous mais lorsque quelqu’un a très peur il a une boule dans le ventre, il sent que son ventre se serre et souvent vous dites que ça vous bloque. En vérité mes frères, mes sœurs, le ventre est en train de vous dire exactement l’inverse : « Vas-y, avance, force, regarde cette force, je te montre ta force, serre mais tu es là, vas-y, avance ».

Votre corps a toujours été là, dans toutes vos expériences il vous a suivi. Ne le maudissez jamais, bénissez-le à chaque instant.

Il est le pont entre votre univers et tous les autres univers. Il est le pont entre votre conscience et toutes les autres consciences mais il est celui que vous devez garder en paix, il n’est certainement pas celui que vous devez maudire pour un dysfonctionnement temporaire.

 

Encore une fois plus vous laissez entrer la Paix en vous et plus vous laissez les énergies de guérison s’activer en vous. C’est important. Plus vous êtes en Paix et plus vous passez dans un monde où tout redevient possible, sans limite.

Il est là le miracle, ils sont là les miracles : pas de limite, aucune limite, que celles de vos croyances mais d’abord, avant de pouvoir engendrer de nouvelles croyances, il s’agit vraiment et je le répète, d’être dans la Paix dans ce moment présent dans votre époque, d’éviter des jugements pour les jours ou les semaines à venir et je vous remercie de m’avoir entendu sur ce message.

Print Friendly, PDF & Email

Sylvain Didelot

Sylvain Didelot

Mon site web: sylvaindidelot.com et ma page FB - N'hésitez pas à communiquer avec moi ou à lire mes chroniques en CLIQUANT ICI !