ABONNEZ-VOUS 3 MOIS OU PLUS À LA PRESSE GALACTIQUE D'ICI LE 24 DÉCEMBRE 2019 ET RECEVEZ GRATUITEMENT LES 36 CODES DE DÉSACTIVATION DES ÉGRÉGORES

par Sébastien Arnold

En France, la cuisine solaire reste encore confidentielle. Pourtant, l’ensoleillement dans l’Hexagone est suffisant pour utiliser ce mode de cuisson une bonne partie de l’année. Alors, pourquoi se priver d’une énergie gratuite et inépuisable ? Découvrez en quoi ce mode de cuisson alternatif et écologique peut vous rendre plus heureux.

Apprenez à ralentir le rythme de votre vie

De nos jours, nous n’avons plus le temps. La vitesse est devenue une vertu cardinale; à l’inverse, la lenteur est synonyme d’apathie. Cette accélération sociale contamine tous les domaines de la vie, y compris la cuisine. La restauration rapide est à la mode et préparer à manger est devenu pour beaucoup une corvée.

Au final, à ce rythme effréné, notre vie passe et nous ne sommes pas dedans.

Cuisiner avec le soleil est un bon moyen de remettre les pieds sur terre. En effet, un four solaire est plus lent qu’une cuisinière électrique et cuisiner avec un four solaire est une forme d’ascèse salutaire. Comme une boussole, le four solaire nous indique avec une implacable exactitude, une temporalité plus naturelle. 

Reconnectez-vous avec la nature grâce à la cuisson solaire

La fuite en avant dont nous parlons a quelque chose de déréalisant. Toujours dans l’adaptation, nous avons l’impression de ne jamais être présent à nous-même.

Cet arrachement est à l’origine de nombreuses dépressions.

Utiliser l’énergie solaire pour cuisiner permet d’éprouver à nouveau notre appartenance au cosmos. En effet, un four solaire fonctionne hors de tout réseau et permet de retisser un lien direct avec la nature.

Pour chauffer, ce cuiseur écologique concentre les rayons du soleil sur une casserole de couleur noire. C’est tout.

Même en cas de coupure d’électricité (black-out, impayés, difficultés financières, etc.), vous pouvez cuisiner sans dépendre de personne.

Cette petite liberté est une joie simple, mais réelle – celle de l’autonomie et de la connaissance.

 

En utilisant l’énergie solaire, soyez actif contre le réchauffement climatique

Être dans l’action est aussi une forme de joie. En effet, ne plus subir les événements permet de retrouver une certaine estime de soi.

À l’heure où le changement climatique devient incontestable, changer de mode de vie est essentiel, voire vital.

Malgré les prévisions alarmantes des scientifiques, les énergies propres ne sont toujours pas à la mode en France. Donc, il devient urgent d’apprendre à agir à contre-courant et à refuser la fatalité.

Devant l’immobilisme de l’ensemble du corps social, dont une partie remet encore en cause la réalité du réchauffement de la planète, la cuisine solaire est un moyen d’action simple et non violent.

En effet, il existe des appareils, comme le barbecue solaire, qui bénéficie d’un rendement énergétique suffisant pour se substituer près de 200 jours par an à une plaque de cuisson électrique ou à une cuisinière à gaz.

La fabrication d’un Solar’cycle lors d’un atelier d’autoconstruction de fours solaires paraboliques.

Prenez soin de vous-même

Nous l’avons dit plus haut, nous ne prenons plus le temps de cuisiner. Et si nous le faisons, nous privilégions les cuissons courtes et à haute température. Le wok, la plancha ou la friture sont des techniques très prisées à l’heure actuelle.

Or, le traitement de choc que nous faisons subir aux aliments n’est pas sans conséquences sur leur texture et leur valeur nutritive.

Si la cuisson est essentielle pour venir à bout de certaines bactéries, notamment dans la viande, elle modifie la structure moléculaire des denrées alimentaires. À partir de 120°C, toutes les vitamines ont été dégradées !

Pourtant, ces micronutriments sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme – par exemple, en renforçant le système immunitaire.

Une cuisson à basse température permet de limiter cette destruction, sachant que la vitamine C, la plus fragile de toutes, commence à disparaître vers 60°C.

Un four solaire à panneaux, qui atteint des températures comprises entre 60° et 80°C, est idéal pour pratiquer la cuisson douce. Ce type de four solaire est très facile à construire avec du matériel de récupération.

À ce propos, de plus en plus de grands chefs et de diététiciens redécouvrent la pratique de la cuisson au four solaire car elle préserve les qualités nutritionnelles et organoleptiques des aliments.

Maintenant que vous avez lu cette information relative au four solaire, je vous invite à essayer ce type de cuisson naturelle et, de la sorte, à prendre soin de vous-même et de votre alimentation, tout en luttant contre le réchauffement climatique.

Auteur : Sébastien Arnold.

Publié par René Dumonceau – http://www.lescheminsdelenergie.com/

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source. Publié dans le cadre de l’entraide entre élèves de Livementor, l’école en mieux !

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : ÉNERGIE SOLAIRE

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.