Pauline Veilleux

« Des tableaux, des illustrations, des dessins et des impressions; que ce soit à l’huile ou à l’encre, que le pinceau ou le crayon soit en action, les messages semblent provenir d’une même source: cette fontaine intérieure qui inspire des contenus inédits et des écritures allégoriques.

Des oeuvres en intention et en intuition se disant par le geste spontané, quelque fois dirigé et s’exprimant par le transfert et la transparence. Ces oeuvres ont pris la liberté d’oser se révéler à travers le temps par l’entremise de divers procédés. Des univers remplis de l’Impératif présent d’un passé composé et du futur antérieur.

Des titres et des mots sans gène se font voir, se font jour, pour nous guider subtilement vers des ailleurs pas toujours lointains.

Une poésie accompagne les images, un sens du tableau quelque fois théâtral mais inlassablement renouvelé, pour nous permettre d’accéder à d’autres dimensions.

Des titres évocateurs: Roue de la durée. L’union des contraires. Région des possibles. Courbe céleste. La course du soleil noir. Temps immobile. Le moule humain. Émergence des conditions. Dernier futur. Fontaine de mémoire. L’obscurité des origines. Gardiens des portes. » – Pauline Veilleux

Rétrospective posthume des oeuvres-mandalas de Pauline Veilleux présentée à la Galerie de la petite gare de Val-David, Qc.

du 5 au 15 octobre 2019 | 09h00 – 17h00

La Municipalité du Village de Val-David est heureuse de présenter, du 5 au 15 octobre, la rétrospective posthume des oeuvres-mandalas de Pauline Veilleux à la Galerie de la petite gare de Val-David.

Avant son décès en octobre 2017, Pauline Veilleux s’est entourée de ses élèves et ami.e.s afin d’entrevoir la transmission de son savoir. Le collectif, Pour la suite des enseignements de Pauline Veilleux, composé de Michelle Dubé, Huguette Lucas, Andrée Perreault et Élisabeth Revil, s’est affairé dans la dernière année à regrouper une trentaine de ses dessins pour les présenter à la communauté et partager leurs bienfaits sur l’humain.

« J’ai reçu ce mandat-là », aimait-elle à répéter.

Pauline Veilleux découvre le mandala par hasard, en dessinant des points et des cercles de couleurs pour distraire son jeune fils, Emmanuel. Elle prend alors conscience de nouvelles sensations dans son corps lors de l’utilisation de certaines formes et couleurs. Des amis lui révèlent qu’elle ressent les effets bénéfiques de la création du mandala.

C’est ainsi que Pauline amorce et réalise, sur près de trente ans, une recherche appliquée sur le mandala, explorant son histoire, sa signification théorique, symbolique et physiologique, jusqu’à en comprendre le processus complet de création. Ce voyage initiatique l’a conduit à en faire son ultime objectif: rendre accessible cet outil de créativité, de ressourcement et de développement interpersonnel, par l’enseignement et le dessin.

« Le mandala révèle divers aspects de soi, nous soutient dans une démarche personnelle, nous aide à libérer les mémoires enfouies et les conflits intérieurs en harmonisant notre être. Il met en lumière notre inconscient », Pauline Veilleux.

Dans ses dessins aux pastels et aux crayons de bois, Pauline manifeste l’expression d’un voyage intérieur qui l’a menée à la source de son être et aux limites de l’univers.

L’observateur de ces oeuvres est plongé dans le pouvoir infini du mandala; celui du soutien à la guérison, à l’unification et à la réconciliation.

Exposition rétrospective posthume des oeuvres-mandalas
de Pauline Veilleux
5 au 15 octobre
Galerie de la petite gare de Val-David
2525, rue de l’Église
Tous les jours de 9h à 17h
Entrée libre

VERNISSAGE 5 OCTOBRE À 14:00

Pour information sur les oeuvres de Pauline Veilleux
[email protected]

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : COMMUNIQUÉS

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.