par Monique Mathieu

« Si vous arriviez à mieux vous comprendre, à mieux comprendre la façon dont vous fonctionnez, à mieux vous intérioriser (en faisant un retour sur vous-même, une introspection, ce qui est fortement recommandé) vous avanceriez beaucoup plus vite.

Deux freins essentiels freinent les êtres qui se préparent pour le grand saut quantique, pour cet immense changement.

Le premier des freins est les peurs, peurs multiples, peurs infinies, peurs illusions, peurs réelles. Quatre-vingts pour cent des peurs qui ont perturbé les hommes jusqu’à maintenant sont des peurs illusoires.

Bien sûr, il y a les peurs qui concernent l’insécurité, mais c’est un autre domaine. Elles représentent environ vingt pour cent des peurs réelles.

Le deuxième grand frein est le refus de couper avec le passé. Souvent votre passé colle réellement à vos pieds comme de la glu et vous empêche d’avancer.

Que vous le vouliez ou non, si vous ne fermez pas les portes de votre passé, il vous rattrapera en permanence parce que vous l’accueillerez, parce que vous le nourrirez. Il faudrait que vous compreniez, mais c’est assez difficile pour les humains de le comprendre, que tout ce que vous avez vécu, que cela ait été difficile, moins difficile ou agréable, ne sera plus jamais à vivre ! Il y aura peut-être des situations qui y ressembleront mais, si vous vivez des situations similaires, cela attestera qu’une leçon n’a pas été comprise.

Maintenant, nous vous engageons à marcher droit devant vous sans vous retourner sur le passé, nous vous l’avons dit maintes fois. Le fait de toujours penser aux problématiques de votre passé, qu’elles soient anciennes ou assez récentes, vous amène à les revivre. Il est très important de couper, de lâcher avec tout ce que vous avez pu vivre.

Une autre chose peut vous freiner, c’est la culpabilité. La culpabilité est un frein. Pourquoi les êtres humains culpabilisent-ils pour mille et une choses ? Toute leur vie, ils font des choses qui peuvent être inconsciemment en désaccord avec eux-mêmes. Nous ne parlons pas de choses très conséquentes, nous parlons de leur vécu.

La culpabilité vous freine, vous empêche d’intégrer la Lumière qui vous entoure et de manifester votre propre Lumière.

Comprenez réellement que tout ce qui a été vécu n’est plus à vivre et que vous ne devez ressentir aucune culpabilité vis-à-vis de quoi que ce soit, de bien ou de moins bien. Tout ce que vous avez vécu n’était qu’expériences pour vous faire évoluer, pour vous faire comprendre, pour vous transformer, pour vous amener où vous en êtes actuellement et aussi pour vous mener beaucoup plus loin.

La peur, la culpabilité et la non-estime de soi-même sont des freins, mais les deux principaux sont les peurs et ne pas réussir à couper avec votre passé, quel qu’il soit, même s’il s’agit d’un comportement que vous avez eu hier ou tout à l’heure. Ne dites pas : « Je n’ai pas bien agi » ! Dites : « J’ai agi en fonction de ce que j’étais à ce moment-là ».

Tout cela prendra de plus en plus d’importance dans votre vie. Si vous arrivez à couper réellement, (nous disons bien « réellement ») avec toutes les chaînes qui vous retiennent et qu’il faut simplement couper, vous vous envolerez, vous comprendrez ce qui ne vous était pas possible de comprendre jusqu’alors.

Pour pouvoir réellement couper, il est nécessaire de faire une rétrospection et d’aller au plus profond de vous-même pour comprendre vos expériences. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  https://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Print Friendly, PDF & Email

Monique Mathieu

Monique Mathieu

Reçu par : Monique Mathieu http://ducielalaterre.org/ - Pour lire mes chroniques ou communiquer avec moi CLIQUEZ ICI !