par Karine Touboul

Sous sa douche, en public, en solo ou en groupe… Pousser la chansonnette présente mille et une vertus non seulement pour votre psychisme, mais aussi sur votre santé.  Philippe Barraqué, musicologue et musicothérapeute, nous décrit tous ces avantages et nous incite à chanter du matin au soir.

L’effet relaxant du chant, nous l’avons probablement tous vécu, sans forcément nous époumoner dans une soirée karakoé. Mais les vocalises ont également d’autres propriétés, y compris pour votre beauté !

Élimine le stress

 

Comme le cri, le chant possède un pouvoir libérateur : il nous permet d’évacuer les émotions enfouies à l’intérieur de nous à l’origine des tensions, de l’anxiété, du stress. La respiration abdominale, qui s’effectue automatiquement lorsqu’on se met à chanter, favorise également l’oxygénation de notre organisme. On se sent ainsi relaxé, détendu, plus zen lorsqu’on chante.

Chasse les idées noires

Au lieu de vous gaver de chocolat ou d’anxiolytiques pour tenter de positiver, chantez ! En poussant la chansonnette, on fait en sorte que notre cerveau -via l’hypothalamus- commande aux glandes endocrines la sécrétion d’endorphines, ces fameuses hormones du bien-être aux vertus anti-dépresseurs connues et reconnues, notamment des sportifs. Et comme elles sont à effet prolongé, on voit la vie en rose durant plusieurs heures !

Améliore les capacités respiratoires

Pour être capable d’enchaîner des couplets et de tenir des notes, on est obligé de respirer par le ventre, ce que nous faisons de manière naturelle lorsqu’on est bébé ou bien que l’on dort. Or, au fil des années, nous remplaçons cette respiration par une autre, plus artificielle, avec la cage thoracique. Chanter nous permet donc de rééduquer, sans fournir le moindre effort, l’ensemble de notre système respiratoire à la pratique de la respiration abdominale (inspirer en gonflant le ventre, expirer en le dégonflant, comme lors d’exercices de yoga). On a davantage de souffle. On respire plus profondément.

Soulage le mal de dos

Comme la respiration, la posture constitue un élément fondamental du chant. Pour pouvoir chanter, il est nécessaire de se tenir droit, de tendre son cou et de relâcher ses épaules. Par ailleurs lorsqu’on chante, nos cordes vocales se mettent à vibrer. Un phénomène de résonnance qui ne se limite pas à la zone ORL. Le larynx fait vibrer les sons à l’intérieur de tout notre corps, en particulier au niveau de la colonne vertébrale, permettant ainsi à notre dos de bénéficier d’un délicieux massage vibratoire.

Renforce le système immunitaire

D’après une étude allemande réalisée en 2004 par l’Institut musical de l’Université de Frankfort *, le chant renforcerait les protections naturelles contre la maladie. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé un échantillon sanguin prélevé chez chacun des membres d’une chorale avant et après une répétition du requiem de Mozart. Résultat,  le taux d’immunoglobulines A était beaucoup plus élevé après qu’avant la répétition. Or ces protéines fonctionnent comme anticorps contre les infections, en particulier des muqueuses et de la peau.

Maintient l’élasticité de la peau du visage

Exit l’acide hyaluronique et autres injections de botox ! Chanter sollicite l’ensemble des muscles faciaux, non seulement les lèvres, mais également les pommettes, le menton, le front. Un excellent exercice pour lutter contre l’affaissement du visage et maintenir l’élasticité de votre peau !

Ref: Effects of choir singing or listening on secretory immunoglobulin A, cortisol, and emotional state. Kreutz G et coll. Journal of behavioral medicine, 2004 Dec;27(6):623-35.

Source: https://www.doctissimo.fr/

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : SANTÉ

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.