INSCRIVEZ-VOUS AVANT LE 18 NOVEMBRE ET RECEVEZ UNE REMISE DE 10 €

Le Groupe Arcturian transmis par Marilyn Raffaelle

Chers lecteurs, une fois de plus, nous venons à vous avec beaucoup d’amour et de respect, surtout en ces temps où tant de gens vivent le chaos et semblent perdus dans les douleurs de la naissance d’une nouvelle terre, d’une nouvelle conscience collective et des humains plus évolués. N’ayez pas peur, même si vous en doutez en vous basant sur ce que vous voyez, sachez que l’humanité est bien engagée dans les changements évolutionnaires qui ont été inconsciemment désirés et recherchés à travers le temps.

Une fois qu’un individu atteint un certain degré de conscience spirituelle, il n’est jamais forcé de s’incarner. Vous avez choisi d’être sur terre à ce moment-ci. Beaucoup voulaient être ici pendant ces temps mais n’étaient pas autorisés parce que leur Lumière n’était pas encore d’un niveau suffisant pour aider au processus d’ascension de la terre.

Vous qui lisez et comprenez ces messages, vous êtes ici pour servir la Lumière comme exemples et enseignants. Cela ne signifie pas que pour ce faire, vous devez d’abord devenir un gourou spirituel, un canal ou un enseignant dans le sens ordinaire et limité de ces titres. Vous devenez ces choses et beaucoup plus à mesure que vous commencez à vous aligner secrètement et silencieusement avec la Vérité à chaque instant présent tout en poursuivant vos activités quotidiennes ordinaires.

Le système de croyances tridimensionnelles basé sur la dualité et la séparation a créé des dieux, des saints et des rois. Il a enseigné pendant des éons et enseigne encore que certains individus, ainsi qu’un dieu mâle nébuleux dans le ciel sont meilleurs que vous et doivent être admirés et même adorés. En réalité, ces désignations représentent simplement des facettes de la séparation, la croyance que ceux qui ont atteint une certaine qualification « ordonnée par l’homme », soit par naissance, soit par expérience, sont plus précieux, sages, aimables et « saints » que tous les autres.

Un « saint » n’est rien de plus qu’une personne qui a accompli certains concepts tridimensionnels de spiritualité. Beaucoup de ces saints déclarés n’étaient pas éveillés à la vérité spirituelle réelle. Parce que vous êtes des créateurs, une personne qui passe 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à penser et à se concentrer sur les stigmates ou sur un concept d’expérience divine, pourra facilement la créer pour elle-même.

C’est pourquoi il est important de se défaire de toute conception de ce à quoi doit ressembler la spiritualité pour être authentique. Permettez à votre processus d’évolution personnelle de se dérouler, en ayant confiance que votre Soi Supérieur sait ce qui est bon pour vous et quand, ce qui peut être totalement différent de l’expérience d’une autre personne.

Les titres tridimensionnels ne signifient rien dans l’ensemble des choses parce que même s’il y a individualité, toute vie fait partie de l’UN. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas donner l’honneur et le respect là où il est mérité, mais adorer et chercher à imiter un saint, une personne célèbre ou un concept en trois dimensions de Dieu aux dépens de sa propre nature divine est de l’idolâtrie.

La plupart des âmes ne s’incarnent pas dans le but de devenir célèbres ou d’atteindre ce qui les rendra précieuses, aimables ou importantes pour les autres selon des normes tridimensionnelles. Cependant, la plupart des âmes incarnées oublient et perdent de vue leur but en entrant dans les énergies plus denses de la terre.

Il n’y a rien de spirituel à poursuivre une carrière ou une activité qui mène à la gloire. Souvent, une personne est attirée par une activité et est très douée parce qu’elle l’a fait dans d’autres vies. La perfection ou la renommée professionnelle d’une sorte ou d’une autre peut bien être la composante nécessaire à l’œuvre de Lumière qu’une personne a choisie – une façon de montrer aux autres qu’une personne peut être célèbre, riche ou physiquement belle tout en vivant un niveau élevé de conscience spirituelle.

Ceux qui occupent des postes d’autorité ou de célébrité ont une grande responsabilité parce qu’ils sont considérés comme des exemples par ceux qui, jusqu’à présent, n’ont pas encore réalisé leur propre unicité et qui les imitent souvent. La seule erreur spirituelle de tout choix de vie est de ne l’utiliser que pour le service à soi-même et de le considérer à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur de soi, dans un but de validation physique, émotionnelle, mentale ou spirituelle.

Faites de ces moments de transitions un temps de réjouissance plutôt que de souffrance, car les murs de la prison s’écroulent et permettent à ceux qui sont à l’intérieur de se réveiller et de commencer à expérimenter les réalités de leur conscience déjà parfaite pendant que les maîtres de la prison se précipitent pour tout arrêter dans un effort vain pour maintenir le statu quo.

Nous voulons parler de compassion et du fait qu’elle n’est pas toujours perçue dans sa forme la plus vraie. La compassion est un état de conscience capable de comprendre, d’accepter et d’aimer inconditionnellement sans devenir un catalyseur ou un paillasson. Beaucoup croient encore à tort que pour être une personne aimante ou spirituelle, ils doivent accepter ce que l’autre leur fait physiquement, mentalement ou émotionnellement.

La compassion ne nie jamais une situation, mais voit plutôt à travers elle jusqu’à ses composantes sous-jacentes, tout en prenant les mesures humaines nécessaires et compréhensibles pour soi-même et pour l’autre. Peu importe les bonnes intentions, délivrer des paroles de vérité à quelqu’un qui n’a pas encore atteint une conscience capable de s’aligner avec eux est de la folie.

C’est pourquoi la pratique de faire du prosélytisme ou de forcer ses croyances, si vraies soient-elles, représente un faux sentiment d’ego – la croyance que seul le prosélyte a les bonnes réponses et que tous les autres ont tort.

Le prosélytisme peut être nuisible de plusieurs façons. Il crée de la culpabilité, de fausses croyances et souvent la perte des fondements spirituels déjà présents chez une personne qui souvent est plus évoluée que ce qui est enseigné. Toute âme en évolution finit par atteindre un état de conscience dans lequel les croyances des autres n’ont plus le pouvoir de provoquer le doute ou le questionnement.

La compassion ne s’aligne pas sur la faible énergie de résonance d’un autre comme le fait la sympathie. Il est très important pour ceux qui travaillent professionnellement en médecine, en psychologie, en droit, en travail social, etc. de comprendre la différence entre compassion et sympathie. Ceux qui travaillent dans ces domaines sont exposés chaque jour à des fréquences denses de tristesse, de douleur, de souffrance et de conscience de la victime.

Quand vous travaillez avec les autres à partir du niveau de sympathie–« Je ressens votre douleur » plutôt que de compassion–« Je reconnais votre douleur » vous vous alignez avec l’énergie de résonance inférieure de l’autre qui se nourrit alors de la vôtre vous laissant fatigué, épuisé et incapable de fournir des solutions compréhensibles et de haut niveau qui peuvent aider la personne et la situation.

Même si ce n’est pas votre travail professionnel, la plupart d’entre vous trouvent que les autres sont de plus en plus attirés par vous pour vous confier leur douleur, leurs problèmes et leurs histoires tristes. Cela se produit parce qu’au fur et à mesure qu’une personne évolue spirituellement, son champ d’énergie diffuse plus de Lumière et parce que chacun cherche consciemment et inconsciemment la Lumière, ceux qui n’en ont pas beaucoup sont attirés par la vôtre.

C’est pourquoi il est important de garder vos niveaux d’énergie élevés et remplis de Lumière à tout moment. Vous pouvez demander à vos Guides de vous aider à cela et quand vous vous sentez glisser dans la densité, arrêtez-vous et centrez-vous en vous visualisant dans la Lumière blanche/dorée. Une énergie de résonance plus faible ne peut pas entrer dans la plus haute, mais la plus haute peut se laisser glisser dans la plus basse.

Permettez à votre Travail de Lumière d’être où vous êtes et de laisser l’autre venir à vous. Il n’est pas nécessaire de le chercher. Il peut être aussi ordinaire qu’une personne dans une épicerie dont vous savez intuitivement qu’elle a besoin d’une reconnaissance spirituelle silencieuse. Un enseignant peut être guidé intuitivement vers un élève en difficulté qui a besoin de quelqu’un avec qui parler. Il peut s’agir d’un ami ou d’un parent réceptif et désireux d’en apprendre davantage sur la vérité spirituelle que vous connaissez.

Lorsque vous vivez de compassion, vous vivez à un niveau de conscience plus élevé dans lequel les autres, s’ils sont prêts et réceptifs, peuvent être élevés. C’est ainsi qu’a lieu la vraie guérison, mais il n’en tient qu’à l’autre de se maintenir dans cet état de conscience supérieure. Votre travail n’est jamais de porter indéfiniment un autre en le nourrissant d’un faux sentiment d’amour, c’est plutôt de lui de permettre par amour de vivre la leçon qu’il a choisie.

Comme l’énergie de la terre devient de plus en plus intense, un plus grand nombre d’entre eux trouveront leur chemin vers vous au travail, à la maison, dans une foule ou à une fête – où que ce soit – pour obtenir de l’aide. C’est pourquoi vous avez choisi d’être sur terre en ce moment et c’est ainsi que les concepts de dualité et de séparation se dissolvent dans le néant qu’ils sont.

Soyez dans le monde aussi pleinement que vous le désirez ou que vous êtes guidé de l’être, mais n’en soyez pas dépendant.

Nous sommes le Groupe Arcturian

Source: http://onenessofall.com/newest.html

Traduit et partagé par la Presse Galactique

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : Marilyn Raffaelle

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.