par Sarah M

Le miel est un superaliment réputé depuis des siècles pour ses nombreux avantages sur l’organisme. Sa teneur en antioxydants et sa richesse en nutriments en font un anti-inflammatoire recommandé pour le traitement de plusieurs pathologies. Cependant, on en trouve plusieurs versions sur le marché et il n’est parfois pas évident de démêler le vrai du faux dans sa composition avant de se décider à l’acheter. L’un est pur et présente divers bienfaits tandis que l’autre est beaucoup plus sucré et est loin d’avoir les mêmes vertus. Découvrez dans l’article comment faire cette différence !

Qu’est-ce que le « vrai miel » ?

Le miel pur est celui produit directement par les abeilles, fruit de mère nature ! Il est plein de minéraux et d’enzymes. Vous le trouverez généralement accompagné du label « naturel » ou « biologique », mais il faut cependant bien veiller à bien lire les ingrédients sur les étiquettes pour s’assurer des composantes.

Voici donc 11 méthodes efficaces pour vérifier l’origine de votre miel et effectuer les bons choix lors de prochains achats. Cela est important pour bénéficier des meilleurs nutriments qu’offre le miel pur ainsi que de ses actions antibactériennes, antifongiques et antioxydantes.

Qu’est-ce que le « faux miel » ?

Le « faux miel » est le miel industriel fabriqué de manière artificielle par les entreprises, qui est souvent un mélange plus au moins concentré de fructose, d’amidon, de jus de sucre et de glucose dont les bienfaits sont bien moindres comparés à sa version pure.

Viscosité

L’un des premiers aspects dans la vérification de la pureté du miel est sa viscosité. En effet, si le miel industriel est de nature assez collante dû à sa teneur en édulcorants, le miel pur n’est pas gluant et ne laisse pas cet effet collant aux doigts. Il est donc aisé de faire la distinction.

Texture

Le miel pur dispose d’une texture dense et épaisse au toucher alors que le faux miel est plus liquide et se déverse donc plus rapidement. Il est possible d’effectuer le test en en plaçant un peu sur le doigt et en observant sa rapidité d’écoulement. Cela devrait être assez révélateur sur la nature du miel en question.

Odeur

Le miel pur dégage souvent une odeur florale au parfum agréable, surtout s’il est à base d’éléments tels que la fleur d’oranger, la menthe ou encore la lavande. Le miel industriel par ailleurs n’a pratiquement pas d’odeur ou alors des relents un peu aigres peuvent s’en détacher. Un rapide test olfactif permettra vite de détecter le vrai du faux.

Chaleur

Au test du feu, le vrai miel aura tendance à s’épaissir pour former une sauce caramélisée tandis que le faux miel créera des mousses et formera des bulles sans jamais réellement caraméliser. Ces distinctions sont utiles pour faire la différence entre les deux.

Le test du pain

Si vous tartinez une tranche de pain avec du miel pur, ce dernier va vite durcir et sécher sur la pâte dans moins d’une minute environ, le miel frelaté par ailleurs va plutôt mouiller le pain et l’humidifier sans pouvoir sécher.

Dissolution

Le miel naturel n’est pas soluble dans l’eau et ira plutôt se déposer au fond du verre si mélangé à cet élément. Le faux miel se dissout par contre plus facilement dans l’eau et disparaît souvent sans laisser de trace, de manière quasi-instantanée dans l’eau, ce qui est synonyme de son impureté.

Le test de l’allumette

Essayez de tenir une allumette allumée dans du miel, si ce dernier est pur vous verrez les étincelles retentir sur sa surface, s’il est frelaté la flamme s’éteindra très aisément dû à son grand taux d’humidité qui vient à bout de la chaleur du feu.

Les impuretés

Le miel biologique vendu par les acupuncteurs sera souvent mélangé à des petites particules (pollen, corps de l’abeille, morceau de ruche…) qui sont totalement inoffensives pour la santé et peuvent être consommées sans danger. Le miel industriel aura un aspect beaucoup plus transparent et homogène.

Goût

Le goût du miel pur est léger et se dissipe après quelques instants de sa consommation, le faux miel quant à lui aura tendance à être beaucoup plus sucré, il en résulte que son goût prononcé reste plus longtemps dans la bouche. C’est généralement un indice qui ne rate pas !

Absorption

Si disposé sur du papier buvard ou encore du tissu, le miel naturel ne sera pas absorbé par ces derniers et ne les tachera pas non plus car il ne pénétrera pas leurs pores. Le miel industriel, d’autre part, sera vite absorbé par ces éléments et laissera une trace de décoloration humide dessus.

L’étiquette

Dans le doute, lisez attentivement l’étiquette du miel avant de l’acheter. Cette dernière est censée stipuler comme seul ingrédient : le miel ! Vous l’aurez compris. Néanmoins, des entreprises rajoutent des arômes artificiels, de la mélasse, du sucre, des additifs… Ce qui n’en fait plus vraiment du miel !

Source: https://www.santeplusmag.com/

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : SANTÉ

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.