par Ozalee

Les chemins s’effacent. Limpide devient notre cœur. N’y réside qu’une goutte qui contient l’océan dans son ensemble. Crois-tu aux rythmes de la vie? Ou veux-tu accélérer les choses parce-que tu ne sais apprécier le présent? Ce dernier est inconfortable, parfois même violent. Pourtant si tu t’arrêtes, tu te rends compte que tout cela est à l’intérieur de toi et demande à ralentir. Se déposer pour mieux observer. Du haut de ton âme, tu sais que les choses changent. Tu perçois les ondulations à la surface de l’eau, et tu ne sais pas encore si tu peux aimer cela, alors même que tu l’as demandé.

Ce changement, qu’il soit encore tacite ou bel et bien établi, demande de l’adaptabilité et de la souplesse. Celle de l’esprit, mais aussi celle du cœur. Pour découvrir de nouveaux espaces en nous-même, il faut en abandonner d’autres. Laisser aller des croyances, des perceptions qui ne servent plus ,pour épouser quelque chose de plus grand, les bras grands ouverts. Ça fait peur, et pourtant cela est attirant à la fois. Comme une valse dont tu méconnais les pas, mais que tes pieds ne peuvent s’empêcher de suivre, car le mouvement est là. Le courant est là. Qu’il soit électrique ou plus simplement emportant, il y a plus de choses qui se jouent dans les cendres que ces dernières ne le laissent entendre.

Écouter. Jouer. Faire preuve de légèreté et moins de sérieux. Un programme qui n’est pas toujours évident à appliquer, mais qui est une clef pour ouvrir la porte de 2020. Tout comme ton trousseau porte une seconde clef, celle de ton corps ,de ta structure interne. Qu’est-ce qui fonctionne encore et qu’est-ce qui ne marche plus pour toi, dans ta vie, à grande échelle, mais également dans ton quotidien? Certains vont se mettre au sport, d’autres à la méditation, d’autres encore vont changer leur façon de faire pour modifier leur façon d’être. À moins que ce ne soit en sens inverse?

Ce qu’il reste certain, c’est que pour voler, il faut une bonne assise pour ne pas se perdre dans les étoiles. Et pour avancer et ne pas s’enliser, il faut des ailes. Un savant mélange, un équilibre qui va ainsi permettre de revenir à l’essentiel. Qu’est-ce qui est vraiment important pour toi? Qu’est-ce qui a besoin d’être prioritaire? Dans quoi te disperses-tu pour éviter de te regarder et d’acter dans la matière ce qui te tient à cœur? Les limitations ne sont pas là pour nous restreindre, mais pour voir où on en est. À nous d’agrandir notre vision et trouver des solutions qui nous permettront de dépasser nos peurs et surtout réaliser nos rêves.

Si vous voulez en savoir un peu plus, cela se passe dans la vidéo : )

 

image_pdfVoir en PDF

Ozalee

Ozalee

Je reçois vos partages avec joie ! Visitez mon site web: Voyage au coeur des Astreset ma page Facebook ici Pour me contacter ou lire mes chroniques, cliquez ici !