Photo Arwen de La Réault

Les Guides de l’Evolution Planétaire, canalisés et transmis par Arwen de La Réault

Nous sommes très heureux de vous retrouver. Nous avons hâte de vous entretenir de propos, lesquels nous le souhaitons, vous aident à dépasser tout l’enchevêtrement des états d’inconfort que vous rencontrez, alors qu’il faut vous réjouir de ces temps exceptionnellement radieux qui déferlent sur la Terre.

Vibrez votre Divinité ! Pour cela, il vaudrait mieux cesser de vous répéter que vous êtes Dieu, en vous évertuant à le prouver, à le démontrer, à acter cette réalité immatérielle et infinie, selon vos représentations mentales, c’est-à-dire, selon les modèles de perfection, auxquels les principes éducatifs humains vous ont tous habitués et contraints.

Vous êtes Dieu, c’est incontestable, mais alors, vibrez-Le, Rayonnez-Le. Ne permettez pas que votre mental Le réduise en essayant de L’adapter à vos modes de vie et de pensée…, parce qu’IL EST irréductible et que seul l’humain peut se rétrécir….

Vous n’avez rien à obtenir, pas de but ou d’état d’esprit à atteindre, nous l’avons déjà dit. Vous avez juste à permettre que la Vérité en vous, SOIT et se manifeste.

Vous devez juste laisser apparaître dans la matière, le projet désiré de votre Âme, laquelle sait parfaitement et divinement comment le créer et comment faire en sorte que son véhicule sur Terre (vous, sa divinité incarnée), expérimente la Beauté, l’Abondance, le Joie, la Sagesse, etc., au beau milieu de l’ancienne gluance, là où tout est difficile d’accès, envisageable sous conditions, limité en tout point.

Au lieu de vous escrimer à vouloir toujours remporter des victoires sur vous-même et les autres, au lieu de vouloir conquérir, arracher des revanches, vaincre pour gagner votre mieux-être, laissez donc votre divinité intérieure vous guider pour acquérir tout cela sans complications ni souffrances. Parce qu’au lieu de croire que, ce que vous voulez ne vous appartient pas déjà de plein droit, au lieu de vous imaginer qu’il faut nécessairement peiner pour l’obtenir, au lieu de répéter « c’est plus facile à dire qu’à faire », au lieu de placer de l’incertitude, de l’incapacité, de la suspicion sur tout, vous aurez laissé Œuvrer votre vraie Nature. Celle qui n’observe rien, ni ne jauge rien avec la perception humaine, mais qui s’expanse librement avec, et par la Grâce du Créateur.

Aussi souvent que nécessaire au cours d’une journée, reformulez au plus profond de vous « Dieu veille et agit à travers moi. C’est pourquoi je ne peux me comporter qu’en termes d’harmonie, de paix, de bienveillance. Je suis l’Amour en action parce que Je suis le support vivant, l’habitacle terrestre par lequel Il se déplace en ce monde. Tant que je vis sur cette Planète, je suis son apparence matérialisée tandis qu’Il se manifeste et s’accomplit au sein de l’illusion et de la densité.

Entretenir cette pensée me grandit, accroît ma fréquence et restaure tout ce qui n’est pas Dieu en moi ».

Lorsque des sentiments ou des réactions de disharmonie se font connaître, lorsque le mental veut encore dominer, dites-vous que ce n’est pas l’Intelligence infinie qui se signale en cet instant. Revenez alors à des considérations plus lumineuses en prenant également conscience qu’aussi bien Dieu s’exprime en vous, il s’exprime de même à travers chaque individu, quel qu’il soit, car il n’existe qu’Une seule et même Conscience, Une seule et même Source, représentée en chacun.

Beaucoup en sont encore à vouloir que tout s’arrange dans leur propre vie, celle de leurs proches et dans le monde, selon leur vision subjective. Alors ils prient très sincèrement pour que la Création mette tout en œuvre afin de leur donner satisfaction. Et bien sûr, ils ne comprennent pas pourquoi ça ne fonctionne pas, ou bien seulement partiellement quelquefois.

Ne demandez pas que votre programmation se réalise, mais celle de Dieu en vous, et ça n’est pas tout à fait la même !

Accueillez en grâce ce qui vient, car ce qui vient est l’exact chemin conduisant à la concrétisation de votre vœu. N’anticipez rien en cherchant à contrôler une situation afin qu’elle se construise ou se conclue selon votre volonté humaine. Acceptez ce qui Est, ce qui vient à vous en sachant que vous êtes constamment parfaitement guidés pour vivre au mieux ce qui se présente, et pour en tirer le meilleur enseignement.

Quant à la réalité des autres, quelle que soit la complication à laquelle ils se heurtent, ne demandez pas pour eux le dénouement qui vous semble convenir. Demandez à la Création qu’ils trouvent en eux la Lumière suffisante, qu’ils entendent et intègrent leur propre Guidance, afin que s’accomplisse pour eux, la solution qui leur convient, et pas forcément la vôtre ou celle de la logique humaine.

Vous n’avez pas à prier ou à supplier pour qu’une chose vous advienne, car cela EST déjà. Il vous reste à le reconnaître et à l’affirmer en Conscience, quelle que soit la nature de votre environnement, quelle que soit les conditions dans lesquelles votre vie en témoigne sur l’instant. Là est votre force, là est la clé.

Le ressenti de la Joie n’est pas non plus celui de la joie 3D et ne saurait être comparée au ressenti de la joie liée à la forme, c’est-à-dire à l’obtention d’une chose ou la réalisation d’une ambition dans la matière.

Les Systèmes de l’ombre s’appuient sur ce que l’humain éprouve par rapport à la forme, pour occulter la conscience de la Joie immatérielle. Les effets spéciaux dans le jeu virtuel au sein duquel évolue l’esprit en 3D, ajoutent un sentiment de vraisemblance et de vérité, à tout ce qui précisément est faux, inexistant.

Votre rôle aujourd’hui est de vous rendre témoins de ce processus pervers, simplement témoins. Puis, en toute neutralité, mettez-y votre Lumière, vos intentions les plus pures afin que ces concepts s’effondrent, fautes d’adeptes.

Vous n’avez rien à changer à proprement parler, vous devez apprendre à transformer…. L’Energie d’Amour ne vous a jamais demandé de trouver beau et d’affirmer beau ce qui semble laid à votre perception subjective. Elle ne vous a jamais demandé de rendre logique ce qui nécessairement ne l’est pas dans la lourdeur de la matière.

En revanche, l’Energie du Créateur vous demande d’apprendre à transformer tout cela en le regardant avec l’œil du Créateur. La laideur, l’ignorance, les paradoxes, les abus demeureront les mêmes, mais vous aurez su observer avec Sagesse d’un point de vue plus élevé, hors du tumulte et de l’influence, pour comprendre la réelle finalité de toute chose, incluant le rôle enseignant et formateur de la confrontation à l’adversité.

Ce que vous considérez comme une complication ou une épreuve sur votre chemin, est en réalité le moyen sur lequel s’appuie l’Amour pour vous faire observer les circonstances différemment, sans y apporter une réaction systématique de défense. En observant avec l’œil de Dieu, ainsi que nous venons de vous le dire, vous pouvez rapidement départager le vrai du faux, différencier le discernement informatif, constructif et le jugement infectieux, infructueux.

C’est-à-dire que la Guidance vous permet de débusquer l’endroit où se cachait votre point faible, prendre également conscience de la manière dont vous « fonctionnez », après que vous vous soyez laissés embarquer par vos émotions, vos peurs, vos culpabilités, vos fausses croyances etc.

Du même coup, vous rassemblez vos forces intérieures et vous vous apercevez combien il est simple de transformer une situation par la Puissance de la pensée divinement orientée.

Nous savons qu’il vous est difficile parfois de tenir haut votre flamme et votre conviction pour servir en qualité d’Être de Lumière, principalement en présence de personnes proches qui ne sont pas conduites par la même Energie que vous, ou bien lors de circonstances vous projetant, malgré vous, dans des vibrations involutives, au travail par exemple.

Ne vous imprégnez pas de l’énergie des autres ! Si vous vous sentez « coincés » dans un contexte ou un autre, si vous avez le sentiment d’y être retenus ou bloqués en fonction d’argumentations ou de circonstances qui peuvent sembler ne pas vous appartenir, qui peuvent même parfois être perçues comme répétitives, changez vite votre angle de vision.

Ne luttez plus pour préserver votre « confort » humain ou atteindre un objectif ambitionné par votre mental.

Si les circonstances vous maintiennent dans un contexte précis indésirable, si certains agissements que vous réprouvez sont portés à votre connaissance, c’est uniquement pour vous proposer d’agir sur cette énergie, en qualité d’être illuminé, que vous apportiez votre Lumière sur cette ombre détectée.

Il ne s’agit donc pas de vous plaindre, de subir en ronchonnant, d’aller travailler à reculons, d’anticiper la réaction d’un tel ou une telle que vous avez enfermé(e) définitivement dans une catégorie dont il ou elle ne peut sortir en votre présence…

Sachez que dans bien des endroits, le comportement de certains responsables qui servent l’ombre, obéissent plus ou moins consciemment à l’ordre de créer du non-sens, de l’injustice, de l’erreur, de la malveillance. Souvent par ignorance et surtout parce qu’elles sont encore endormies, assujetties, ces personnes ne peuvent ni vous entendre, ni vous comprendre, ni vous aider, quelles que soient vos allégations ou vos démonstrations pour améliorer les choses.

Votre seule manière d’échapper au Système consiste à purifier, à Aimer, à voir avec le regard de Dieu. Dès que vous pouvez transposer cette Réalité dans votre esprit, tout change autour de vous. Vous vous libérez de vos fardeaux anciens, parce que vous cessez de vouloir régler les problèmes, alors que vous vous teniez vibratoirement, au niveau fréquentiel du problème.

Comprenez également que si quelqu’un vous fait une réflexion désobligeante, ce n’est pas vous qui êtes visé en tant que personne. Le plus souvent, votre opposant est choqué ou agressé par la Lumière divine passée à travers vous. Vos propos apaisants, votre attitude stable et sereine, déroutent et terrifient, car vous êtes alors ressenti comme quelqu’un d’incorruptible et de non manipulable. Résultat, avant de vous fuir, ceux qui croyaient pouvoir vous dominer, se débattent comme des « diables dans un bénitier », selon votre expression.

Ne perdez jamais une occasion de vous répéter : je ne suis que Bienveillance, j’irradie l’Amour de Dieu qui s’exprime à travers moi, et je salue l’Amour de Dieu s’exprimant aussi en cette personne qui se veut mon adversaire.

J’accueille cela, en spectateur invulnérable.

Ce qui n’implique en aucun cas, que vous tolériez qu’on vous manque de respect. Dans ce cas, positionnez-vous dans des termes et des attitudes appropriées aux circonstances de la matière et au niveau mental de vos agresseurs, mais gardez dans le silence de votre Cœur, l’Amour intact, inconditionnel et disponible pour tous et toute chose.

Ce qui vous dérange chez autrui est souvent la perception (pas nécessairement claire), que ce que vous voyez en l’autre, représente le miroir de vos colères, de vos frustrations réprimées ou masquées (même s’il s’agit là d’émotions passées que vous avez corrigées entre temps) ….

Vous attirez ce que vous êtes, même si vous ignorez qui vous êtes. Ceci reste valable dans les deux sens. Si, même à votre insu, vous êtes Lumière, vous attirez la Lumière. De la même façon, si bien que vous l’ignoriez, l’ombre vous habite encore ponctuellement, vous attirerez des situations et des personnes qui exprimeront cette ombre d’une façon beaucoup plus flagrante…

Précisément, ce qui vous choque à l’extérieur, vous conduit à regarder en vous ce que vous abritiez sans le savoir et parfois d’une façon déguisée.

Vous seuls pouvez transformer la manière dont vous observez et dont vous catégorisez le monde, car vous êtes responsables de tout ce qui vous advient. Avant d’être un humain, vous êtes un Être vibratoire, et à ce titre, tout ce que vous faites, pensez, prononcez, impacte la matière, conditionne votre devenir. Comprendre cela, c’est accepter de vivre une spiritualité responsable, et non récitée.

Vous pouvez reconditionner vos perspectives en vous souvenant que vous n’êtes qu’un vêtement qui habille la Volonté et la Puissance divine.

Jeshua vous a souvent dit que vous pouviez choisir vos pensées et surtout choisir la vibration que vous vouliez installer dans une journée par exemple.

Dieu afflue à travers vous, sous forme de Sagesse, de Bonté, de Perfection dans tous les domaines.

C’est à vous de décider si vous voulez ou non exprimer le Divin.

Vous êtes la Source, vous êtes l’Excellence. Quand votre vie tente de vous démontrer le contraire, concentrez-vous sur les pensées qui, au fond de vous, peuvent avoir conduit à contredire cette Vérité, en vous empêchant de l’émettre naturellement.

A l’attention de tous ceux qui subissent en renâclant, mais obéissent quand même, ceux qui cautionnent sans le savoir, parce qu’ils ont « dénoncé » et que ça leur suffit! Ceux qui croient contrôler parce qu’ils agissent, alors qu’ils n’ont fait que résister au changement, en espérant refaire le monde à leur façon, avec « les meilleures intentions du monde »…. Et Dieu sait que l’enfer en est pavé (de bonnes intentions) !

A tous ceux-là nous disons : tous les stigmates de la peur et tout ce dont vous aviez marqué vos cellules au fer rouge, est entré dans une phase de complète épuration.

Vous apprenez à vous rendre conscients du fait que l’impossible soit aujourd’hui possible et le deviendra de manière encore plus flagrante dans les temps à venir. Mais cette perspective peut parfois effrayer plutôt que rassurer.

Ne regardez pas les gens pour ce qu’ils vous donnent à voir. Cherchez avec Amour ce qu’il y a sous leur costume d’humain. Vous savez bien que derrière chaque apparence, c’est Dieu qui se déguise. Alors ne prêtez nulle attention au déguisement ou même parfois à l’accoutrement.

Quand vous êtes au carnaval, vous savez pertinemment que derrière certains déguisements incongrus, peut se cacher un personnage qui ne ressemble en rien à ce qu’il porte.

Observez de même tous les humains que vous rencontrez. Ils portent tous un déguisement n’exprimant pas la valeur, la beauté, la Lumière et l’Amour qu’ils sont pourtant, tout comme vous… Sachez voir en chacun, un être qui se cherche sous son déguisement, quelque fois maladroitement. Sachez toujours que même l’ombre apparente est invariablement une part de Lumière en errance, en souffrance, en latence, et qu’elle n’aspire qu’à se retrouver.

Les Anges lumineux que vous étiez tous à l’origine de vos temps, ont choisi de vivre dans la matière, vous l’avez choisi, vous l’avez souhaité pour en faire l’expérience. Cela implique de ne pas oublier que pour faire l’expérience de la joie, de l’abondance, de la santé etc., il faut nécessairement faire aussi l’expérience préalable du contraire. Car pour retrouver la Lumière, il faut nécessairement avoir connu l’ombre. L’épreuve ou la pénurie ne sont jamais l’expression du vide stérile ou de l’abandon des voies célestes. Elles sont l’interstice vibratoire au sein duquel il vous appartient d’appeler Dieu, pour qu’Il le comble et le referme à jamais.

Nous vous l’avons déjà dit, et bien d’autres messagers se sont exprimés à ce sujet : lorsque vous luttez, vous abandonnez votre pouvoir souverain et autonome, à la reconnaissance de puissances extérieures, jugées capables de vous dominer, de vous contraindre, de vous spolier etc. Et lorsque vous faites cela, vous endurcissez encore davantage la fausse-croyance et la posture vibratoire inadaptée, qui ont conduit à l’impasse dans laquelle vous vous débattez. Vous combattez contre ce qui n’existe pas, car seuls l’Amour, la Perfection divine sont la Réalité, tout le reste est chimères et disparaîtra quand vous aurez concrètement, fait triompher la Lumière sur tout ce qui n’était pas Dieu dans votre vie.

Seule la reconnaissance de l’Amour en vous et de l’aide céleste toujours à disposition, peut défaire tous les blocages et dissoudre tous les conflits, dans l’instant.

Renoncez aux croyances que l’on vous a fait entretenir, selon lesquelles vous seriez en état de séparation. Rien n’est séparé de quoi que ce soit dans l’Univers, tout est Unité, corrélation, correspondance, communication, interrelation et de cette réalité, résulte que tout ce que vous êtes, pensez, démontrez (même en silence), a un impact puissant et déterminant sur l’ensemble de la vie.

Seuls l’Amour et la Lumière que vous voulez bien reconnaître et manifester ne peuvent être dominés, corrompus, anéantis. C’est là toute votre force, éternelle, au-delà de tout.

Comme nous vous l’avons dit plus haut, cessez donc de vouloir transposer la représentation mentale de votre divinité dans les modèles de votre existence quotidienne.

Cessez de toujours vous opposer à la révélation d’une Vérité universelle que vous ignoriez et dont vous vous étiez détournés, en cherchant à démontrer combien l’application de celle-ci vous est impossible. Cessez de dire « tout ce que vous me dites est bien joli, mais dans la réalité, au jour le jour, ça je n’y crois pas… »

L’homme éveillé, en fonction des nécessités, peut passer d’un monde à l’autre avec aisance. Il peut visiter toutes les dimensions de l’Univers.

Alors, il trouve la Paix, la Sécurité et la Prospérité. Il est hors d’atteinte des principes qui régissent le monde de la matière.

C’est aussi ce que symbolise le récit relatant Moïse frappant le rocher (Exode 17,1-7 et Jean 4, 5-14). Également dans les Psaumes 78, 15-16 et 105 :41 puis114 :8 Là il est dit que le rocher se fend dans le désert aride et fait jaillir des sources et couler des eaux comme des fleuves. Le rocher se change en étang et le roc en sources d’eaux.

Dans Esaïe 43 :19 et 48 :21, « Il est mis un chemin dans le désert, et des fleuves dans la solitude. L’homme n’aura plus soif dans les déserts où il sera conduit, le rocher se fendra et de l’eau s’en écoulera ».

« Ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était le Christ. » (Corinthiens 10 :4) Source de tous leurs bienfaits temporels et spirituels, d’étape en étape, le Jeshua les accompagnait.

C’était le Fils de Dieu qui, par la Puissance de sa Parole, faisait sourdre ces ondes bienfaisantes.

Remarquez alors que : « la colère de l’homme n’accomplit pas la Justice de Dieu » (Jacques 1 :20)

Quand, au lieu de parler au rocher, comme Jésus le lui a indiqué, Moïse le frappe, ainsi que les choses se sont produites une première fois, il condamne son peuple à demeurer dans le désert et lui-même n’entrera pas en Terre promise.

C’est-à-dire que si l’homme ne comprend pas combien le verbe est créateur, s’il ne fait confiance qu’à son action dans la matière, s’il ne reconnaît pas la merveilleuse Puissance dont il est habité (symbole du Christ en soi), il se condamne à l’aridité et à l’insatisfaction des choses de sa vie, quand bien même les apparences lui « démontreraient » le contraire (quand Moïse frappe le rocher une seconde fois au lieu de lui parler, l’eau en jaillit tout de même. Cependant s’appliquera ensuite la condamnation à errer dans le désert).

Avoir peur, c’est affirmer sa limitation. C’est confirmer son appartenance au règne de la matière, et s’y confiner en cultivant « sa conscience de séparation ».

L’emprise de la matière fait supporter à l’homme un poids immense, le conduisant à suffoquer jusqu’à la quasi-asphyxie. Cet étouffement altère ses sens, en particulier sa vue et son ouïe (au propre et au figuré).

Ce n’est pas par hasard que les poumons par lesquels vous respirez se situent à proximité du cœur, moteur des mécanismes alimentant la vie corporelle, et derrière lequel se dissimule le centre symbolique de Votre Energie.

Votre cage thoracique renferme donc bien les éléments les plus essentiels à la vie sur Terre.

Les éléments naturels, la Terre, la végétation, les animaux etc., tous écoutent et se laissent naturellement guider par l’équilibre inter-corrélatif du Créateur. Lorsque quelque chose vient à se dérégler, instinctivement le mouvement se remet en marche pour retrouver l’intégrité de l’état d’origine, amplifié par les transformations ou les mutations nécessaires qui se sont opérées pour la guérison. La Vie s’ajuste sans cesse pour ne pas s’égarer ni s’abîmer.

Seul l’homme, à cause de son ego, à cause de tout ce qu’il a appris et de tout ce qu’il s’est obligé à intégrer contre nature, seul l’homme empêche systématiquement et artificiellement que cet équilibre spontané, suive le mouvement du Flux. Pourtant, même votre corps que vous n’écoutez pas assez, cherche sans cesse à rétablir l’homéostasie, l’équilibre naturel que vous lui confisquez.

Quand tout ceci est bien compris, bien intégré, l’homme représente le 1. C’est-à-dire, ce qui s’implante solidement, correctement, durablement, pour se fondre dans l’Energie de l’UN.

Tout ce qui s’est produit dans « l’ancien », ne peut en aucun cas survivre. Tous les mécanismes qui s’articulaient au cœur de l’homme-matière et pilonnaient sa pensée, s’effondrent naturellement. Telle la Lumière efface l’ombre, l’irradiance du nouvel homme annule et ensevelit toutes les données erronées, les résistances, les mémoires, les habitudes enfermées dans le mental sinistré et rigidifié de l’homme primaire. Par conséquent, la peur le quitte au profit de l’Amour, son antidote.

Nous vous Aimons, nous vous soutenons. Pour aujourd’hui nous interrompons ici notre communication, mais nous la reprendrons avec Joie, lors de prochains entretiens si vous le permettez.

NOTE PERSONNELLE 

Pressentie dès le mois dernier, et déjà annoncée lors de la publication de la précédente méditation « FUSIONNER AVEC LA CONSCIENCE UNIVERSELLE », j’ai le plaisir de vous informer que le 21 décembre 2019, une seconde méditation collective sera gratuitement disponible, à l’intention du plus grand nombre, sur YouTube : FRÉQUENCES CÉLESTES, ainsi que sur la Presse Galactique.

Cette méditation guidée, « REVENIR A L’ENERGIE UNE », a été réalisée à l’Appel de l’Archange Mikaël.

Il s’agit d’un soin de ré-encodage de tout ce que nous avons distordu depuis notre premier ensemencement d’émulsion divine. Ceux qui le souhaitent et se sont consciemment engagés sur le Chemin de retour à la Lumière, sont reconduits à la Source pour être reconfigurés selon les codes de l’Atome primordial.

Lors de la méditation du 21 novembre 2019, l’être apprenait à ressentir physiquement son corps de Lumière. Par celle du 21 décembre, jour du solstice d’hiver dans notre hémisphère, il se réaligne sur les Lois universelles du Créateur, et s’autorise à vibrer sa Divinité intacte sur le monde, dans le déploiement cristallin des Energies d’Amour déferlantes sur la Terre.

Autrement dit, au cours de ce partage, l’Être divin incarné, accepte de mettre concrètement son corps de Lumière au Service des missions qui lui incombent. Notamment : diffuser l’Amour sur le Globe et toutes les formes de vie, mais aussi se connecter aux champs morphogénétiques* de la Terre, afin d’y déployer là aussi, toute la Lumière salvatrice.

C’est une forme de préparation pour entrer au Service des temps de 2020 qui se profilent.

Merci à tous ceux qui se joindront joyeusement à ce groupe fraternel et auront envie d’y inviter leurs proches.

ARWEN de LA REAULT

*Le champ morphogénétique (ou « champ morphique », « résonance morphique » ou encore « champ de forme ») est une expression qui définit un champ vibratoire contenant de l’énergie ou de l’information non constituée de matière (atome, électrons, etc.). Ces champs sont déterminants dans le comportement des êtres vivants notamment en ce qu’ils héritent des habitudes d’un peuple, d’une lignée ou d’un groupe, par « résonance morphique ». Ainsi, leurs actions influencent lesdits « champs de forme » capables alors de provoquer des basculements évolutionnaires vibratoires et comportementaux massifs, spectaculaires (le centième singe).

image_pdfVoir en PDF
Catégories : OUTILS EVOLUTIFS

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.