Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman

Ce livre est publié sur la PG chapitre par chapitre, une gracieuseté de son auteure Hélène Netchitailoff

chapitre 1

Une visite peu ordinaire

C’est la récréation. Doucio et Racio se retrouvent comme d’habitude dans la cour de l’école. Une nouvelle élève est arrivée depuis peu. Elle est dans la classe de Racio.
– Salut Racio !
– Salut Doucio !
– As-tu remarqué Stella dans la cour ? Elle n’arrête pas de te regarder ! Tu lui as parlé ?
– Non, pas encore. Je n’ose pas.
– Ben, tu devrais parce que je suis sûr qu’elle s’intéresse à toi !
– Je ne sais pas pourquoi mais je me sens vraiment bizarre quand je la regarde ou quand je pense à elle.
– Oh, toi, tu es amoureux, se moque Racio. En tous les cas, ne tarde pas à lui parler parce que sinon elle croira que tu ne t’intéresses pas à elle.
– Ah, tu crois ?
– Oui c’est certain… Racio se demande comment aider son ami un peu timide. Et soudain, il a une idée. Si tu veux, c’est moi qui vais aller lui parler en premier.
– Ah oui ? Et qu’est-ce que tu vas lui dire ?
– Et ben… euh… Racio réfléchit à nouveau et s’exclame :
– Si je sais !
– Alors ???
– Je vais l’inviter pour mon anniversaire. D’accord ?
– Ok, répond Doucio, soulagé de ne pas avoir à faire le premier pas dans la cour de l’école sous les regards des autres camarades.
Puis Doucio reprend en regardant droit dans les yeux son ami.

– Tu me promets de ne répéter à personne ce que je vais te dire ?
– Bien sûr, tu es mon meilleur ami !
Doucio hésite un peu avant de continuer :
– Hier soir, j’ai vu quelqu’un dans ma chambre, se confie-t-il.
– Quelqu’un, mais qui ça ? s’étonne Racio.
– Je ne sais pas. C’était un homme, mais je ne voyais pas bien son visage. Il est apparu dans un brouillard et a disparu d’un coup. Au début, j’ai eu très peur et puis peu à peu, je me suis senti apaisé. C’est comme si je le connaissais.
– Tu as rêvé !
– Mais non ! J’étais assis dans mon lit, car je n’arrivais pas à m’endormir. Il m’arrive de voir des trucs la nuit mais là …
– Des trucs ?
– Bah, oui, des trucs… hésite encore Doucio. Ca ressemble à des bulles mais bien plus lumineuses. On croirait qu’elles dansent dans la chambre. C’est plutôt chouette, c’est joli. Mais là…
– Alors, toi aussi tu vois des boules de lumière ? s’exclame Racio.
Doucio et Racio se regardent et leurs yeux se mettent à pétiller comme de petites étoiles.
– Quand j’en ai parlé à mes parents, ils m’ont dit que c’est parce que je suis trop fatigué et que c’est pour ça que je vois des lumières de couleurs. Mais moi, je sens que c’est autre chose. C’est curieux mais j’ai l’impression qu’elles sont vivantes. Elles me rassurent. Je m’endors bien après les avoir vues, dit Racio en esquivant un sourire.
– Je suis super content qu’on puisse tout se dire ! Tu es comme un frère. Tope là ! s’exclame Doucio.

Les deux camarades se tapent joyeusement main contre main en signe de leur grande amitié.

Puis, Doucio reprend :
– Pourquoi nos parents ne nous croient pas ? C’est à peine s’ils nous écoutent, et quand on leur pose des questions, c’est à peine s’ils y répondent. Ils n’ont jamais le temps ou bien, on dirait que ça ne les intéresse pas !
– C’est pourtant vrai, réplique Racio d’un air attristé.
– Tiens, l’autre jour, j’ai demandé à papa pourquoi les gens mouraient et il a simplement haussé les épaules !
– C’est sans doute qu’il ne le sait pas…Et moi, j’ai demandé à mon oncle qui sait tout s’il pensait qu’il y avait de la vie sur d’autres planètes. Et devine ce qu’il m’a répondu ?
– Qu’il n’en savait rien ?
– Non ! …Que je ferais mieux de réviser mes leçons plutôt que de penser à de telles sornettes.
– Décidément, on n’est pas aidé ! Il y a plein de choses de la vie qui nous intéressent, mais comme ça ne fait pas partie du programme scolaire…
Un court silence s’installe quand Racio reprend :
– Et si…
– Et si quoi ?
– Et si…c’était un extraterrestre qui était venu te voir hier soir ?
– Ha, ha, ha !!! N’importe quoi ! lance gaiement Doucio.

La sonnerie annonce la fin de la récréation. Les enfants rentrent en classe. Doucio est soulagé car il a pu raconter son expérience un peu bizarre. C’est tellement important de pouvoir partager ce que l’on vit sans avoir peur d’être jugé.
Il est vraiment heureux d’avoir un ami à qui confier tous ses secrets. Au même moment, Racio se dit qu’il a beaucoup de chance de connaître Doucio…
*****
Il est déjà tard et Doucio ne parvient pas à s’endormir.
Il repense à la conversation qu’il a eue avec son ami Racio.
Et pourquoi pas ? se met à songer Doucio, en regardant le ciel étoilé par la fenêtre de sa chambre.
Et si c’était un être venu de l’espace qui était venu lui rendre visite ? Il y a tant et tant d’étoiles et de planètes dans tout l’univers. Pourquoi la terre serait la seule à être habitée ?

Et pourquoi les extraterrestres seraient forcément des méchants et des envahisseurs ? Il y a bien de gentils et de méchants humains. Pourquoi serait-ce différent ailleurs ? Nous aussi, les humains, nous avons envahi des terres comme celle des indiens. Nous aussi, nous sommes des envahisseurs. Mais il existe aussi des humains doux et gentils comme l’était mon papi.
Oh, mon cher papi qui me manque tellement ! Je suis certain que toi, tu m’aurais écouté !
Pourquoi es-tu parti si vite ? soupire tristement Doucio, laissant couler ses larmes. Si seulement tu m’entendais ?

Son grand-père est décédé il y a trois ans. Son cœur s’est arrêté dans son sommeil. Il n’a pas souffert. Son absence a créé un grand vide dans le cœur de Doucio.

Il ne le sait pas encore, mais son grand-père l’a bien entendu. Quelque chose d’extraordinaire va survenir dans la vie de son petit-fils. Et cela va commencer par un rêve !

À demain pour le chapitre 2

Ce livre est offert aux lecteurs de la Presse Galactique par son auteur: Hélène Netchitailoff

Aussi disponible en format papier sur amazon

[widget id= »custom_html-14″]

Print Friendly, PDF & Email