Vous ne donnez pas en pensant au retour, et pourtant, quand vous donnez et que l’énergie que vous donnez n’est pas retournée, et qu’il faut faire un effort pour continuer à donner, alors ce n’est plus donner. Donnez dans la joie aussi longtemps que vous le pouvez. Certains de vous se surpassent en donnant, non pas par plaisir, mais par culpabilité de leur propre fait. Ils croient que donner doit venir personnellement d’eux à tout prix, et ainsi ils érodent leur propre coeur.

Partez de la prémisse que vous n’avez rien à expier. Partez de la prémisse que vous avez commencé sur un pied d’égalité avec tous les autres. C’est ainsi. Tous sont nés innocents. Quel que soit votre passé, dans cette vie ou une autre, c’est votre vie maintenant. Vous êtes venu dans cette vie à partir d’un désir innocent de servir l’univers.

Vous devez le nourrir. Il n’est pas question que vous vous couchiez pour que les autres vous marchent dessus afin qu’ils puissent traverser le ruisseau et vous laisser derrière eux. Vous devez aussi traverser le ruisseau. Afin de donner de la nourriture, vous devez vous soutenir vous-même.

Il n’y a pas une once de votre chair que vous êtes obligé de donner.

Il n’y a que l’amour que vous devez donner. Cet amour que vous donnez n’est pas un devoir. L’amour qui est dévoué n’est pas de l’amour, et il ne sert à rien. Le ressentiment n’est pas de l’amour. C’est du ressentiment. Donner trop, ce n’est pas donner. C’est prendre de vous-même. C’est un mauvais choix.

L’univers entier vous honore. Maintenant, vous devez vous honorer vous-même, vous qui êtes un enfant de l’univers. Respectez-vous d’abord, pour que les autres apprennent à se respecter eux-mêmes. Vous enseignez ce que vous êtes. Faites attention à votre valeur.

Vous n’avez jamais été destiné à vous sacrifier. Lorsque vous croyez au sacrifice, vous croyez au manque. Lorsque vous croyez au sacrifice, vous croyez aux dépenses excessives. Ne soyez pas avare ni dépensier. « Sacré » ne signifie pas sacrifice. Le sacrifice n’est pas sacré. Le sacrifice peut être de l’égocentrisme.

Si vous donnez votre vie pour un autre, que ce ne soit pas un sacrifice. Être un martyr n’est pas sacré. Soyez plutôt un enfant de l’univers qui vous aime. Quoi que vous fassiez, faites-le dans la joie ou ne le faites pas. La joie ne doit pas être un effort. La joie est un puits qui doit jaillir de lui-même. La joie mandatée n’est pas de la joie. La joie est au-delà des exigences du monde.

Vivre sa vie dans la joie est sacré. Admirez la joie.

Quand quelqu’un vous donne trop, comment vous sentez-vous ? Vous ne leur avez pas demandé de le faire, et vous souhaitez qu’ils ne le fassent pas.

Oui, la joie est le seul moyen de s’élever. C’est le seul chemin vers votre Lumière. La joie cherche la joie. Soyez joyeux. Si vous ne ressentez pas de joie en ce moment, imaginez-la ! Imaginez une fontaine de joie inexorable en vous qui jaillit pour s’exprimer. Si vous devez  quelque chose à quelqu’un, alors c’est de la joie. Afin de donner de la joie, vous devez être vous-même dans la joie. Pour disperser des pétales de rose, vous devez en avoir dans votre tablier.

La joie apporte la joie.

Aspirez à être un donneur de joie. Pour donner de la joie, vous devez d’abord la trouver. Soyez ouvert à la joie. Lâchez les exigences que vous vous imposez et commencez à en profiter. Créez de la joie. Ne créez pas de difficultés. Souriez !…

Souriez de vous-mêmes, mes chers amis. Recommencez. Bénissez et soyez bénis dans la joie. Tournez une nouvelle page de joie.

Source : http://www.heavenletters.org/a-giver-of-joy.html
Traduction libre de la Presse Galactique

Catégories : OUTILS EVOLUTIFS

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.