Photo Arwen de La Réault

Les Guides de l’Evolution Planétaire, canalisés et transmis par Arwen de La Réault

Nous sommes heureux de communiquer avec vous de nouveau, très Chers.

En cette fin de votre année 2019, nous aimerions que vous observiez tout ce en quoi vous avez grandi, appris, transformé. Mais nous aimerions aussi que vous portiez votre attention sur les différents pièges dans lesquels vous n’avez plus à retomber, afin d’aborder plus lucides, votre nouvelle année, attendue pour marquer des avancées déterminantes en ce qui concerne vos choix de vie à venir.

Le Créateur vous a fait le cadeau le plus précieux en vous donnant la vie. Parce qu’en vous donnant la vie Il s’est glissé en vous. Il s’est incarné jusque dans la moindre de vos cellules, de la même façon qu’Il est au cœur la moindre cellule de vie dans tout l’Univers. C’est pourquoi l’on vous dit qu’en dehors de Lui, rien n’existe, rien n’est vrai.

Il a donc permis à tous ceux qui se rendent conscients de ce miracle au sens premier du terme, d’utiliser toute Sa Puissance, tout Son Amour, toute Sa Lumière et tous Ses Attributs, tout le temps et en toute chose. Voir ce qu’Il « voit », Penser comme Il « pense », Aimer comme Il Aime etc.

Aurez-vous encore longtemps l’intention de conserver la conviction d’être soumis aux aléas de ce que vous appelez la vie ?

Dites plutôt : « je laisse l’Univers m’ouvrir les voies divines, afin que soient comblés tous mes besoins terrestres et concrétisés mes plus hautes aspirations.
Je m’abandonne à l’expression du Créateur à travers moi, selon les manifestations qu’Il sait opportunes et bénéfiques pour tout ce que je suis. Ainsi j’assure au mieux le rôle qu’il m’a confié pour cette période de vie incarnée. »

S’éveiller le matin, se propulser dans sa journée selon la perspective de la vision humaine équivaut à marcher pieds nus sur un sol aride jonché de pierres saillantes et d’obstacles démesurés, avec l’esprit de celui qui est « séparé ». Cela engendre des ressentis permanents tels que la tension mentale, le doute et la méfiance, le stress, l’angoisse, l’impuissance, la tristesse, le découragement, la colère, la violence, etc.

Tandis que s’éveiller le matin avec la reconnaissance d’être une émulsion divine sacrée, enfermée dans un corps humain pour pouvoir mieux agir et rayonner sur la matière, équivaut à glisser en effleurant un sol onctueux, porté par la Présence. Cela engendre la Paix intérieure, la Confiance, l’enthousiasme de la découverte, la gratitude pour ce qui est déjà, la certitude que, quelle que soit la difficulté qui puisse se présenter, les Forces cosmiques avec lesquelles l’Union est indéfectible, conspireront pour manifester toute solution adaptée au problème.

Moralité : quittez vite les manteaux poussiéreux de l’ego pour habiter votre corps de Lumière.

La Source en vous coule dans tout ce que vous êtes. Elle est en vous comme en toute chose. Si vous ne sentez pas ou ne souhaitez pas recréer chaque jour ce lien Puissant, inaltérable et permanent, alors tout vous semble séparé, compliqué, hostile. Quand vous pensez « séparation », vous vous laissez gouverner par votre mental, et tout ce que vous entreprenez ou désirez vous semble vite hors de portée, tout au moins très difficile à obtenir, car il y a toujours des conditions à remplir en 3D.

Tandis que lorsque vous prenez conscience de votre Unité innée, vous effacez du même coup toutes les distances, tous les efforts, tous les raisonnements, tous les combats pour « réussir ». Vous ne cherchez plus rien, vous n’allez au-devant d’aucune réponse, vous vous transformez en coupe d’Amour pour y recevoir l’Amour et l’abondance qui lui correspond.

Parce qu’il n’y a que la Source, et quand vous oubliez cette Vérité première, vous vous heurtez seuls, à la matière.

Tout ce que vous touchez est la Source, tout ce que vous voulez est la Source, tout ce que vous entreprenez est fourmillant de la Source et procède de la Source. Par conséquent, lorsque vous (La Source), ambitionnez quelque chose, c’est comme si vous demandiez à votre main de saisir un objet à proximité. Lorsque vous voulez saisir un objet sur votre bureau, il n’y a pas de code éthique, pas de loi, pas d’interdit, pas de mesure, pas d’exigences ou de modalités, pas de jeux de rôle à respecter qui vous empêchent de saisir cet objet.

Eh bien, dans les fréquences supérieures, c’est la même chose. L’être désire expérimenter quelque chose, il se tourne vers la seule Énergie de vie qui Soit, il puise en Elle ce dont il a besoin pour réaliser son Œuvre, il y puise tous les éléments nécessaires et inhérents à cette Œuvre, lesquels ne sont pas davantage séparés de l’être, puisque rien n’existe à l’extérieur, la Source et lui ne font qu’UN.

Faites le choix de demeurer dans votre Centre-Cœur, là où vous n’êtes ni pleins ni vides, ni rien ni quelque chose. Soyez ceux qui réajustent et transcendent tout ce qui doit l’être. Ceux qui ne doutent plus, car ils sont Unifiés, Pacifiés, et ne laissent plus rien les disperser, qui proviennent de l’extérieur. Vous ÊTES éternels, vous ÊTES Amour, vous ÊTES Lumière, pourquoi chercher à définir, à séparer ou à disséquer ce qui n’a pas de nom et n’est pas sécable ?

Vouloir s’exprimer par un oui ou un non, définir une circonstance en ce qu’elle semble positive ou négative, nommer un comportement ou les caractéristiques d’une attitude, chercher les pourquoi et les comment…n’est plus d’actualité. Cela est l’expression même de l’ego qui veut continuer à entretenir la dualité, la dichotomie en ce que l’œil humain donne à voir, sans admettre que d’autres versions plus vastes et infinies soient possibles. C’est toute « l’erreur » qui a été maintenue et creusée par les théories mal comprises et mal interprétées, dictées par les mouvements récupérateurs du développement personnel. Cela s’appelle spiritualiser le mental, mais laisser le mental contrôler en étiquetant, démontrant, explicitant, donnant des directives…

L’Amour, c’est-à-dire rappelons-le, la plus haute Vibration qui soit, puisque c’est la fréquence de la Source, l’Amour est LE TOUT, autrement dit, les deux pôles unifiés en toute chose. Seul l’Amour pacifie l’être, quand ce dernier a atteint un niveau suffisamment élevé sur son chemin de Maîtrise, car alors il est devenu UN avec la volonté divine. Il n’est plus ni joie, ni tristesse, ni paix, ni colère, ni plein ni vide… Il EST LE TOUT et n’a que faire des sentiments, des émotions, des états d’âme humains parce qu’il EST son Âme entière, rayonnante, Aimante, sans distinction de genre.

La personne qui s’interroge sur le fait qu’elle ait ou non, le droit d’être ceci ou cela, celle qui cherche une logique là où il n’y en a pas, celle qui lutte contre elle-même en argumentant pour devenir meilleure, s’empêtre éternellement dans les raisonnements, les justifications, les comparaisons, les quantifications.

La Source est le Flux, le Flux n’a pas de nom, pas de qualificatif, pas de devoir et encore moins d’obligation. Oui, la Lumière contient forcément aussi l’ombre, car pour être Lumière il faut avoir traversé l’ombre. Traverser, ne pas stagner dedans et se complaire dans son observation sous tous les aspects, car cela porterait un nom: l’aliénation (faire et refaire encore la même chose avec les mêmes erreurs, mais espérer que l’issue puisse être par hasard différent, malgré que l’on n’ait rien transformé en soi.

Tout remettre à la Source, signifie : ne plus rien porter.
Ce qui implique d’alléger ses pensées en cessant d’imaginer le pire, ou de ressasser les vieilles rancœurs ou encore de se dévaloriser, de craindre d’essayer de se protéger, d’obéir aux conditionnements, etc., etc., etc.. La liste n’est pas exhaustive. Faites un paquet global et envoyez-le au Créateur, vous verrez, vous allez marcher plus vite.

La 3D n’existe plus, le monde ancien est défunt. Cependant, il continue d’émettre à la manière des étoiles dont vous percevez encore le rayonnement plusieurs centaines d’années après leur explosion, parce que l’humanité dans son ensemble, ne cesse d’alimenter le passé en cautionnant la pratique de ses modes de vie et de pensée.

Les manifestations de l’ancien monde désuet, grossier, incompatible avec les vibrations supérieures, continueront d’apparaître, tant que l’homme n’aura pas consciemment épuré ses mémoires énergétiques, karmiques, transgénérationnelles, génétiques, cellulaires (dans tous ses corps), tant qu’il se présentera comme un aimant saturé par les distorsions, lequel de ce fait, ne peut plus attirer à lui autre chose que les fardeaux, les égarements, les douleurs dont il est empreint.

L’induction des fausses-croyances auxquelles vous êtes devenus addictifs, vous entraine à faire des choix inappropriés aux circonstances et à perpétrer des actes irréfléchis impulsés par le doute, la peur, la méfiance, l’ignorance, le non-Amour de vous-mêmes, etc. Certains en sont venus à développer le syndrome du « chien de Pavlov », et de ce fait, maintiennent bien réelle la souffrance de laquelle ils prétendent vouloir guérir.

La Lumière qui baigne à présent la Terre, a pourtant absout tous les passés, levé le voile de l’oubli et de l’illusion. Mais la mémoire fantôme qui hante encore les sphères vibratoires les plus fragiles parvient à convaincre les moins avertis, de son efficiente matérialité. De telle façon que vous entreteniez vous-mêmes, le monde duel du passé, assorti de ses turpitudes.

Le compte à rebours est maintenant plus qu’entamé, avant d’entrer de plain- pied dans les nouvelles Énergies. S’accrocher au passé, se maintenir dans les habitudes, entretenir les fausses croyances, les peurs, les traditions, les rituels de tout acabit est non seulement toxique, mais surtout dévastateur pour ceux qui refusent encore de tout abandonner au Créateur !

S’attacher à vouloir tout gérer n’est ni votre Vérité ni le bon moyen pour s’élever. Abandonnez vos fardeaux, entrez dans l’Unité et laissez-vous porter.

Vous ne pouvez en aucun cas vous développer sur la nouvelle Terre tout en conservant les limites, les frustrations, le besoin de combler quelque chose, ainsi que l’humain séparé l’a toujours pratiqué.

Plus la Lumière se répand et purifie toute chose actuellement sur votre Planète, plus l’ombre redouble de fureur, d’excès en malveillance, pour tenter de défendre coûte que coûte, ses derniers bastions de l’asservissement sur l’humanité.

Tout est savamment organisé pour reconduire ceux qui s’échappent ou tentent d’y parvenir, vers les chemins de la peur, des conflits, tout est orienté pour amplifier les effets spéciaux produisant des perceptions faussées, des altérations de l’équilibre et du bon sens.

Devant les agissements ou les inventions saugrenues de ce monde en phase terminale, il vous faut juste apporter des solutions au lieu d’attiser la polémique en cherchant à donner raison ou tort. Il vous suffirait de reconnaître que les dés ont été pipés et qu’il appartient à l’humanité de créer une autre manière de vivre ensemble….

Avant de disparaître, ce monde en effondrement vous montre ce pour quoi il doit se dissoudre, il vous indique jusqu’où l’homme avait accepté de descendre aussi bas. Celui-ci doit se rendre capable de déceler clairement toute la monstruosité de ce qu’il regardait avant, sans voir… ou en fermant les yeux.

Par son Enseignement, Jeshua précisait : « je ne viens pas pour vous apporter la Paix, mais le glaive ». « Le glaive », c’est votre glaive intérieur, votre discernement, votre lucidité, votre Amour pour vous-mêmes. Ce glaive vous fera distinguer ce qui doit être maintenant transmuté en vous. Nous disons bien transmuté, intégré dans votre propre Lumière et non plus fui, rejeté ou combattu.

Lorsque l’être abaisse sa fréquence, il crée une discontinuation, une intermittence dans le Flux de la Lumière, il sectionne l’espace, il ralentit le mouvement du temps. Il provoque une disjonction momentanée dans l’Unité avec le Tout,

Des forces obscures cherchent à vous déstabiliser par vos points faibles, en exacerbant les émotions dues à vos blessures, à votre éducation, à votre façon de voir la vie comme on vous l’a appris… Mais ces forces obscures ne peuvent s’infiltrer que si elles rencontrent l’ombre subsistant encore en vous, c’est-à-dire le « manipulateur pervers » que vous activez tous pour vous-mêmes, tant que vous n’avez pas fait prévaloir votre propre Lumière et que vous vous maintenez dans la dualité !

Par conséquent, vous devez savoir que c’est précisément sur les situations lourdes, qu’il convient de rayonner votre lumière. C’est la seule façon de « combattre » l’ombre. L’Amour (pour soi-même et pour l’Ensemble) guérit de tout.

Souvenez-vous de ce qui vous est répété à longueur d’année : en toute circonstance, vous n’avez que deux postures possibles et une seule option entre les deux : la peur ou l’Amour.

Vous devez pouvoir tout accueillir, quoiqu’il puisse advenir, tout doit pouvoir être accepté comme étant la proposition de Dieu, vous invitant à lui donner la réponse. Et pour cela, vous disposez de tous les « outils » dont Il vous a dotés.

Rien ne doit vous ébranler, rien ne doit être capable de vous affecter. Vous n’êtes pas là pour subir la vie, mais pour la confronter sereinement, danser avec elle, et illuminer ce qui est tapi dans le noir… Transformer le mensonge en vérité, rendre l’autonomie et la gloire à ce qui a été manipulé ou souillé, redresser ce qui a été froissé, plié, replacer l’équilibre là où on l’avait fait défaillir et chuter, redonner l’abondance et la guérison là où il y avait l’étiage et la souffrance….

Le temps presse, et l’être humain est enjoint de bien saisir qu’il traverse une turbulence, débordant très largement les représentations qu’il s’en donne.

Tous les messages vous indiquent que vous êtes venus pour créer une brèche de Lumière dans l’inconscient collectif par le rayonnement de vos cœurs dans le subtil et celui de vos comportements dans la matière.

Il va sans dire que cela n’a rien à voir avec le but dont se satisferaient bien certains, consistant à simplement se contenter de devenir un meilleur humain….

L’ultime finalité de cette phase décisive consiste à désengorger vos cellules des codes félons qui s’y sont programmés, afin de revenir à l’Énergie de la première cellule embryonnaire, encore vierge de toute contamination mentale terrestre.

Comprendre que seul l’Amour vient à bout de toute chose.

Afin de se réaliser dans la matière, le Créateur a emprunté des formes. Plus ces formes sont souples, évidées de leur contenu, mieux elles recueillent, intègrent, conservent, reflètent et exécutent le projet du Créateur.

Le 12.12.12 (2019 = 2+1+9 =12) a marqué l’ouverture d’un Portail d’Énergie sacrée disponible à tous ceux qui se sont consciemment engagés en 5e dimension et plus, au Service du Créateur.

Le 21.12, tous, ont alors été rassemblés à la Source, au point 0 de la Création. Ils ont été libérés de toutes les distorsions et de toutes les charges karmiques accumulées de vies en vies depuis leur ensemencement premier.

Tous ceux qui le souhaitaient, ont médité plus particulièrement en ce jour, et ont reçu la purification de leurs eaux ainsi que la Terre (Être vivant) a reçu la purification des siennes.

Chaque fois que vous diffusez de l’Amour à Gaïa, aux hommes (tous les hommes), à l’air, à l’eau, aux animaux et aux plantes, à tout l’Univers, vous accroissez votre fréquence, celle de la Lumière et de tout alentour.

Beaucoup sont engagés dans ce processus à présent et pourtant, nous regrettons de devoir vous dire que dans l’immédiat, toute l’humanité ne s’extirpera pas facilement des dimensions inférieures. Mais chaque petit pas compte et il ne faut rien négliger.

Cependant un trop grand nombre de personnes ignorent ou refusent de reconnaître la Puissance innée qui les habite et pourrait les hisser hors de la dualité plus rapidement qu’elles ne l’affirment. Les croyances et les préjugés issus de l’ancien monde ont la peau dure et tant que cela est nourri, la stagnation dans l’ombre se maintient.

A tous les « travailleurs de Lumière », les « gardiens de Portails », les « montreurs de Chemin », bref, à vous nos équipes au sol, vous qui êtes si précieux en cette période de transition inégalée, à vous qui allez découvrir plus que jamais combien votre présence est indispensable pour aider les autres à traverser les grands chaos qui s’annoncent en votre année 2020, à vous tous nous disons de garder le cap. Ne vous laissez pas déstabiliser ou décourager quand vous tentez d’éclairer certains de vos semblables en difficulté et qu’ils ne vous entendent pas, ou vous rejettent.

Ils vous rétorqueront qu’ils ont les pieds sur terre eux, qu’ils sont rationnels ou cartésiens, qu’ils en sont fiers et préfèrent rester ainsi (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils vont si mal, c’est pourquoi ils renouvellent et alimentent à leur insu leurs diverses souffrances). Vous leur parlez « Energie » et ils confondent le mot avec l’énergie vitale dont les a informés leur médecin, ou encore avec l’énergie qui active le moteur d’une voiture… Pour eux, une personne a « de bonnes énergies » quand elle plaisante de tout, ne se plaint jamais et assume le rôle du boute-en-train de la fête… À partir de là, il faut vous taire et ne surtout pas vous essayer à quelque tentative de prosélytisme….

Quant aux autres, ceux qui affirment avoir bien saisi ce qui se passe, mais continuent malgré eux, à servir le Système de désinformation, de manipulation et de déformation des choses, c’est-à-dire ceux qui se trouvent encore totalement englués dans les anamorphoses de l’Illusion, ne cherchez pas non plus à les éclairer en leur expliquant, vous ne feriez qu’aggraver leurs enkystements.

N’y prêtez pas attention, à leur manière ils contribuent à en faire évoluer d’autres qui grandissent en constatant que ces stéréotypes ne leur conviennent plus et en refusant de copier ces modèles obsolètes. Ne les jugez pas et continuez à leur envoyer de l’Amour, c’est ce dont ils ont le plus besoin, c’est ce qui leur a le plus manqué. Ils croient s’aimer et prendre soin d’eux-mêmes, mais ils se sont séparés d’eux-mêmes, séparés de l’Amour divin. En compensation, ils utilisent l’amour humain, conditionnel, et même celui-là leur fait défaut. Il leur faudra encore du temps, des décennies peut-être, pour découvrir ce qu’est l’Amour Source, inconditionnel, la Vibration la plus élevée qui produit les miracles, celle dont l’absence est la plus préjudiciable, car dans ce cas, aucun aveuglement ne peut se dissiper, aucune lourdeur ne peut se résorber…

En fait, vous leur faites peur, ils veulent demeurer aveugles, ils ne peuvent concevoir de se mouvoir dans l’Infini, la Grâce, la vraie Joie. Ils ressentent le besoin de s’accrocher à leurs béquilles, à ce qu’ils connaissent ou croient connaître, au tangible, à l’épaisseur des choses qui les « rassure » et leur donne l’impression de réchauffer ou d’assouplir quelque peu, la raideur froide de la « petite mort » dans laquelle ils se sont laissé enfermer. Car ils ont oublié qu’ils savent marcher librement et qu’ils portent en leur Cœur la Flamme de résurrection. Alors, ils se comportent comme des bêtes sauvages blessées qui ne laissent même plus approcher le soigneur, ils s’en réfèrent à la science humaine, au raisonnement, au savoir mental, comme à toutes les faussetés qui vous ont été volontairement inculquées à tous. Ils n’accueillent ou combattent que la facette de l’existence la plus proche de leur vue subjective, ils ne distinguent pas le merveilleux derrière l’apparence, ils vont jusqu’à redouter que cette perception puisse un jour les surprendre.

Ne vous inquiétez pas pour eux, leur temps viendra, ils accepteront que la Lumière les touche et là, ils comprendront…. Mais pour l’heure, ce moment n’est pas encore venu, ils ne sont pas prêts. Même quand les voiles de l’oubli se lèveront tout à fait, même quand la Lumière inondera prochainement toute la Terre, même quand la majorité de votre globe ne pourra plus nier la Réalité qui vous avait été occultée, confisquée, ceux-là risquent bien de faire encore partie des sceptiques et probablement continueront-ils à réfuter l’incontournable.

Ils ont encore besoin de se heurter à leurs propres murs avant de saisir que les murs n’avaient jamais existé, ainsi que vous-mêmes l’avez expérimenté par le passé.

Sachez encore que tous ceux qui vous semblent « séparés » de l’Amour, sont malgré tout inconditionnellement Aimés de Dieu. Ne condamnez pas ceux que vous croyez « manquants » à demeurer « manquants ». Permettez-leur d’embrasser une autre expérience en les voyant dans votre esprit comme capables de le faire. En permettant que soit possible la transformation pour les autres, c’est à vous-mêmes que vous ouvrez les portes du tout possible.

Lorsque vous constatez un désordre, une carence, un non-alignement, c’est pour vous une opportunité d’abandonner toute perception instinctive de l’ego, une invitation à retraduire différemment votre appréciation des choses. Vous savez très bien qu’il n’est pas un regard, pas une action, pas une pensée qui ne soit consciemment ou pas, individuellement interprété (e), orienté(e) par votre culture, votre histoire, vos mémoires, etc. C’est précisément cela qu’il faut lâcher.

Vous êtes l’Unité et devez y inclure le reste du monde, nous le répétons l’Unité, n’est pas morcelable, elle contient et réunit tout, sans exclusive.

Souvenez-vous que nul ne saurait contraindre son semblable à se réveiller, vous ne pouvez que susciter l’envie de suivre la Voie de la Lumière, par votre propre exemple, mais chacun doit accomplir l’Œuvre alchimique en lui-même, pour lui-même, seul sur la Terre, bien qu’en accord avec les Cieux.

Nous vous l’avons déjà dit, vous devez être un phare. Ce qui veut dire que les autres doivent voir votre Lumière, sans avoir eu besoin de vous regarder, vous.

L’ensemencement divin dont vous êtes chacun porteur est une Force créatrice inouïe, à la base de toute régénération et de toute matérialisation, quel que soit le propos.

Cette Force créatrice en vous « déplace les montagnes », elle peut vous soustraire à l’influence et l’assujettissement de tous vos « prêt-à-penser », elle peut transcender votre corps et votre conscience dans l’immédiateté… Mais tout dépend de votre degré d’adhésion et d’acquiescement face à cette Réalité révélée. C’est vous individuellement qui activez ou rompez cette Puissance de vie en vous, selon que vous choisissiez de l’utiliser, d’en douter ou de la nier.

Observez toujours les visées universelles sous-jacentes aux suppliques personnelles, lorsque vous discernez cela, vous entendez la guidance de votre Être complet et vous ne pouvez plus vous perdre.

Aujourd’hui, la Lumière en vous se déploie et se répand, ce qui vous offre une plus grande marge d’exploration, d’accomplissement, d’épanouissement. Ainsi renforcez-vous votre Foi et votre Confiance. Progressivement, vous vous laissez naturellement déposséder du besoin compulsif de contrôle et de protection. Vous découvrez davantage de facilité à entrer en relation directe avec votre Soi divin et avec nous, des sphères célestes.

De fait, vous vous éloignez des tourbillons de la peur, ce qui est votre atout premier pour devenir abondants. C’est l’étape incontournable qui amorce le chemin du Maître : dépasser toutes les peurs, traverser l’obscurité et les difformités de la matière pour s’aguerrir et ne plus succomber aux multiples formes de la peur. Vous êtes tous venus pour vous exercer à cela, vous élever au-dessus de l’Illusion.

Au lieu de douter et de craindre aussitôt que vous ne savez pas gérer quelque chose, au lieu de donner corps à ce que vous imaginez comme une menace avant même d’en percevoir les signes avérés, vous devez vous exercer à réformer vos pensées, en vous appuyant sur votre certitude que tout est dans l’Ordre divin puisque tout est dans l’Unité, y compris vous. Or, l’Unité ne tend que vers un seul mouvement : l’expansion, la plénitude dans l’équilibre. Si ce dernier vient à se démettre, la Conscience d’Amour Source instantanément place tout en œuvre pour le rétablir. Il n’y a donc que vos croyances qui peuvent freiner, voire empêcher ce processus naturel.

Vous devez savoir que cette tendance instinctive humaine à douter ou à s’alarmer, est une assuétude qui vous a été « implantée » en quelque sorte par les forces involutives de votre passé, votre mental l’a amplifiée puis nourrie.

Le penchant systématique à toujours s’inquiéter pour tout, à vivre en semi-paranoïa, à suspecter les changements de produire le danger et le manque, à se complaire dans la nostalgie des temps « d’avant », doit impérativement être transformé en Confiance, en Paix intérieure, en Amour de cet Univers divin qui n’a de cesse de vous rediriger vers les voies du bien-être et de l’abondance !

Vos croyances limitantes et vos résistances s’interposent sur la trajectoire du Flux.

Rappelez-vous que vous êtes des Créateurs et non des créatures ! Cependant, on vous a tellement formatés pour vous fondre dans la logique contraire à cela, que vous avez du mal à croire combien tout vous est pourtant possible.

Soyez un arbre de vie : des racines profondes, lumineuses, indestructibles, un tronc de Sagesse, puissant, fiable, stable comme le moyeu d’une roue, une ramure haute, majestueuse, dansant avec les éléments, conversant avec le Ciel.
Quand l’eau ruisselle sur vous, que vos larmes de pluie soient un amendement pour la terre et quand vos feuilles tombent qu’elles soient des gouttes d’or pour enrichir le sol.

Soyez cet arbre de vie qui abrite, soyez celui sur lequel on s’appuie pour se reposer, celui qui communique sa force, celui qui indique le repère sur un chemin, et qu’on Aime.

Aimez et laissez-vous être Aimés…. C’était notre « mot de la fin » pour cette année. Laissez-nous vous aider à défricher votre terrain, puis à l’ensemencer d’Amour, afin que vos temps à venir vous délivrent des supercheries au fond desquelles vous vous êtes enlisés. Que les années qui s’en viennent reflètent réellement ce que vous Êtes : la Lumière en mouvement, la Création abondante, la Vie….

Sources:

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.