Le feu est vibrant. Non plus crépitant. Il a pris de la hauteur et une certaine teneur. Vous brûle-t-il? Ou au contraire pour expanse-t-il? Vers quoi? Si ce n’est vers demain. Ce qui a envie de naître et sortir de vous.

Cela ne se fait pas sans mal. Fatigue. Doute. Tumulte. Résistance. Mais de quoi? Si ce n’est de l’ombre de vous-même. Ce qui a été vous pendant si longtemps que retirer ce manteau peut écorcher la peau. À moins que cela ne soit une nouvelle qui se révèle?

Ne craignez plus ce que vous ne connaissez pas. Ouvrez les bras à vos peurs et vos peines. Laisser les pétales de larmes parfumer l’instant. Les roses ne sont pas mortes, elles se sont transformées.

Phoenix. C’est cela qui vous vient en tête? Et pourtant, il y a moins de brutalité et plus de douceur. Avez-vous remarqué comme vous ne pouvez plus vous faire violence? Comme le temps est à la patience et à la réception? Vibrer. Cela s’apprend. Un jour après l’autre, l’horizon se découvre. Et puis soudainement certaines connexions se créent. Et puis soudainement, votre vie n’est plus la même.

À celui qui attend. Danse. Sans renier tes ombres et t’enterrer. À celui qui déjà danse. Chante. Parce-que dans tes mots résident les graines d’une nouvelle humanité.

Plus présente. À la terre. À l’autre. À soi.

Plus de détails pour cette pleine lune dans la vidéo suivante:

(nota: je ne pourrais écrire d’article pour la nouvelle lune du 24 février, et possiblement, il y aura une vidéo mais pas forcément d’article sur le blog, alors pensez à vous abonner à ma chaine ICI si vous ne voulez pas la rater.)

Farah Sahbi – Ozalee 

Print Friendly, PDF & Email

Ozalee

Ozalee

Je reçois vos partages avec joie ! Visitez mon site web: Voyage au coeur des Astreset ma page Facebook ici Pour me contacter ou lire mes chroniques, cliquez ici !