Sûrement avez-vous déjà lu une recette où l’un des ingrédients était les algues et vous êtes-vous demandé comment elles se consommaient, où on pouvait en acheter ou encore si il était nécessaire de les faire bouillir. Dans cet article, nous allons vous en dire plus sur la manière dont on peut consommer les algues ainsi que sur les apports nutritionnels de cet ingrédient qui est de plus en plus présent dans la gastronomie populaire.

Les différents types d’algues

La première chose à savoir avant de consommer des algues, c’est qu’on peut les diviser en 3 grands groupes : les algues brunes, les algues rouges et les algues bleues.

Les algues brunes

  • Nori : elles sont riches en protéines et en vitamine A. On peut les mélanger avec des aliments frits.
  • Nishime Kombu : elles apportent du potassium et de l’iode, ainsi qu’une saveur douce aux plats qu’elles agrémentent
  • Ito Wakame : elles se marient bien avec les légumes cuits et offrent du calcium, des vitamines B et C ainsi que du potassium
  • Hiziki : on peut les consommer avec des légumes tels que les carottes ou les betteraves. Elles contiennent de grandes quantités de potassium, de calcium et de fer
  • Arame : blanches et à la saveur légère, ces algues sont riches en iode et en calcium.
  • Alaria : elles sont riches en minéraux et en vitamines. On les utilise pour préparer des soupes.

A voir : soupe au concombre et à l’avocat : faible en calories et rassasiante

Les algues rouges

  • Dulse : elles se marient très bien avec les céréales cuites et apportent du fer, du phosphore et du potassium
  • Agar-agar : il s’agit d’une sorte de gélatine douce et très nutritive, particulièrement riche en fibres
  • Carragaheen : ces algues présentent une forte teneur en hydrates de carbone complexes, ainsi qu’en calcium et en potassium

Les algues bleues

  • Spiruline : elle est riche en acides aminés et en protéines. Dans le commerce, on la trouve sous forme de comprimés ou bien en poudre à mélanger aux céréales, au yaourt, au jus de fruits ou au lait.

Lisez aussi : 4 bienfaits de la spiruline pour la perte de poids

Conseils pour préparer les algues

Comment préparer les algues ?

  • Afin de retirer le sel et le sable, il faut les laver abondamment à l’eau froide
  • Il est nécessaire de faire tremper toutes les algues, quel que soit leur groupe, pendant 20 minutes au moins, afin qu’elles prennent 7 fois leur taille et leur volume
  • Les algues vertes, une fois trempées, peuvent être coupées en bandes dans leur sens de pousse. Les algues rouges, elles, peuvent être hachées, cuisinées entières ou séchées. Quant au agar-agar, on peut le couper « librement » avant ou après l’avoir fait tremper.

Conseils de préparation

  • Les algues Wakame, Nori, Chlorelle, Kelp, Spiruline ou Dulse peuvent être consommées sans cuisson
  • L’aglue Kombu nécessite au moins 45 minutes de trempage, puis une demi-heure de cuisson. Le bouillon alors obtenu peut être utilisé dans la préparation de soupe ou de sauces, ou bien agrémenter les légumes pour leur donner une saveur différente.
  • Il est préférable de consommer les algues Hijiki lors des mois d’hiver. Elles ont une forte saveur, c’est pourtant on en utilise généralement très peu. On peut s’en servir pour réaliser des soupes ou des ragoûts. Il est nécessaire de les faire tremper 30 minutes, et ensuite de les faire cuire également pendant 30 minutes. En revanche, il n’est pas recommandé de les réchauffer.
  • Si on peut utiliser l’algue Wakame dans des dizaines de plats, il s’agit cependant de l’ingrédient par excellence de la soupe miso. Elle nécessite environ 15 minutes de trempage et 10 de cuisson. On peut aussi la consommer crue en salades.
  • Dans le cas de l’algue Nori, le trempage n’est pas obligatoire et vous pouvez la consommer toastée, en utilisant une poêle directement sur le feu, jusqu’à obtention d’une teinte entre le doré et le vert. Puis, coupez-la en petits morceaux au ciseau et écrasez-les à la maison. Vous pouvez ainsi saupoudrer vos soupes ou vos céréales !
  • L’algue Kanten est principalement utilisée dans les sauces froides, les crèmes, les flans, les salades, en base de gélatine de fruits ou bien en guise d’épaississant dans les soupes et les potages

De bonnes raisons de consommer des algues

Elles ont une grande valeur nutritionnelle

En effet, les algues :

  • Sont bonnes pour les personnes diabétiques : elles ont une saveur douce, mais ne contiennent que des sucres complexes. Ainsi, elles n’augmentent pas le niveau de glucose dans le sang
  • Sont excellentes pour les végétariens : elles offrent de grandes quantités de protéines et sont donc très intéressantes pour les végans et les végétariens. La spiruline offre plus de ces nutriments que les oeufs, le poisson et la viande
  • Couvrent les besoins quotidiens en fer : surtout la spiruline, qui en contient beaucoup, à savoir 7 fois plus que les céréales et les épinards. On en conseille la consommation dans les cas d’anémie ou d’état de faiblesse générale
  • Agissent contre l’hypertension : les algues régulent le système cardiovasculaire et aident à combattre la forte pression artérielle.

Elles maintiennent notre organisme dans un état sain

Les algues :

  • Améliorent la vue : en effet, elles présentent une forte teneur en vitamine A. Dans ce cas, on recommande plus particulièrement l’algue Nori et la spiruline
  • Calment la toux : elles sont aussi très bonnes pour traiter les grippes et les rhumes. Dans la médecine traditionnelle, on les utilise en guise de tonique pour le système respiratoire en les mélangeant au miel et au jus de citron
  • Maintiennent la peau et les cheveux dans un état sain : elles contiennent de la vitamine A (plus que le germe de blé), connue comme la vitamine de la beauté et de la longévité. Certaines algues comportent aussi du zinc, efficace dans le cadre du traitement de l’acné. D’autres donnent de la brillance au cheveu
  • Sont bonnes pour les os et les dents : les algues Hikjki sèches contiennent 15 fois plus de calcium que le lait. De même que la spiruline et l’algue Wakame, dont la consommation est conseillée pour prévenir l’ostéoporose ou pour aider à recomposer un os cassé

Pour le système digestif

Les algues :

  • Aident à la digestion et au transit intestinal si on les consomme avec des légumes, du fait de leur apport en fibres. La même chose arrive lorsqu’on les consomme avec des aliments frits, car les algues permettent une meilleure digestion
  • Dépurent l’intestin : elles nettoient cet organe grâce à l’acide alginique qu’elles contiennent, qui élimine les toxines se déposant sur les parois du colon. Elles sont utilisées en tant que remède naturel contre la colite
  • Diminuent le cholestérol : elles contiennent 5% de graisses insaturées qui permettent de réduire les niveaux de « mauvais » cholestérol, et ne présentent pas de graisses saturées et de fibres.

Maintenant que vous avez découvert tous leurs bienfaits pour la santé, sûrement avez-vous envie de consommer des algues plus fréquemment. Vous pouvez les inclure dans vos plats traditionnels ou créer des préparations uniques à base de ces végétaux marins. N’attendez plus !

Source: https://amelioretasante.com/

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : SANTÉ

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.