Si l’Amour pouvait parler, il vous dirait :
Fais de moi un instrument de ta paix.
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Il vous conseillerait :
Ne cherche pas tant à
être consolé(e) qu’à consoler,
à être compris(e) qu’à comprendre,
à être aimé(e) qu’à aimer.
Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné(e),
c’est en mourant à soi qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

Inspirée de la prière de Saint François d’Assise.

Pic : monicavisuals

image_pdfVoir en PDF

Lulumineuse

Lulumineuse

Bienvenus(es) sur mon site web : www.lulumineuse.com ! Vous pouvez télécharger mes vidéos d'Apprentis-Sages en cliquant ici ! et lire mes chroniques ici...