par Véronique Rauzy

La peur est la première arme du prédateur contre nous. C’est un piège bien connu des forces qui cherchent à dominer les êtres humains.

La peur nous infantilise et nous insécurise : elle nous fait basculer dans la croyance en notre impuissance. Elle nous pousse à rechercher une protection auprès de ce qui symbolise la protection et une autorité extérieure : les parents, le chef, l’État. Alors nous basculons dans l’obéissance à cette autorité dont nous croyons qu’elle seule peut nous sauver, d’un danger en fait créé de toutes pièces pour nous piéger.

Ainsi on délègue notre responsabilité, on confie notre pouvoir et on ferme nos propres capacités créatrices de l’expérience qui nous correspond véritablement.

La peur déclenche une fermeture psychique, un repli sur soi et une altération des capacités de vision globale.

La peur est un signal d’urgence qui fait basculer l’être humain en mode survie, axé sur le cerveau reptilien (!).

Si elle ne débouche pas directement sur une décharge d’adrénaline et une réponse active, elle vient saboter les ressources cognitives et l’intelligence globale, elle réduit nos facultés de conscience et réduit notre champ de possibles.

Voici une petite liste non exhaustive de peurs qui tracassent parfois l’être humain.

Peur de la violence, de la douleur, de la maladie, de la mort.

Peurs relationnelles : souffrance, abandon, bannissement, solitude.

Peur de l’incompréhension, de la confusion, de basculer dans la folie.

Peur phobique, focalisée sur une cause qui devient obsessionnelle.

Peur panique : terreur, sidération, chocs traumatiques.

Peur de l’inconnu, de l’altérité, de ce qui n’a pas encore été expérimenté.

Peur de manquer de ressources pour survivre.

Peur du prédateur extérieur, énergétique ou sexuel.

Peur de l’invisible, de la menace sournoise, du complot.

Ces différentes formes de peur ont toutes en commun qu’elles nous fragilisent, nous insécurisent et nous décentrent. Elles nous coupent de notre connexion intérieure au divin et de la confiance que nous avons d’être venus vivre précisément l’expérience présente avec toutes les capacités nécessaires pour la traverser et l’harmoniser.

***************************************

La stratégie de peur du « cheval de Troie » coronavirus illustre bien les tactiques prédatrices : elle provoque une peur à plusieurs niveaux simultanément :

– peur d’attraper une « maladie inconnue » et de ne pas savoir y faire face.

– peur d’être contaminé par d’autres humains et donc repli sur soi, et refus des interactions.

– peur de l’invisible et de l’incompréhensible, du complot : d’où sort ce virus ? Alors qu’il est prétendument né à Wuhan, ville où d’une part est expérimentée à grande échelle la 5G et où se situent des labos manipulant des virus, de l’ADN et des vaccins : les chercheurs fous actuels de la toute-puissance.

– peur de la quarantaine, de la fermeture de l’approvisionnement en nourriture et réactivation des mémoires ataviques de famine.

– réactivation des mémoires ataviques d’épidémies décimant les populations (grippe espagnole, pestes).

– peur d’être piégé dans des stratégies astrales et dans un plan massif de contrôle social et de manipulation génétique.

Tout cela forme un puissant cocktail visant à la sidération de la psyché humaine.

Pour ne pas vous laisser piéger :

N’écoutez pas les informations. Gardez une vision globale de la situation. Dans ma compréhension (qui n’engage que moi), nous sommes à une croisée des chemins, l’effondrement du paradigme de prédation et le début d’un nouveau paradigme où la justesse du Cœur humain sera centrale dans les décisions et pratiques de l’humanité. Mais lors de cette transition, les dominants de l’ancien système vont tout tenter pour garder le contrôle ou bien démolir la civilisation s’ils n’y parviennent pas. Ils jouent leur va-tout et nous devons rester plus que jamais dans la paix du Cœur, la connexion intérieure et la responsabilité de nos choix.

Faites preuve de bon sens. Ancrez-vous, ressourcez-vous, œuvrez à ce qui vous anime et vous réjouit. Fortifiez votre centre et affirmez votre positionnement et votre responsabilité d’être humain aligné sur la justesse du Cœur.

Ne vous faites surtout pas vacciner ! Refusez toute forme d’implant dans vos corps ! Refusez la 5G près de chez vous et les compteurs contrôlants. Renoncez aux technologies qui ne vous laissent pas d’alternative.

Prenez soin de votre immunité, de la qualité de vos pensées, du soin à votre corps physique et à votre corps émotionnel.

Ne participez pas à la vague de peur. J’ai parlé souvent de la puissance des égrégores, ces formes-pensées collectives qui s’autonomisent dans le plan astral et tentent de devenir la réalité expérimentée par la force de l’attention des humains qu’elles fédèrent. Le coronavirus devient un égrégore démesuré, et pourquoi ? Car cela est orchestré par des êtres qui ne nous veulent pas du bien, qui sont dans une stratégie de manipulation des masses et tentent de nous coincer dans des pans de réalité qu’ils contrôlent.

Regardez même le mot coronavirus : le virus de la couronne, c’est-à-dire comment une force essaie de pirater notre souveraineté, de nous parasiter.

Ne vous alignez pas sur ces croyances qu’un virus extérieur peut vous nuire. Sachez que rien ni personne ne peut jamais vous nuire sans que vous lui donniez l’autorisation implicite ou explicite. Formulez clairement en vous que vous êtes immunisé contre toute attaque extérieure et que l’accès à votre structure est interdit à toute forme voulant vous nuire.

Élevez vos fréquences vibratoires, œuvrez comme phare de paix, de cohérence et de relais du divin en ce monde. Soutenez le vivant, en toute occasion, sans peur ni calcul.

Il est temps d’expérimenter notre pouvoir de créer les réalités qui nous correspondent, d’honorer notre puissance créatrice et la capacité de générer les relations harmonieuses que notre Cœur nous inspire.

Source: https://archere-stellaire.wixsite.com/

Partagé par la Presse Galactique

image_pdfVoir en PDF
Catégories : OUTILS EVOLUTIFS

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.