Transmis par Alain Titeca

Bonjour à tous chers enfants de Gaïa,

Je suis Jophiël l’archange des guides, des thérapeutes et des instructeurs. Mon rayon jaune porte la connaissance pour peu que vous le laissiez envahir votre être.

Je sais que la crise sociétale que vous traversez actuellement est une réelle épreuve pour la grande majorité d’entre vous. Cette crise sanitaire bouleverse vos habitudes et renverse vos attachements au vieux monde.

Je tiens, tout d’abord à vous assurer tout mon soutien dans ce passage, mais aussi celui de mes confrères égrégores de lumière et autres Maîtres Ascensionnés.

Je voudrais ensuite vous rassurer en vous proposant un autre regard sur cette transition.

Cette crise que vous traversez actuellement est juste :

Ridicule, dans la mesure où c’est l’ensemble de votre système qui bascule à cause d’un petit virus qui se propage.

Dangereuse, dans la mesure où beaucoup de vies sont menacées. La disparition concerne les vies des humains les plus fragiles, mais aussi la disparition de beaucoup d’entreprises et d’entités de votre système économique.

Enfin ce passage est simplement Évident, dans la mesure où vous ne pouviez plus continuer à évoluer dans un monde matériel qui était construit à l’encontre de votre hôte Gaïa.

Avec ces trois caractéristiques, ce passage est révolutionnaire. Les conséquences en sont déjà nombreuses.

La mise au repos de votre système économique et industriel permet à Gaïa de s’appuyer sur sa capacité de résilience pour construire un monde nouveau.

Vous êtes nombreux aujourd’hui à avoir la capacité d’intégrer que l’espèce humaine porte une petite parcelle de la conscience de Gaïa.

Cette conscience globale réside dans chaque entité vivante y compris dans les végétaux et même dans le monde minéral.

Vous en êtes une partie, une des parties les plus abouties, mais une petite partie. Aussi, aujourd’hui, il est nécessaire de reprendre votre place en vous reconnectant à la conscience globale de Gaïa. Votre conscience, lorsqu’elle est connectée, unifiée à celle d’un de vos congénères ou à celle d’une autre entité vivante, s’élargit, se déploie.

Un monde nouveau se présente à vous. Je vous invite chers enfants de Gaïa à saisir cette opportunité, au-delà de la crise et de ses côtés négatifs, pour vous impliquer dans la construction de ce monde nouveau.

Reconnectez les uns aux autres, reconnaissez en toute Humilité la capacité de résilience de Gaïa puis mobilisez votre compétence d’adaptation à la réalité nouvelle.

Vous voici arrivés à l’endroit de votre chemin où vous avez le choix de continuer à vivre l’existence que vous avez toujours vécu ou d’entamer la construction d’un autre monde.

Chacun, chacune à votre échelle, vous avez la possibilité de créer une réalité nouvelle.

Cette réalité s’appuie sur plusieurs dimensions.

Tout d’abord, il s’agit de transformer votre environnement de vie. Vous avez la possibilité maintenant de déterminer l’environnement dans lequel vous souhaitez évoluer, en fonction de son taux vibratoire, mais aussi en prenant en compte son accessibilité et la possibilité de partage d’un vrai projet de vie avec l’autre.

La seconde dimension se situe dans l’adéquation, dans l’alignement avec Gaïa et les transformations qu’elle vit actuellement.

Gaïa est très bousculée dans cette période transitoire. Elle a besoin que tous ses hôtes soient en adéquation avec elle pour s’adapter aux changements en cours. Je vous invite à vous reconnecter à la nature, à mener des actions qui permettent de protéger, mais aussi de valoriser l’écosystème. Pour préserver sa diversité.

Il vous suffit pour y parvenir d’être moins interventionnistes que vous l’avez été jusqu’alors.

Faites confiance à Gaïa, tout est en équilibre permanent et mouvant dans la nature. Laissez faire tout en créant des espaces-temps où votre créativité peut s’exprimer pour préserver les équilibres naturels.

La dimension suivante de la construction de ce monde nouveau est relationnelle. Je vous invite chers enfants de Gaïa à vous entourer de personnes avec qui vous pouvez partager de l’Amour. Votre cellule familiale élargie ou le clan, c’est-à-dire un regroupement de personnes partageant des valeurs identiques, paraît être une bonne base pour vivre cette expérience. Le partage de valeurs communes est essentiel. Elles doivent être débattues, échangées et éventuellement écrites de façon à être intégrées.

Le partage au sein de votre famille d’âmes constitue la valeur première. C’est autour de ce partage que peut se construire le projet de votre petite communauté.

Dans les temps avenirs de plus en plus de petites unités de vie de ce genre apparaîtront. Certaines d’entre elles sont productives, d’autres non. Ensuite, progressivement des réseaux d’échange entre ces petites unités se mettront en place.

Humilité et Gratitude.

Print Friendly, PDF & Email

Alain Titeca

Alain Titeca

Découvrez mon site: www.alain-titeca-sexologue.com/ et ma page FB. Pour me contacter ou lire mes chroniques CLIQUEZ ICI !