par Charlie

Le thème de la nouvelle lune en BÉLIER et de l’équinoxe de printemps est très ouvert. Avec toutes les planètes au-dessus de l’horizon, excepté le Noeud Nord, il donne une sensation d’ouverture et de circulation de l’énergie. La nouvelle lune en BÉLIER du 24 mars 2020 marque donc aussi l’équinoxe de printemps. À la portée de l’équinoxe, jour et nuit sont à l’équilibre, pas de prédominance de l’un ou de l’autre. C’est le mariage, la CO-EXISTENCE des énergies Yin et Yang.

Dans le thème, deux éléments (Air et Eau / Feu et Terre / Terre et Air) coexistent dans chaque maison puisque les cuspides (1) sont en fin de signe. On retrouve donc deux signes différents par maison, apparemment antinomiques. Ils peuvent s’empêcher, rentrer en opposition, ou au contraire se compléter, l’un enrichissant l’autre.

C’est ce que les énergies du moment nous invitent d’ailleurs à faire. Faire co-exister deux énergies à priori antagonistes : intérieur et extérieur, individualité et collectif, émotionnel et mental, liberté et contrainte, vide et plein.

On peut vraiment sortir de la lutte et du dualisme, et intégrer au coeur de nos vies le principe même du Tao : le yin émerge du yang, le yang émerge du yin. On peut donc faire exister simultanément ces deux énergies, pourtant en apparente opposition.

Lire la suite sur https://projet-lapasserelle.com/

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.