Par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs en Éternité,

TROISIÈME PARTIE

LES ONDES

Selon Wikipédia :

« Une onde est la propagation d’une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales du milieu. Elle se déplace avec une vitesse déterminée qui dépend des caractéristiques du milieu de propagation.

Il existe trois principaux types d’ondes :

  • Les ondes mécaniques se propagent à travers une matière physique dont la substance se déforme. Les forces de restauration inversent alors la déformation. Par exemple, les ondes sonores se propagent via des molécules d’air qui entrent en collision avec leurs voisines. Lorsque les molécules entrent en collision, elles rebondissent aussi l’une contre l’autre. Cela empêche alors les molécules de continuer à se déplacer dans la direction de la vague ;
  • Les ondes électromagnétiques ne nécessitent pas de support physique. Au lieu de cela, elles consistent en des oscillations périodiques de champs électriques et magnétiques générés à l’origine par des particules chargées, et peuvent donc voyager à travers le vide ;
  • Les ondes gravitationnelles ne nécessitent pas non plus de support. Ce sont des déformations de la géométrie de l’espace-temps qui se propagent.

Ces trois types varient en longueur d’onde et comprennent, pour les ondes mécaniques, les infrasons, les sons et les ultrasons ; et pour les ondes électromagnétiques les ondes radio, les micro-ondes, le rayonnement infrarouge, la lumière visible, le rayonnement ultraviolet, les rayons X et les rayons gamma.

Physiquement parlant, une onde est un champ, c’est-à-dire une zone de l’espace dont les propriétés sont modifiées. On affecte alors à chaque point de l’espace des grandeurs physiques scalaires ou vectorielles. »

Mon point de vue diffère de ces concepts étudiés, bien qu’ils soient aussi véridiques et valables. J’aimerais vous partager mon opinion vis-à-vis l’activation et la résilience sacrées des Ondes Scalaires. Elles sont à mon avis un élément extrêmement important à prendre en considération afin de voir à quel point elles sont souvent méconnues, car elles font littéralement partie de la mécanique quantique dont plusieurs étudient les tenants et aboutissants. Ces Ondes Scalaires réservent de très belles surprises à ceux qui commencent à découvrir la mécanique quantique qui se manifeste en leur intérieur.

Tout d’abord, il s’agit d’une particule qui n’est pas chargée, ni positivement ni négativement, parce qu’elle est littéralement neutre, voire dépolarisée de toutes autres manifestations. Elle se situe au Point Zéro situé au centre de notre poitrine.

Il est juste de mentionner qu’elle nous ouvre à la communication, voire à notre communion avec notre Cœur Vibral établissant une relation intérieure en parfaite résonance. Cette particule est aussi émettrice et réceptrice dans la vibration du Coeur Vibral, ce qui lui permet d’entrer en résonance avec l’Ultra-temporalité en échappant au temps linéaire et à l’espace. Ce qui lui permet d’annuler toutes formes de polarisation. Ainsi, il n’est nullement question que l’électro-gravité ou l’électromagnétisme puissent se manifester. Cette particule est liée au principe indubitable du neutrino qui permet d’annuler la polarité.

L’Onde Scalaire peut également être aussi équilibrante que thérapeutique, mettant fin à toutes formes de dualités polarisantes. Sa charge neutronique est donc nulle. Elle nous permet d’entrer plus facilement en résonance de Coeur à Coeur avec d’autres lors d’échanges, d’étreintes ou de relations intimes. Cela nous fait entrer de Coeur à Coeur dans un espace dépolarisé, mais surtout dans un espace relié à l’incréé qui est à la base même de la création. Elle est donc le miroir de l’Amour Indicible qui est totalement dissocié de toutes manifestations polarisantes, d’électroniques ou d’électromagnétiques.

On peut ajouter à sa magnificence l’attraction et la rotation des planètes, des univers, des multivers et la puissance d’interaction de ces mouvements. Elle les dépasse même, car cela fait partie du passage dépolarisé et manifesté par le Point Zéro.

C’est en bonne partie grâce à cette entremise que nous nous retrouvons aux frontières de l’InConnu qui nous permet de renouer avec QUI nous sommes réellement et de nous libérer de tout ce qui était enfermé par l’oubli séculaire de QUI nous sommes Éternellement. Elle nous ramène donc vers la Source éternelle de la Création qui fait partie de notre Singularité toujours dépolarisée.

C’est ainsi que nous prenons conscience d’être les créateurs et les cocréateurs de notre propre scénario de vie. Ce dernier est le résultat de la subdivision de notre Esprit Saint en deux fragments. Soit celui de l’Esprit Éternel et du mental ou de l’intellect, cette séparation nous a forcés à vivre ce scénario où la dualité était omniprésente. Cela nous empêcha de laisser l’Esprit Divin s’exprimer en tout temps et en tout lieu lors de nos existences incarnationnelles pendant des milliers de vies.

De plus, les Ondes Scalaires nous dirigent vers le Trou Noir du Coeur et permettent l’activation du Double Tore (ou Torus). Cela Signifie que ces Ondes Scalaires se manifestent de manière sinusoïdale du haut vers le bas et du bas vers le haut, afin que le Grand Événement qui est annoncé depuis longtemps puisse se produire, bien qu’il soit relativement imminent, mais que personne n’en connaît la date exacte. Ce que nous vivons en ce moment nous dicte d’entrer dans le Cœur du Coeur, dans son silence, dans sa résilience et dans l’Ici et Maintenant, ce moment Sacré en résonance avec QUI nous sommes Éternellement.

LA SUITE DEMAIN…

Avec toute ma Résonance AGAPÈ!

image_pdfVoir en PDF

Yvan Poirier

Yvan Poirier

Plusieurs de mes séminaires en replay sont disponibles à prix réduits ici. Pour me contacter ou lire mes chroniques cliquez ici !