Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Comment allez-vous depuis la Nouvelle Lune du 24 mars ? Comment vous sentez-vous ?

Nous vivons une époque mémorable, un effondrement du système, des valeurs, des conceptions, des institutions, un réencodage total de la vie, de son organisation et de sa façon d’être vécue qui est en train de se mettre en place, comme si nous étions de vieux ordinateurs infectés de virus, avec de vieux dossiers et de vieux schémas, qui allaient être réinitialisés afin de remettre tout à zéro pour laisser la place au renouveau et à la créativité de se manifester. Voilà ce que nous sommes en train de vivre, aussi bien dans nos corps que dans nos vies… Plus rien ne sera comme avant et même si tout est flou et que notre avenir est incertain, nous avons tous intérieurement un plan bien défini de la suite à donner à notre cheminement. Il faut juste se laisser imprégner par ce qui nous traverse et se laisser guider par la plus haute expression de nous-mêmes qui sait mieux que nous quel chemin prendre et comment le prendre…

Cette Pleine Lune du 8 avril se fera donc dans le signe de la Balance, un signe d’équilibre, d’harmonie et de justice. Étant au plus près de la Terre, et ayant une énergie plus puissante, cette Pleine Lune qui est dite « SUPER Lune » devrait mettre en lumière, et ce de façon prononcée, les domaines de votre vie où elle transite dans chaque thème, comme si certains pans de votre vie étaient mis sous la loupe augmentant et amplifiant considérablement les ressentis et l’émotionnel de ce qui est vécu à ce moment-là.

Opposée au Soleil dans le signe du Bélier, il va nous falloir arriver à gérer le « moi » et le « nous », un peu plus que d’habitude, apprendre à exister avec l’autre pour entretenir des relations harmonieuses.

En effet, sous les influences parfaites de la conjonction Jupiter / Pluton, 3 jours avant soi le 5 avril 2020, qui pousse et force aux changements de nos existences, et ce de façon exponentielle, et qui est en dissonance à la Lune, risque d’amplifier nos peurs, nos angoisses, nos pulsions instinctives destructrices, et nos chaos intérieurs ; nous allons être aux prises avec le Soleil en Bélier, entre des énergies de colère, d’agressivité, d’impulsivité, d’impatience et avec la Lune en Balance avec des énergies de sociabilité, de sens social, de savoir-vivre, d’objectivité, et de rigueur dans notre relation aux autres.

Il faut dire que cette Pleine Lune est toujours sous les mauvaises influences de Neptune qui symbolise la maladie et donc le Coronavirus, mais aussi le côté flou et incertain des choses, poussant de ce fait considérablement notre inconscient collectif à plus de confusion et de désordre dans nos esprits pour certains, et à plus d’intuition et de réceptivité pour d’autres, mais augmentant aussi notre émotionnel et donc nos peurs face à cette pandémie. Ce quinconce nous invite à travailler sur nous et à modifier et transformer notre émotionnel exacerbé, qui pourrait avoir tendance à s’emballer et à s’illusionner, afin d’être plus dans la paix intérieure et la compréhension de ce que nous vivons plutôt que dans l’excès, la peur et la colère. Car comme tout le monde le sait, plus nous sommes en osmose et en harmonie avec nous-mêmes, plus nous nous donnons le droit d’augmenter nos énergies et notre taux vibratoire. Plus nous sommes dans la peur et la colère, plus nous baissons nos énergies, faisant chuter notre taux vibratoire, porte d’entrée à toute maladie. Ce quinconce peut être aussi une porte ouverte à toute intoxication ou hypersensibilité au médicament proposé, qui pris de façon inconsciente pourrait amener des désordres intérieurs.

D’autant plus qu’avec l’entrée de Mars en Verseau depuis le 30 mars, dont vous trouverez l’article en dessous de la vidéo avec celui sur l’équinoxe de printemps, les énergies devraient nous pousser à plus d’imprévisibilité, de versatilité et le renouvellement du confinement pour 15 jours supplémentaires – qu’on nous prolonge au compte goûte afin de nous tenir en haleine et pour éviter tout débordement, panique ou affolement – pourrait bien ne pas aider les personnes les plus enclines à l’expression de leur individualité et de leur indépendance qui, n’en pouvant plus de rester confinées chez elles, pourraient bien braver l’autorité et sortir sans cette foutue dérogation qui finalement, soit dit en passant, enrichi plus les caisses de l’État qu’autre chose.

Autant il y a un besoin d’affirmation, et chacun y va de sa propre créativité, de ses propres réflexions, autant la colère et l’agressivité commencent à monter de plus en plus dans les ménages. La puissance d’action avec Mars trouve ici tout son sens, mais en dissonance à Uranus, a toutes les chances de se libérer et de causer des dégâts.

En effet, Mars le Dieu de la guerre envoie des énergies de mécontentement et de colère à Uranus qui est le principe de transformation, ce qui suggère que les énergies sont palpables, explosives, destructrices. On sent que les consciences commencent à se réveiller, un vent de révolte commence aussi à se faire sentir, nous sommes tous confinés, certes, mais c’est bien une énergie qui pourrait nous faire descendre dans la rue, amenant avec elle rébellion, grèves ou manifestations. Or, vous le voyez bien, pas question de descendre dans la rue avec ce confinement, mais cela n’a pas empêché le syndicat des services publics de déposer un préavis de grève qui porte sur l’ensemble du mois d’avril, afin de s’opposer aux mesures mises en place par le gouvernement sur le droit du travail. Reste à savoir si cela sera maintenu ou pas.

Mars en tant que Dieu de la guerre symbolise aussi l’armée. Armée que notre chef d’État a mobilisée et déployée afin de lutter contre l’épidémie sous le nom « d’opération résilience ». 

Savez-vous ce que veut dire le mot résilience ? Pour Boris Cyrulnik, c’est la capacité des gens qui ont vécu et subi un traumatisme de faire face à l’épreuve, en se donnant le droit de continuer à vivre, à réussir et à se développer en dépit de l’adversité. 

Voyez-vous, tout est déployé aussi bien en paroles qu’en actes pour que nos esprits déjà si confus, s’imaginent vraiment être en temps de guerre : confinement, armée et navires de guerre déployés, favorisant la peur et la pénurie alimentaire… Il ne manque plus qu’un couvre-feu général pour confiner nos esprits. Les malades du Coronavirus sont transportés dans d’autres « camps de guerre », là où des lits sont encore disponibles, par voie aérienne avec les hélicoptères ou avions militaires, par voie terrienne avec le TGV… Ainsi, cela permet au virus de voyager de l’Est vers l’Ouest, et au lieu de le confiner là où il se trouve et de se donner les moyens de déployer des unités de soins beaucoup plus importants, l’État préfère le faire voyager. En agissant de la sorte, on peut s’attendre à ce que le virus s’étende encore plus et qu’au lieu qu’il soit concentré sur une partie de la France, c’est toute la France et les pays avoisinants qui seront au rouge. Donc, il est possible que nous n’ayons pas encore vécu ce pic de contagion tant attendu, et qu’il nous pende au bout du nez avec toutes ses conséquences, ses morts et des décisions extrêmes…

Et alors que nous essayons tous de lutter contre ce Coronavirus, la Corée du Nord lance des roquettes pour vérifier sa livraison à l’armée Coréenne, surtout en fait pour montrer sa puissance de guerre, non, mais attend quoi.

Ne voyez-vous pas que nous faisons partie d’une hypnose collective afin que nos esprits se sentent vraiment en temps de guerre et réagissent comme en temps de guerre, influençant nos peurs, notre insécurité, notre survie ?

Aux États-Unis, ce n’est pas les magasins alimentaires qui ont été dévalisés, mais les magasins d’armes à feu. Les gens se sentent vraiment en insécurité et ont besoin de se protéger, au cas où cela dégénérerait.

Ici en France, on pille les voitures des personnels soignants, on leur met la pression pour qu’ils aillent habiter ailleurs, on les menace ou on les intimide, alors que tous les soirs on va les applaudir. 

On dirait qu’un fossé est en train de se creuser entre le nouveau et l’ancien, entre des réactions primaires de peurs et de violence et une solidarité à toute épreuve, depuis la 1re incursion de Saturne en Verseau, le 22 mars, qui incite la plupart d’entre nous à agir de façon différente. Car même si notre liberté d’action est pas mal entravée par Saturne, l’énergie d’action avec Mars associée à la réflexion avec Saturne, peut nous aider à faire face à ce que nous vivons en proposant toute sorte d’aides comme la création de masques en tissu, de produits pour les mains, ou la gentillesse de certains propriétaires à proposer gratuitement leur logement proche des hôpitaux, ou l’aide à son voisin…

Cependant, avec la dissonance Saturne / Uranus, des mesures supplémentaires risquent d’être prises, plus de fermeté, plus de raideur, plus d’intransigeance et, conjoint à Jupiter, les gens risquent de désobéir, de s’opposer peut-être un peu plus à ce qui les limite et à ce qui les restreint, d’autant plus que la dissonance Mars / Neptune appelle aux tensions ou aux épreuves, engendrant un certain dynamisme anarchique, un certain désordre et peut-être aussi à des actes quelque peu immoraux. 

Mais grâce à la conjonction Mercure / Neptune, nous pouvons nous brancher sur notre intelligence intuitive, nos perceptions et surtout sur notre inspiration pour garder, conserver ou pour contacter des pensées positives et faire de meilleurs choix avec l’harmonie Mercure / Jupiter, s’organiser différemment dans le confinement tout en s’adaptant, et tout en exploitant au mieux nos capacités, tout en nous ouvrant davantage aux échanges et aux contacts par téléphone ou par internet. Il nous faut rester souples, habiles et essayer de tirer parti de ce confinement et de tout ce que l’on vit pour donner une certaine vérité, une certaine conscience ou une certaine profondeur à tout cela, grâce à l’harmonie Mercure / Pluton, tout en prenant un certain recul sur les événements avec l’harmonie Mercure / Saturne.

Vénus qui représente l’amour, la chance, mais aussi les finances, le patrimoine et l’immobilier, fluctue au grès des émotions, c’est comme la bourse qui vacille et qui a du mal à remonter, les promoteurs qui ont du mal à se positionner entre travailler ou rester confiner ou les banques alimentaires qui explosent au même titre qu’une certaine pénurie alimentaire dans certains magasins, avec une dissonance Lune / Vénus. De ce fait, en transitant le signe du Gémeaux, il y a comme une dualité ou une ambivalence dans cette Vénus qui touche toutes les couches sociales et qui représente une épreuve de taille pour le peuple, ainsi que pour le Gouvernement, parce qu’elle refuse de se laisser enfermer. Du coup, ce besoin de communiquer et d’échanger nous permettra de stabiliser certaines tensions, à commencer par nos relations affectives, mais aussi notre besoin d’agir grâce à l’harmonie Vénus / Mars – Saturne.

Petit bonus de compréhension pour la fin, si on additionne la date du jour : 8 + 4 + 2020, on s’aperçoit déjà que ce ne sont que des multiples de 2, qui nous invite, soit à l’union de nous-mêmes et à la paix intérieure, soit à la désunion et au tiraillement intérieur, entre les deux, il faut choisir le chemin que l’on veut donner à notre conscience.

À cela, on obtient 16 qui peut être expliqué par la carte de Tarot la « Maison Dieu », symbolisant les changements soudains, la destruction ou les ruptures en vue d’une reconstruction, c’est le point de non-retour, qui suggère qu’impuissants, nous ne pouvons que subir. Cet arcane parle aussi de maladie et de chaos, mais aussi de prise de conscience. C’est l’effondrement d’un système entier, de nos valeurs et de nos divers conditionnements qui nous permettent de nous remettre profondément en question, afin d’envisager une autre manière de vivre et d’exister.

Et si nous examinons le nombre 16, par sa contraction 1+6, il nous suggère que pour atteindre l’unité le 1, l’être rayonnant et connecté au tout, l’être aligné dans sa totalité, il nous faut faire des choix justes et judicieux afin de pouvoir vivre l’Apocalypse qui n’est rien d’autre que « notre révélation spirituelle » représentée par le nombre 7. 

Je vous laisse ainsi à vos réflexions. 

Je vous souhaite à tous et à toutes, une très bonne SUPER Pleine Lune, restez chez vous et continuez à prendre soin de vous… Les énergies peuvent être fortes, mais selon la façon dont vous appréhendez tous ces événements, vous pouvez vous les rendre plus légers et plus faciles à traverser…

Et puis, si vous avez des questions sur ce que vous vivez, n’hésitez pas à aller sur « astrologie65 » pour une étude personnalisée, une consultation téléphonique ou à me contacter par mail à [email protected].

Je vous invite également à liker ma vidéo, ainsi qu’à la partager autour de vous. Vous pouvez aussi vous abonner à la chaîne YouTube pour être prévenus dès qu’une nouvelle vidéo sera en ligne.

N’hésitez pas non plus à vous abonner à la page Facebook « Ressourcea – Astrologie65 », car je mets régulièrement des articles énergétiques et astrologiques sur ce que nous vivons et sur les transits planétaires.

Vous trouverez de toute façon tous les liens en dessous de la vidéo.

Merci pour votre intérêt pour mes capsules astrologiques et à bientôt.

Source: astrotransgenerationnel.over-blog.com

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.