par Jennifer Hoffman

Avez-vous entendu le pop pop pop de millions de bulles de réalité qui ont éclaté fin mars ? Alors que la triste réalité d’une pandémie mondiale s’installait dans l’esprit de milliards de personnes dans le monde, l’idée d’une vie « normale » s’est soudainement évaporée et nous avons dû faire face à l’impensable : fermetures d’écoles et d’entreprises, restrictions des déplacements et distanciation sociale. Si quelqu’un se demandait si le Grand Réveil était arrivé, il n’y a plus guère de doute maintenant. Le mois d’avril apporte cependant un soulagement et quelques occasions de repenser l’avenir alors que nous nous regroupons, reconstruisons et nous revivifions individuellement et collectivement.

Ce n’est pas le moment d’avoir peur, bien que cet événement soit plutôt effrayant car nous sommes confrontés à un ennemi invisible et inconnu. Qui est porteur du virus, qui sera le prochain à être frappé et comment pouvons-nous l’éviter ?

Mais il y a un bon côté à la réalité du monde qui s’arrête et de tous ceux qui sont secoués dans leur vie et leur style de vie rempli de distractions. Regardez autour de vous aujourd’hui et que voyez-vous ? Tout le monde est sur son téléphone, distrait par le prochain SMS, message direct, tweet ou post sur Facebook. Nous fonctionnons en pilote automatique et la distraction est la façon dont nous évitons de regarder notre douleur, notre malheur, ou de faire face au fait que nous voulons quelque chose de nouveau et de différent.

Nous avons été secoués dans nos bulles de réalité distraites vers la prise de conscience que ces réalités n’existent plus. Si vous avez travaillé dans un restaurant ou dans une entreprise non essentielle, vous n’avez probablement pas d’emploi en ce moment. La plupart des gens travaillent à domicile et tous les écoliers apprennent désormais en ligne. Si nous étions endormis avant, nous ne le sommes plus maintenant.

Cela suscite probablement beaucoup de craintes chez les gens, surtout ceux qui ont de forts souvenirs d’autres vies au cours desquelles des catastrophes mondiales se sont produites, en particulier celles de l’Atlantide, de la Lémurie et de la Pangée. C’est un autre sous-produit de l’intégration de l’ascension, car des vies de souvenirs et d’empreintes énergétiques sont libérées de votre champ d’énergie afin que vous puissiez transcender toute la peur, la culpabilité, la honte, le regret et l’espoir perdu qui les accompagnent.

Il est important de déraciner cette énergie maintenant, donc de la laisser partir pour créer un espace énergétique dans lequel une nouvelle énergie pourra entrer. Oui, vous devez être enraciné dans votre corps, mais d’une manière plus « multidimensionnelle » afin de vous libérer des énergies de basse fréquence qui contiennent de fortes empreintes de peur.

Les énergies d’avril sont une promesse de chaos et de potentiel, selon la façon dont nous choisissons d’utiliser les événements auxquels nous sommes confrontés. Une chose est sûre, nous avons dû échanger notre activité contre la conscience de soi et là où notre vie s’est contractée, nous avons la possibilité de nous développer dans de nouveaux potentiels.

Si vos besoins en matière de sûreté et de sécurité sont actuellement remis en question, considérez cela comme une occasion d’être ouvert à de nouveaux choix. Est-il temps d’écrire ce livre, de lancer cette entreprise, d’utiliser vos dons créatifs, d’explorer des rêves que votre vie occupée et distraite n’a pas eu le temps de réaliser ? Si, comme des millions d’autres personnes dans le monde, vous êtes bloqué et que vous ne pouvez voyager qu’en cas de nécessité, vous avez le temps maintenant.

Le mois d’avril s’ouvre sur une forte conjonction Mars/Saturne à exactement 0 degré du Verseau. Saturne est entrée dans le Verseau le 22 mars, pour la première fois depuis juin 1991. Que s’est-il passé alors ? La Chine commençait à dominer le monde. Autrefois chaîne d’approvisionnement mondiale, elle perd aujourd’hui rapidement ses faveurs. Un cycle de Saturne de 29 ans à l’œuvre. La conjonction Mars/Saturn nous demande de réfléchir avant d’agir, d’examiner attentivement nos options et de mettre de l’ordre dans nos priorités.

Puis le 9, nous avons une pleine lune dans la Balance, le signe de l’équilibre mais à un angle difficile par rapport à Neptune et Mercure, tous deux en Poisson. Sommes-nous dans un état d’illusion ? Maîtrisons-nous nos illusions (la réalité) ou sommes-nous contrôlés par elles ? Notre pouvoir créatif est-il engagé pour manifester notre vie avec intention ou n’utilisons-nous pas ce pouvoir créatif ? C’est notre plus grand atout et il nous serait utile en ce moment pour créer la paix, la joie, l’amour et l’abondance que nous voulons dans nos vies et dans le monde.

Il y a deux aspects énergétiques plus importants ce mois-ci, représentés par la nouvelle lune du Taureau, le 23, qui place directement Saturne au carré. Notre zone de confort est-elle un peu trop confortable ? Sommes-nous assis sur le canapé au lieu d’agir ? Cet aspect pourrait nous secouer un peu et même retourner le canapé.

Et il y a la rare conjonction Jupiter/Pluton en Capricorne qui a commencé dans la dernière semaine de mars mais qui continue jusqu’en juillet parce que Jupiter et Pluton rétrogradent respectivement début mai/fin avril. Jupiter agrandit tout et Pluton se contracte et nettoie la lie. Cela devrait être un aspect très intéressant si l’on considère que nous assistons à la disparition d’un règne séculaire de mal, de corruption, de ténèbres et de destruction qui a causé des souffrances indicibles à l’humanité.

S’agit-il du nettoyage des ténèbres et de l’expansion de la lumière ? Notre travail d’ascension se réalise-t-il enfin et se manifeste-t-il dans le monde ? Nous devrons le voir, mais c’est une conjonction très rare car elle se produit en Capricorne et Pluton a visité ce signe pour la dernière fois en 1762, lorsque le monde a commencé à se révolter contre la tyrannie de la monarchie.

Il est entré en Capricorne en 2008, alors que le monde commençait à se révolter contre la tyrannie du mondialisme. Il quittera le Capricorne en 2024 et ce à quoi le monde ressemblera alors n’est qu’une supposition, mais je crois qu’il sera très différent de ce qu’il est aujourd’hui.

Nous assistons actuellement à l’intégration de l’ascension 3D/5D à l’échelle mondiale. La prise de conscience précède l’éveil et nos alignements sont supprimés afin de pouvoir se reconnecter de manière plus intentionnelle, plus congruente et plus satisfaisante. L’heure n’est pas à la gratitude – comme je l’ai écrit, il n’est pas réaliste de penser que nous pouvons être reconnaissants pour nos défis, surtout lorsqu’ils provoquent un chaos économique, émotionnel et social. Mais nous pouvons explorer la possibilité de les apprécier dans des réalités plus grandes et meilleures. Je vous souhaite un mois merveilleux.

Copyright (c) 2020 par Jennifer Hoffman. Tous droits réservés. Vous pouvez citer, traduire, réimprimer ou faire référence à ce message si vous mentionnez le nom de l’auteur et si vous incluez un lien de travail vers http://enlighteninglife.com

Traduit et partagé par la Presse Galactique

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.