Transmis par Sylvain Didelot, retranscrit par Marie-Claire

Âmes de Lumière et d’Amour bonsoir. Je suis El Morya.

Nous venons faire un point – je dis « nous », car nous sommes un groupe à vous parler – faire un point de la situation que vous êtes en train de traverser, mettre au point, éclaircir et vous enseigner peut-être, si vous le désirez, ce qui est nécessaire, ce qui peut être nécessaire.

Alors, il est d’abord important de vous dire que nous vous avons toujours annoncé ce qui arrive actuellement. Je ne dis pas cela par fierté, je dis cela pour vous dire que tout était déjà établi, cela fait partie d’un Plan parfait vous rapprochant de votre divinité, vous rapprochant de votre aspect le plus grand, le plus joyeux même, même si pour le moment ça ne l’est sans doute pas pour beaucoup d’entre vous.

Ce plan nous l’appliquons. Nous l’appliquons cela signifie que nous sommes dans une certaine obéissance à ce Plan Divin qui nous traverse et nous œuvrons, avec vous, à des changements planétaires pendant cette période.

Alors nous allons revenir un peu sur l’apparence pour aller ensuite plus profondément sur la réalité, « réalité » – c’est bien le mot que j’emploie – de ce qui se produit.

Passons d’abord par la forme : un virus, donc un être invisible à l’œil nu en tout cas, qui semble attaquer des corps, attaquer des esprits, un virus qui place, alors que c’est un microcosme, le macrocosme de votre monde, de votre existence, dans une sorte de péril, d’obligation aux changements. Sachez ceci, c’est un plan parfait pour cela et c’est fait pour cela.

Maître Philippe, Sylvain et d’autres, vous l’ont dit, ce plan ne vise qu’à une seule chose : vous amener à vos valeurs, à ce qui est important pour vous, pour vous permettre dans les années à venir de mettre en œuvre ce plan intérieur que vous construisez maintenant, pour lequel nous avons déjà échafaudé des hypothèses, des possibilités à travers divers livres, à travers diverses œuvres.

Ce plan vise à ramener votre pouvoir personnel, votre pouvoir collectif, votre pouvoir divin en fait. Ce plan vise à redonner la souveraineté et l’importance à ce qui a de l’importance réellement dans cette matrice d’existence, qui reste illusoire tout de même.

J’aimerais répondre aussi à quelques questions que nous recevons, sans servir de répondeur, mais tout de même répondre.

« Pourquoi tant de morts ? » nous dites-vous.

Je voudrais vous dire ceci : que vous le croyiez ou non, ceux qui partent sont ceux qui seraient partis de toute façon cette année. Une année particulière effectivement, je suis d’accord avec vous et nous sommes dans la compréhension de ceux qui souffrent d’un deuil, mais ceux qui partent ont programmés leur départ de toute éternité.

Vous verrez après ces évènements que leur proportion de toute façon sera trop grande pour vous et, finalement identiques à tous les évènements qui ont détruit la faune, la flore cette année. Chaque règne a « payé ce prix » du changement d’énergie, a contribué devrais-je dire plutôt que dire « payé » qui vous fait croire qu’il s’agit ici d’une dette négative, mais au contraire, nous saluons ceux qui partent et nous les accueillons avec grand Amour, car ils permettent une élévation de la conscience de tous, de tous ceux qui restent et qui resteront sur ce plan dans l’énergie, dans la matière.

Vous savez chaque année, chacune de vos années terrestres, le monde que vous appelez l’Au-delà – le monde des désincarnés, qui finalement est moins illusoire que le vôtre quelque part – accueille 55 millions de personnes. Chaque année nous accueillons en moyenne 55 millions d’entre vous, êtres humains dans notre plan. Quand je dis « accueillir » cela signifie donc la fin de votre existence matérielle pour arriver dans des plans d’existence beaucoup moins dense, beaucoup moins matérielle, beaucoup moins limitée aussi bien sûr.

Parmi ces millions de personnes qui nous rejoignent, énormément d’entre elles ne meurent pas de ce que vous vivez. La plus grande des grandes proportions, 98 % d’entre elles ne meurent pas de ce qu’il se passe en ce moment, mais de problèmes cardiaques ou de faim ou de soif, ou sous les coups d’êtres vils et serviles.

J’aimerais que vous relativisiez ce qui vous arrive mes amis. Non que vous trouviez cela normal, ceci n’est pas normal, cela correspond effectivement à une phase de changement, mais que vous compreniez que tout cela fait partie d’un plan parfait pour vous amener à une nouvelle réalité.

Ce plan est réalisé, la Lumière gagnera quoiqu’il arrive, quoi qu’il se passe. Ce n’est plus maintenant qu’une question de temps et cette temporalité que vous nous demandez souvent ce n’est pas immédiat, ce n’est pas juste après ce qui est en train de se passer, car beaucoup d’entre vous voudront revenir comme avant, malgré leur volonté présente et entendue de changement.

Mais ce qu’il vous arrive n’est qu’une première étape, un premier passage dans une dimension supérieure de votre être, dans une souveraineté supérieure de votre Être. Il y aura d’autres évènements, d’autres causes pour vous élever, pour amener votre conscience à un niveau supérieur, pour que vous soyez capables de demander votre propre don dans la Lumière, votre propre énergie et qu’on cesse de vous prendre cette énergie, peu importe sous quelle forme. C’est cela qui se produit actuellement, c’est ce plan-là qui est en cours. Il correspond à votre demande de libération, cette demande de libération de l’énergie, cette demande de libération de votre Être supérieur, une demande que vous faites depuis plus de quarante ans chers amis, plus de quarante ans que vous faites cette demande à l’Univers, alors le temps est venu.

Alors, à tous ceux aussi parfois qui disent « qu’un Dieu bon n’aurait pas permis cela », j’aimerais vous dire : revenez au sens de cette illusion que vous vivez.

Le sens de cette illusion est justement l’Amour et comme avec vos enfants, parfois par amour vous leur dites « Non, ça ne peut plus continuer comme cela, ça ne peut pas continuer comme cela », est-ce que vous faites cela pour leur dire que vous manquez d’amour pour eux ou pour justement faire en sorte qu’ils s’élèvent et rentrent dans un amour plus grand encore, une possibilité plus grande, une liberté plus grande, pour qu’ils évitent de s’emprisonner dans des égarements inutiles parfois ?

C’est ce qui est en train de se passer. Les évènements actuels, parce que vous êtes dans un monde duel, demandent que cette dualité soit mise en action pour progresser donc, il y a forcément toujours une notion de bien et de mal pour vous faire progresser ; bien et mal tout à fait relatif à chacun, à chaque personne dans son niveau, dans son énergie.

Dieu n’a pas de plan duel, cela doit être compris. La Divinité n’a pas de plan duel, la dualité n’est vue que par des êtres qui l’analysent ainsi parce que n’acceptant pas ce qui est en train de se passer.

Alors je réponds ici à une autre question qui nous est posée souvent : « ce n’est pas Dieu qui a fait ce plan, c’est le Diable ». Vous vous trompez.

Comprenez ceci : celui que je vais appeler Dieu, le Père, la Source, l’Énergie Principale, Primordiale est TOUT ce qui est, moi comme vous, le temps comme l’espace. Il est TOUT ce qui est sans la moindre exception. Soit Il est le Grand Tout, soit Il n’est rien.

Et nous savons intimement de notre plan de conscience que cette Énergie est tout ce qui est donc, Elle est le bien comme le mal et c’est vous, humainement dans ce plan duel et par votre histoire personnelle et collective, qui avez créé le bien et le mal.

Alors dans cette existence, dans ces existences, ces notions de « bien » et de « mal » évoluaient vers plus de Lumière, plus d’Amour, plus de compréhension donc vers une vision finalement non duelle, puisqu’il ne s’agit pas de bien et de mal, mais de cesser de se battre simplement. Cela ne signifie pas qu’il ne faut rien faire dans le plan de la matière, dans le plan de l’action, simplement de comprendre qu’il y a aussi de manière sous-jacente, un plan qui vise à votre grande élévation et qui demande que vous repreniez justement avec votre divinité, le pouvoir donc l’énergie, l’action positive pas une action négative, pas une action « contre ce qui est ».

Comprenez ceci : dans beaucoup de vos religions, vous avez prononcé des mots qui ressemblent à « Que Ta volonté soit faite ».

Je vous l’ai dit tout à l’heure dans mon exposé, la volonté divine est TOUT. « Que Ta volonté soit faite » signifie que la volonté de Dieu est faite, mais quand elle est faite, vous vous y opposez. Donc vous répétez d’un côté « Que Ta volonté soit faite » et lorsqu’elle est faite vous venez dire à ce même Être, dont vous voudriez la suprématie, de changer ce qui EST en train d’être fait, vous voulez changer ce qui est. Cela revient à dire exactement le contraire : « Non je ne veux pas que Ta volonté soit faite, mais la mienne, celle de l’humain. Tu comprends, j’ai décidé seul – ou dans une certaine multitude, une certaine dose – que ceci était bien et cela était mal. Alors mon Seigneur, Celui que je décide d’honorer ne fera que le bien » et là vous voyez que les guerres commencent, car d’une religion à l’autre, d’une politique à l’autre, d’une personne à l’autre, cette notion de bien et de mal a créé des dieux séparés, des identités positives et négatives. C’est comme cela que le Diable est né. Le diable est né dans l’homme, dans sa volonté de décider à la place de l’Être divin qui applique ce plan.

Encore une fois, lorsque nous disons cela il ne s’agit pas de tout accepter, mais bien de grandir, car chaque épreuve, chaque mouvement de votre existence vous amène à grandir, à apprendre, à comprendre, à savoir, intégrer encore et encore qui vous êtes et de quoi vous êtes capables, comment vous pouvez ensemble surmonter cette menace.

Cette menace que vous vivez aujourd’hui, dans les différents plans de l’Univers, aurait pu être surmontée en quelques semaines si le monde entier s’était uni et avait compris que la solution existait en même temps que le problème.

Mais aujourd’hui vous essayez de créer chacun de votre côté plus ou moins votre solution. Je parle du genre humain en général.

Bien sûr la majorité d’entre vous avez une élévation de conscience suffisante pour comprendre ce que je viens de dire par « la solution existe déjà, le remède existe déjà »,car jamais, je vais peut-être insister pour une fois, rarement je le fais, mais une fois je vais insister là, maintenant sur ce mot, jamais l’Univers n’envoie un problème sans sa solution, la solution existera toujours. Sera-t-elle disponible à tous ? Sera-t-elle compréhensible de tous ? C’est une autre question, mais la solution existe toujours, car vous êtes dans un monde duel qui doit rester équilibré et qui s’équilibre sans cesse.

Ce que vous vivez comme énergie, ce que vous vivez à travers ce virus est ni plus ni moins que la Nature, non qui se rebelle, mais qui équilibre ce qu’elle a vécu dans le plan humain. Ce n’est pas une vengeance terrestre, c’est un équilibrage. Vu de notre côté cela n’a pas d’impact réel puisque ce monde est illusoire, mais cela signifie que c’est juste.

Ne croyez pas qu’il y ait la moindre punition ici, vous n’êtes pas punis, vous n’êtes pas punis à aucun moment et vous ne le serez jamais. Quelle que soit la manière dont vous allez arriver de ce côté du voile, de notre côté du voile dans la dimension suivante vous serez toujours accueillis en maîtres que vous êtes, en princes que vous êtes. Nous vous devons cet accueil parce que vous avez accepté de redescendre dans la dualité et de vivre cela pour augmenter votre capacité à aimer.

Cette épreuve que vous vivez en ce moment n’est pas celle d’un virus qui semble attaquer votre corps et dont vous comprendrez un peu plus tard que plus de la moitié de votre population l’a déjà vécu, cette épreuve consiste à savoir si vous acceptez que la peur entre en vous. Cette peur, cette énergie-là est dangereuse, car elle peut mener des gouvernements à être renversés par ceux qui, sous prétexte de vous rassurer, vont vous dire qu’ils ont la solution, vont vous dire que la solution est de rester dans son coin, de ne pas être unis, vont vous dire que la solution vient toujours d’être resserrée entre eux.

Bien sûr c’est vrai, mais bien sûr c’est faux. Cela signifie pour parler un peu de votre avenir : bien sûr que les peuples et les énergies de votre terre vont commencer à rechercher des solutions locales à leurs problèmes, mais ces pays vont aussi apprendre à partager les données, à partager leurs expériences. D’ici quelques-unes de vos années, l’idée que quelque chose soit breveté ou démarre dans un pays avant d’autres sera totalement supprimée. Quand quelqu’un découvre quelque chose, cette connaissance doit être partagée.

Alors oui, comprendre que son voisin est effectivement, dans la matière, puisque vous avez fait un choix d’incarnation à un endroit, plus important que le voisin d’un milliard – pardon, pour vous ce sont quelques milliers ou millions – de kilomètres, ce n’est pas entièrement faux. C’est compréhensible puisque vous avez choisi un endroit pour vous incarner, mais il s’agit aussi de comprendre de manière unitaire que ce que vous voulez pour vous, vous le voulez pour votre frère, pour votre communauté, mais aussi pour la multitude de tous les hommes et de toutes les femmes de cette planète.

Ce mouvement actuel va vous amener à vous concerter sur ce qui peut être fait localement, sur ce qui peut être partagé localement, peu importe ce que vous appelez localement : un quartier, une ville, une région, un pays, peu importe la dimension de ce que vous appelez localement. Bien sûr ça va vous amener à cela et à comprendre que vous avez à faire vivre vos frères et sœurs dans l’énergie, mais aussi à partager universellement chacune de vos connaissances, à ne pas garder dans un pays, dans quelque chose, une structure sans être « obligé de la partager », car le partage est un acte naturel.

Nous observons ce qu’il se passe dans la peur, nous observons ce qu’il se passe dans la crise. Cette humanité est très observée, si vous saviez à quel point cette humanité est observée de notre dimension, mais aussi de vos frères galactiques !

C’est quand vous êtes dans la peur que vous vous repliez sur vous, vous voulez vous protéger vous, principalement, et vous avez parfois oublié la multitude, pas toujours il y a eu de très beaux mouvements, mais globalement, la peur a gagné pendant un temps. La peur vous a gagné.

La peur de quoi ? La peur de mourir. Vous l’aurez toujours mes amis, mais n’ayez pas peur, je vais vous répéter ce que Maître Philippe a dit et je vous l’affirme : votre mort est programmée à la minute près. Les circonstances de votre mort peuvent être différentes, peuvent changer, mais la date de votre mort, l’année de votre mort, non, elle est prévue et fait partie du plan. Vous l’avez-vous-même choisie avant votre existence et vous en prendrez conscience lorsque vous quitterez ce plan ou si vous le quittez temporairement. Vous prendrez conscience de cela, conscience du fait que tout a été régi, programmé. Pas l’intégralité de ce que vous êtes, de ce que vous pensez ou de vos actions, vous avez encore un pouvoir de libre arbitre sur la matière, mais, la date de votre mort fait partie de ces évènements, des quelques évènements immuables que vous vivez.

Bien sûr vous avez aussi la possibilité de revenir. L’Unité, Dieu vous demande toujours si vous voulez revenir, mais franchement je vais vous dire ceci – prenez-le comme chacun le souhaitera, mais, une fois que vous goûtez à notre monde, une fois que vous êtes dans la compréhension de ce qui est, de ce qui est en train de se passer, vous ne désirez pas forcément revenir dans ce plan, qui va tout de même pendant quelques années se transformer. Vous êtes partis là, maintenant, dans ces années de transformations.

Alors j’entends vos questions…

Lire la suite sur https://sylvaindidelot.com/

image_pdfVoir en PDF

Sylvain Didelot

Sylvain Didelot

Mon site web: sylvaindidelot.com et ma page FB - N'hésitez pas à communiquer avec moi ou à lire mes chroniques en CLIQUANT ICI !