EnglishSpanishPortugueseItalianGermanFrench

Un poème de Morgan ARNAUD

Au gré du vent, l’être se sent souverain,
Sa vie a changé, son cœur s’est ouvert,
Les limites de son esprit ont grandi,
Les frontières du temps se sont évaporées,

Effaçant l’impossible du soi,
L’illusion s’en est allée,
Au delà des dimensions énergétiques,
La foi a traversé les nuages,

Les consciences s’éveillent peu à peu,
Transcendant les ères, les heures,
Réveillant les sources, les idéaux,
Le voile a révélé le souffle véritable,

Comme un murmure inaudible
Transperce le cœur des audacieux,
Chaque seconde, happé par l’émoi,
Les sens résonnent à l’écho par la voie,

Au bord du précipice, l’âme se rappelle,
Répondant à l’appel d’une voix,
Enchantée par les flots d’une vague,
A la lumière d’un mirage sans fin,

Le trésor à l’intérieur,
Comme le temple interdit,
Fouillant pour trouver ici et maintenant,
L’être a retrouvé le divin dedans comme lui-même…

Morgan ARNAUD

Remis par l’auteur à la Presse Galactique

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.