par Péris Angélique

Bonjour à vous toutes et à vous tous, comment allez-vous depuis la pleine lune du 7 mai, comment vous sentez-vous ?

 

La plupart d’entre vous ont repris le chemin du travail, d’autres sont encore confinés. La plupart des professionnels sont en train de perdre patience, de crier à l’aide, de se voir obligés de licencier en masse, voire même de clôturer leur activité dans les jours, les semaines ou les mois à venir. Difficile de se relever de cette pandémie et de ce confinement. Quant aux autres, ceux qui ont des commerces ou des activités qui ne sont pas de 1re nécessité voient aussi leurs jours comptés…

 

D’autant plus qu’avec un bon nombre de planètes rétrogrades, comme Vénus, Jupiter, Saturne, et Pluton, nous sommes invités à nous remettre en question, parsemés de doute, d’angoisses, et il va  falloir nous redéfinir et savoir finalement qui ont EST, indépendamment de nos diverses structures. Il est clair que si nous « sommes nos structures » et que nous vivons que par elles et à travers elles, il peut être difficile d’avoir une vision plus globale. Le problème est que les solutions ne se trouvent pas en étant submergées totalement dans les émotions et dans les peurs, mais bel et bien en se détachant, en prenant du recul, en analysant les faits, qui débouchent sur des décisions et des actes justes et posés, car totalement pris en accord avec soi-même. Pour certains, cela peut être une opportunité que la vie leur donne de passer à autre chose, pour d’autres peut-être une possibilité d’améliorer, de transformer ou de transmuter leurs activités. Il y a toujours un enseignement à tirer, fut-il que nous puissions le voir et le comprendre en notre âme et conscience…

 

Ainsi, avec Vénus qui rétrograde dans le signe du Gémeaux depuis le 13 mai, on voit bien que tout ce qui concerne l’argent, l’économie, les finances, les plaisirs de la table, les manifestations, les unions, l’amour… tout cela est en mode réflexion, en mode intériorisation, l’énergie étant retirée pour un temps, pour en savoir plus, sur cette rétrogradation de Vénus en Gémeaux, vous pourrez retrouver l’article en dessous de la vidéo. De ce fait, on voit bien que cette pandémie a causé bon nombre de troubles, car avec Vénus rétrograde, cela met une certaine distanciation entre les gens, en Gémeaux c’est plus fugace, plus léger, plus aérien et le côté « toucher » de Vénus en étant rétrograde, fait que certaines personnes ne s’aventurent plus à faire la bise ou à toucher la main, elles ont peurs, et même si certains d’entre nous restent rebelles, il n’en reste pas moins qu’en nous confinant et en nous programmant mentalement, à plusieurs reprises, que nous étions en guerre, qu’il était dangereux de sortir et de se rassembler sous peine d’attraper le Covid et peut être d’en mourir, fait ressortir dans l’inconscient collectif des peurs en lien avec la mort et la survie, ce qui crée des troubles psychologiques dont l’esprit s’empare et se nourrit, et qui fait que bon nombre n’osent plus être spontané dans leur relation aux autres. C’est un coup de maître qui a été réalisé là, car pour pouvoir régner, il faut savoir diviser…

 

Cela ressemble à s’y méprendre à des pratiques déjà bien connues qu’on utilisait d’ailleurs lors de la guerre de Corée sur les soldats américains prisonniers, entre autres, et dont l’objectif était de les contrôler et de les manipuler afin qu’ils adoptent, de leur plein gré, un certain comportement. En mettant le pays en confinement, on espère rendre les gens encore plus vulnérables que ce qu’ils sont, on les isole, on leur répète plusieurs fois les risques encourus s’ils ne font pas ce qu’on leur demande, on fait jouer les informations télévisées en boucle en utilisant la peur et en utilisant des techniques mentales et émotionnelles adéquates, de façon à ce que les victimes s’essoufflent, s’épuisent mentalement, perdent pied. On leur propose comme alternative d’éviter de se toucher, de s’embrasser, on les isole affectivement et économiquement, ils ne voient plus leur famille, amis et proches, ils ne savent d’ailleurs pas ce qui se passe dans leur ville ou leur région, tout leur sens, leurs repères sont perturbés, de façon à créer une confusion. Les barrières inconscientes commencent à céder, on punit tout débordement et on récompense en parlant de progression. On teste la profondeur du contrôle exercé en lâchant des inepties intolérables, qui en temps normal auraient pu faire se soulever tout un peuple, mais qui là, n’enflamme que certains esprits derrière la toile, preuve qu’un isolement de presque 2 mois suffit pour nous rendre assez dociles et peureux de rencontrer l’autre en face, de le toucher ou de l’embrasser ; pour finir par nous lâcher et nous déconfiner au compte-goutte, tout en continuant à nous priver de certains plaisirs de bouche, du plaisir à profiter de la vie dans les cafés, les restos ou les diverses manifestations et rassemblements… de sorte que tels des robots, nous reprenons le chemin du travail,  plus occupés à essayer de sauver nos vies financières, professionnelles et relationnelles qu’à se mobiliser et à soulever ce qui doit l’être… Voyez comme la manipulation et la privation fonctionnent bien, un nombre incalculable de gens se ruent sur les sites pour réserver leurs vacances… car ça y est, vu qu’on a été gentils et dociles, on nous a autorisés à partir en vacances cet été. A croire que certains ont perdu leur cerveau en chemin… ils reprennent le cours de leur vie, comme s’il ne s’était rien passé, comme si de rien n’était…

 

Ce qui fait dire qu’aujourd’hui, nous sommes tous plus ou moins impactés mentalement, certains vont développer une peur de l’autre, une peur de toucher, une peur de se rapprocher, une peur de sortir, une peur d’insécurité, certains plus que d’autres vont devoir vivre avec ce traumatisme intérieur et sournois, traumatisme psychologique, économique et émotionnel, qui risque de se refléter sur tous les domaines de leur vie… mais dont la solution à tous ces maux, se trouvera finalement dans un éventuel vaccin qui viendra rassurer ou pas, ceux qui sont dans l’attente…

 

Que souhaitez-vous prendre, la pilule bleue, comme ça tout s’arrête et vous pourrez ainsi faire de beaux rêves et penser tout ce que vous voulez, ou choisir la pilule rouge, ce qui vous fera rester au Pays des Merveilles et vous fera descendre avec le lapin blanc au fond du gouffre ? D’un côté, vous avancez tout en dormant debout sans vous poser de questions et de l’autre vous descendez dans les affres de votre mental pour rechercher la vérité… à vous de choisir !

 

Donc, pour en revenir à cette Nouvelle Lune du 22 mai 2020, elle se fera dans le 1er décan du Gémeaux à 2°05. En Gémeaux, symbole de respiration, il nous est plus facile de respirer le grand air, de bouger, de communiquer, d’échanger, de rentrer à nouveau en contact avec nos proches, la vie circule à nouveau dans ce signe du mouvement, mais de façon prudente, peut-être même hésitante, en tout cas de façon intériorisée avec Vénus R. On va devoir s’adapter et cérébraliser afin de dépasser ce que l’on a vécu, plutôt que de céder aux émotions. Mais c’est aussi un temps pour déployer notre multiplicité et utiliser toutes les cordes à notre arc, de façon à ne pas rester enfermé ou englué dans une seule voie, mais bel et bien de se donner toutes les chances de réussites en emprunter plusieurs sentiers.

 

N’oubliez pas que c’est à la Nouvelle Lune qu’il nous est possible de redémarrer un cycle jusqu’à la Nouvelle Lune suivante, et donc de mettre en place de nouveaux projets, un temps pour poser de nouvelles intentions, d’ajuster nos créations pour continuer à aller de plus en plus vers qui l’on est vraiment…

 

Ainsi, en harmonie avec Jupiter, Saturne et Pluton, cette Nouvelle Lune nous apporte quand même son lot de générosité, de sensibilité et une certaine bienveillance, même si ce n’est que de réserve ou de façade, elle permet à certains d’installer à l’intérieur d’eux-mêmes une certaine sagesse qui découle d’une puissance intérieure ou d’une force de vie qui naît de nos profondeurs et nous porte à la résurrection.

 

D’ailleurs Mars, notre énergie d’action, nos initiatives, notre volonté, transite le signe du Poisson depuis le 13 mai et ce jusqu’au 28 juin 2020, ce qui laisse place à une énergie d’action un peu plus souple, moins réaliste, plus incertaine, confuse ou floue, qui peut être à la base de révoltes successives ou d’agressivité sous-jacente, intérieure ou tenue secrète. En Poisson, nos actions peuvent se mettre au service de nos idéaux et de nos rêves, la volonté est guidée par notre intuition et même si les objectifs ne semblent pas très clairs pour certains, il faudra être à l’écoute de ses propres ressentis, s’engager sur la voie qui nous semble être la meilleure pour nous et agir en faveur de ce que l’on croit être juste et vrai, en faveur de nos projets et de nos intentions. D’autant plus qu’en harmonie avec Uranus, les énergies nous poussent quand même à trouver de nouvelles initiatives, à agir parfois de façon inattendue ou imprévue, mais dans le but de dépasser les divers obstacles qui pourraient se mettre en travers de notre route. Il faut trouver la motivation et le punch pour agir collectivement, quitte à renverser ou à briser des résistances, car certes, Uranus en Taureau nous arrache à nos sécurisations, mais permet aussi par la même occasion de reconstruire quelque chose qui nous correspond davantage et qui nous rend plus libres intérieurement. Alors oui, il se peut qu’avec la dissonance Soleil / Lune – Mars, certains d’entre nous se sentent irritables, frustrés, stressés ou nerveux pendant cette Nouvelle Lune, d’autant plus que Mars en Poisson peut aussi suggérer une période de chômage ou d’inactivité qui peut mettre certaines personnes à mal. Il va donc falloir avec un quintile Soleil / Lune – Neptune, se laisser traverser par l’imagination, l’inspiration, l’intuition, afin de créer quelque chose plus en accord avec la sensibilité de notre âme.

 

En ce qui concerne nos enfants, ceux qui ont repris le chemin de l’école, avec la conjonction Mercure / Vénus en dissonance à Neptune, certains d’entre nous peuvent se sentir stressés, inquiets ou dépassés par la nouvelle maladie qui touche nos plus jeunes, souhaitant qu’on leur établisse des informations plus claires sur ce qu’ils encourent de façon à ce que chaque parent, puisse prendre les décisions qui incombent pour la sécurité de leurs enfants.

 

Quant à nos adolescents, ils peuvent quant à eux, ne pas forcément bien vivre leur retour à la vie déconfinée, pas de lieu de rassemblement, pas de bars, pas de discothèque, cela peut jouer aussi sur leur moral.

 

En ce qui concerne certains d’entre nous, il se peut que bon nombre vivent des désillusions affectives et amoureuses, dû entre autre, à ce confinement qui a pu soulever autant de doutes, de remises en question, d’angoisses que d’incompréhension avec leur moitié, qui fait que certains ont pu chercher des relations virtuelles, ou rêver d’un amour idéal, inconditionnel, ouvrant à des rencontres lointaines et idéalisées, qui fait qu’aujourd’hui, certains peuvent se sentir perdus. En Gémeaux, le temps est donc aux remises en question, aux bilans des relations comme des partenariats.

 

Et enfin, nous sommes toujours sous les influences d’une dissonance Saturne / Uranus et ce, jusqu’au 10 juin pour l’instant, ce qui nous met en conflit entre le côté traditionnel de nos vies et le besoin de changement, de transformation et de renouveau, les énergies se tiraillant intérieurement, il va nous falloir apprendre à lâcher prise sur ce qu’on ne veut pas lâcher, sur des structures qui nous handicapent plus qu’elles nous portent, et laisser les énergies de transformations nous libérer de nos diverses attaches.

 

En conclusion, nous avons là une Nouvelle Lune plus légère, plus communicative, mais aussi plus instable, qui permet à certains de se remettre en mouvement, une nouvelle lune disposée à apporter des changements, et une certaine souplesse d’esprit qui permettra, je l’espère, de manœuvrer avec intelligence, même s’il règne encore dans nos esprits et dans nos vies beaucoup d’hésitation, de contradiction et d’incertitude. C’est en tout cas un nouveau souffle qui vous permettra de remettre vos vies en mouvement, alors profitez de chaque instant ici et maintenant…

Source: http://astrotransgenerationnel.over-blog.com/

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.