Un poème de Morgan ARNAUD

Si le silence m’étais conté,
Je serais assise en osmose,
Dans une méditation profonde,
Puisant au fond de mon cœur, la source,

Il murmurait des adages indicibles,
Emportés par le souffle du vent,
Pour se fondre dans l’immensité
Et gagner en intensité,

Il oeuvrerait pour transformer les cœurs,
Il resonnerait en paix,
L’écho deviendrait muet,
Seul le sourd comprendrait ses paroles,

L’humanité s’éveillerait, zen et calme,
Chaque être retournerait à l’intérieur,
En quête de son soi, cherchant la clé,
L’harmonie règnerait, souveraine,

Le roi du silence deviendrait la vérité,
Ses sujets s’endormiraient pour mieux rêver,
L’innocence révélerait les esprits,
La quiétude remplacerait les paraboles inutiles,

Si le silence m’était conté,
Le Tout s’offrirait une pause méritée,
Les longues phrases deviendraient obsolètes,
Chacun s’imergerait dans l’essentiel…

Morgan ARNAUD

Remis par l’auteur à la Presse Galactique

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.