par Péris Angélique

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Alors, comment allez-vous depuis la Nouvelle Lune du 21 juin 2020 et l’éclipse Solaire Annulaire ? Comment vous sentez-vous ?

C’est fou comme l’été reste quand même une période assez perturbante, parfois très compliquée pour certains, car avec toutes ces planètes rétrogrades, ces éclipses, ces portails énergétiques et ces changements de taux vibratoires, sans oublier que nous sommes tous tributaires des événements extérieurs à nous, tributaires de la vie, des autres, etc… il y a de quoi, sacrément, préférer aller dans le sens qu’il nous est donné, c’est-à-dire composer avec ce qui nous traverse et notre « êtreté », plutôt qu’aller contre et ainsi rencontrer toutes sortes de blocages et d’inconvénients.

Car bien sûr que ça bouge pas mal intérieurement, nous sommes tous en train de vivre un grand nettoyage, une grande purification, qui nous fatigue et nous épuise mentalement, émotionnellement, mais aussi physiquement, ça, c’est certain, et ce dans tous les domaines de notre vie, que cela soit aussi bien passé karmique, que transgénérationnel.

Alors bien évidemment, parfois, la pilule est dure à passer et c’est normal, puisque vous avez été conditionnés et éduqués d’une certaine façon, que vous avez édifié tout autour de vous des croyances, des principes, des structures qui donnaient un sens à votre vie. Alors il est clair qu’aujourd’hui, tout cela doit exploser, la plupart ne veulent pas lâcher, se raccrochent à tous les bords pour ne pas sombrer, parce que submergés par les peurs, les angoisses et les émotions, ils ne voient pas que d’autres portes peuvent s’ouvrir et les accueillir…

C’est donc d’une aide compatissante et aimante dont nous avons besoin en ces temps de grande transformation, pour nous montrer le chemin à emprunter, avec bienveillance et amour de soi.

Et cette Pleine Lune dans l’axe Cancer / Capricorne va pouvoir accueillir nos complaintes, nos blessures et nos souffrances intérieures, tant et si peu que l’on se laisse aller à l’enveloppement de qui l’on est, et qu’on se laisse aller à l’écoute de notre sensibilité intérieure…

 

Déjà pour rappel, les périodes de Pleine Lune sont comme des moments où il nous est possible de faire le point, mais aussi de changer et d’éliminer ce qui ne va pas ou ce qui ne convient plus dans notre vie. Ainsi, tout ce qui ne fonctionne pas ou plus, tout ce qui nous bloque, nous gêne, tout ce qui entrave la bonne marche de notre évolution… peut être détruit, abandonné, supprimé, laissé pour compte, afin de nous libérer de ces énergies stagnantes.

De plus, et comme vous le savez, cette Pleine Lune est couplée aux énergies d’une éclipse Lunaire Pénombrale qui, je vous le rappelle, vont nous permettre d’élever notre conscience vers quelque chose de complètement différent.

 

Je rappelle ici qu’une éclipse Lunaire se produit à chaque fois que la Lune se trouve dans l’ombre de la Terre. De ce fait, d’un point de vue Lunaire, il s’agit d’une occultation du Soleil par la Terre. Cela se produit uniquement lorsque le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés ou proches de l’être et il faut donc, du coup, que la Lune traverse la pénombre de la Terre pour être une éclipse Pénombrale.

De ce fait, pour que cette éclipse Lunaire puisse avoir lieu, il faut que la Lune soit à proximité d’un des deux points d’intersection que son orbite fait avec l’écliptique et là, en l’occurrence, elle sera proche du Nœud Lunaire descendant, le Nœud Sud, tout comme pour la Pleine Lune et l’éclipse du 5 juin 2020 avec cette fois-ci, un orbe d’un peu plus de 14°.

De ce fait, ce qui était dit pour la Pleine Lune et l’éclipse lunaire du 5 juin et toujours vraie ici.

Le Nœud Sud continue a véhiculer des énergies passées, karmiques et transgénérationnelles, et lorsqu’il transite dans un domaine de notre vie, il vient solliciter en nous ou dans les situations que nous vivons, des événements ou des expériences de réminiscence ou de résurgence passés qu’il nous faut explorer et comprendre pour dénouer certaines énergies karmiques, tout en apprenant aussi à lâcher prise et à appréhender la vie avec une toute nouvelle vision.

 

Donc, cela veut dire qu’il nous faut bien sûr continuer à bien nettoyer devant notre porte grâce aux énergies de la Pleine Lune, mais peut-être aussi grâce à toutes les prises de conscience, les mises en lumière, les différentes compréhensions ou ressentis que l’on a pu avoir lors de l’éclipse Lunaire précédente, pour pouvoir bénéficier aujourd’hui d’un lâcher prise encore plus intense qui risque, pour certains, de pas mal les solliciter émotionnellement, mais qui sera une aubaine quant à la libération souhaitée et désirée… surtout dans les domaines où cette Pleine Lune couplée à l’éclipse Lunaire transite dans chaque thème. C’est la possibilité aussi de continuer à parachever le travail de transformation de tout ce qui n’a pas trouvé de réponse lors de la Nouvelle Lune du 21 juin 2020 et qui ne demande qu’à être mis en lumière pour plus de conscientisation et de libération.

 

Cette Pleine Lune se fait donc, pour la Lune, dans le 2e décan du Capricorne à 13°39, et pour le Soleil à 13°38 dans le signe du Cancer.

En Capricorne, la Lune est dite en exil, c’est-à-dire que son action peut aussi bien devenir négative, que mal employée ou parfois même inexistante ou affaiblie. Du coup, pour certains, l’adaptation à l’environnement professionnel, ou a toutes autres structures qu’elles soient familiales ou relationnelles, risque d’être un tantinet soit peu difficile à vivre, favorisant plus un côté dur, froid ou distant… qui permet du coup, de prendre un certain recul. Certains peuvent d’ailleurs faire preuve de pessimisme ou de fatalisme dans leurs affaires ou dans leur vie.

Mais en général, c’est une configuration qui permet de compter sur la durée pour mener à bien les objectifs et pourquoi pas, avoir un esprit combatif dans l’optique de tout faire pour atteindre ses buts.

D’autant plus que ce 2e décan du Capricorne est régi par Mars, ce qui pourrait nous aider pour mener à bien nos diverses entreprises avec plus d’envergure, de discernement, de responsabilité et de méthode.

 

Peut-être que certains se sentiront agités ou instables, parfois versatiles, avec une dissonance Lune / Mercure, peut-être même décalés avec la réalité avec une dissonance Soleil / Jupiter, certains seront peut-être dans l’excès, l’insouciance ou le laisser-aller avec une conjonction Lune / Jupiter, laissant apparaître plus de sensibilité, d’angoisse ou de peurs, parce qu’ils pourraient ressentir avant même que l’échéance ne se présente, que certaines choses sont en train de se finir, de se clôturer et que même s’ils le désirent consciemment, cela n’empêche pas qu’il peut y avoir une certaine souffrance qui peut remonter et qu’il faudra transmuter, car la fin de quelque chose laisse toujours une trace ou une empreinte qu’il faudra colmater avec beaucoup d’amour, avec une conjonction Lune / Pluton. Mais à celui qui veut bien passer par cette transformation et qui arrive à utiliser ses facultés d’analyse intellectuelle avec plus de subtilité, de perception et de ressenti, il pourra envisager de se tourner vers son devenir où l’inspiration bien canalisée par les émotions, lui permettra d’inventer ou d’innover quelque chose qui lui ressemble avec une harmonie Lune / Uranus.

 

D’autant plus qu’Uranus est conjoint à la Lune Noire, appuyant le fait que quelque chose peut effectivement être privé, déconstruit ou démolit, pour certains, comme une construction de vie ou une sécurisation dans laquelle ils sont peut être bien installés et qui, certes, peut les couper de racines profondes, de sorte qu’ils le vivent mal au départ, mais qui peut les aider à avoir des éclairages sur ce qui est caché ou ce qu’ils n’avaient pas conscientisé par rapport à eux-mêmes,  par rapport aux autres ou à un événement en particulier.

Uranus est aussi bien aspecté par Mercure et par le Soleil, nous offrant finalement l’occasion, avec toutes ces énergies ambiantes, de retrouver notre indépendance et notre autonomie, libérées de certaines entraves qui bloque notre évolution, en nous donnant la possibilité de trouver nos réels talents, peut-être même, par des moyens novateurs, mais surtout de nous relier à notre dynamique intérieure qui devrait nous porter vers plus de conscience.

 

Surtout que nous avons aussi Jupiter qui est conjoint à Pallas. Pallas, plus connu sous le nom d’Athéna dans la mythologie, était associé à la sagesse et à l’intelligence créatrice qui savait très bien manœuvrer pour obtenir ce qu’elle souhaitait. Elle représente , en astrologie, le côté combatif qui incite à se réaliser sur le plan social ou professionnel, tout en recherchant l’équilibre et l’harmonie. De ce fait, il y a bien cette envie, ou ce besoin de transformer et de transmuter nos diverses structures avec Pluton, afin de retrouver la voie, ou le guide intérieur avec Jupiter.

Et peut-être bien que ceux qui vivent ces tensions intérieures pourront alors retrouver en eux-mêmes la capacité à aimer ce qu’ils font ou ce qu’ils sont, tout en redécouvrant les joies de l’épanouissement, de la douceur, de la tendresse, pour toucher enfin du doigt une certaine forme d’harmonie intérieure avec le biquintile Lune / Vénus.

 

Notre communication est toujours sous l’emprise du Cancer, un tantinet soit peu émotionnel, voire même intériorisé, avec Mercure qui est toujours rétrograde et ce, jusqu’au 12 juillet.

Il faudra prendre son temps, ne pas trop se laisser envahir par toute sorte de souvenirs passés qui ne feraient que raviver certaines émotions. On peut avoir du mal à se concentrer et certaines idées peuvent ne pas être claires ; il se peut aussi qu’il faille prendre certaines décisions, notamment dans le domaine du foyer ou de la famille, peut-être même au niveau professionnel. Il faudra de toute façon veiller à ne pas se laisser influencer par notre entourage sur les éventuelles décisions ou choix que l’on pourrait avoir à prendre.

 

Relativement à notre énergie d’action, Mars fera son entrée dans le signe du Bélier le 28 juin 2020, pour rétrograder le 9 septembre à 28°08 et redevenir Direct le 14 novembre 2020 à 15°14, pour finalement quitter le signe du Bélier et faire son entrée dans le signe du Taureau le 6 janvier 2021.

Ici, Mars est chez lui, ce qui multiplie et amplifie sa force et sa position, c’est l’action pour l’action. L’expression « le feu de l’action » est ici parfaitement appropriée. On peut se sentir énergique, enthousiaste, dynamique, vif, décisionnaire, entier, avoir besoin de renouveau, de désir d’entreprendre, de faire sortir ce feu intérieur qui permet de créer de belles choses si l’énergie de Mars est bien canalisée, sinon cela peut être des énergies qui peuvent vite devenir instables et nous rendre plus nerveux, agressifs, intolérants, et dans nos plus bas instincts en colère, en rébellion, voire même violents…

Ainsi, certains pourraient avoir plus qu’à l’ordinaire un esprit guerrier, se voir plus combattants ou plus conquérants. Les actions et les réactions peuvent être plus spontanées, voire plus impulsives et parfois même primaires. Certains peuvent être en résonance avec ces énergies de Mars et se sentir plus confiants, plus autoritaires, ce qui peut rendre les rapports professionnels un peu plus difficiles. Il peut y avoir pour d’autres des risquent de migraines, d’autres en étant plus vifs et moins vigilants peuvent avoir toutes sortes d’accidents.

D’un point de vue collectif, Mars en Bélier peut amener un renforcement de la sécurité pour le pays, une police plus présente et prête à tout débordement, c’est la porte ouverte aux conflits d’opinion, à toute révolte, manifestation ou agressions…

Vous avez bien compris que jusqu’en janvier 2021, il va nous falloir composer avec ce Mars en Bélier, d’autant plus qu’il nous faudra faire face à partir de juillet et août à des dissonances de Mars à Jupiter, Pluton et Saturne et donc à des tensions, dont on reparlera en temps et en heure.

 

Pour l’heure, Mars est conjoint à Chiron et si on veut bien se laisser enseigner par lui, on peut avoir à apprendre au travers de diverses situations plus ou moins combatives, à devoir faire l’expérience du guerrier pacifique en soi, c’est-à-dire apprendre à maîtriser ou à canaliser cette force, cette énergie, ou toute agressivité ou impulsivité qui peuvent resurgir, qu’il nous faudra comprendre et conscientiser, afin de transformer cette énergie en quelque chose de beaucoup plus constructif et créatif.

D’autant plus qu’en dissonance à Mercure, le verbe peut être court et vif, mordant, agressif, le discours maladroit, on peut dire des choses sans même les penser, juste parce que le mot est parti avant que la réflexion n’ait pu le retenir… et tout ça sous un émotionnel à fleur de peau en Cancer !

 

Quoiqu’il en soit, apprenez à utiliser cette énergie constructive dans votre vie, voyez où Mars transite dans votre thème, car il forme un triangle mineur avec Vénus et Saturne, ce qui suggère que vos désirs, votre envie d’entreprendre et le besoin que les choses bougent sont en harmonie avec vos sentiments et avec votre persévérance et votre détermination, pour concrétiser vos projets et envisager vos réalisations sur le long terme. Il vous faut donc vous appuyer sur Mars, car c’est de son énergie, de son dynamisme et de sa fougue dont nous avons besoin au sortir de ce confinement où tout s’est arrêté, besoin que les choses changent et évoluent, et c’est dans ce sens que l’on va pouvoir œuvrer avec ce Mars en Bélier jusqu’au début de l’année prochaine.

Cela peut être l’occasion pour certains d’entre nous, de nous mettre au Yoga, au Tai Chi, au Chi Gong ou à toutes disciplines qui va nous permettre d’apprendre à maîtriser l’énergie qui nous traverse, mais aussi pour apprendre à canaliser cette puissance intérieure… encore plus si l’on se sent submergé par ce Mars en Bélier…

 

Voyez aussi, comme Neptune veille au grain lorsqu’il est en harmonie avec Jupiter, il permet à tous ceux qui sont prêts à ouvrir leur porte intérieure d’avoir une vision beaucoup plus éclairée, ce qui permettra de voir les choses sous un aspect beaucoup plus positif. De ce fait, sous ces influences, la vie peut leur amener des choses qu’ils espèrent de façon inattendue peut-être même grâce à l’intuition et à l’inspiration… Et en harmonie avec Pluton, il est donc possible de lier le domaine des rêves avec les qualités de régénération, ce qui pourrait mettre la plupart d’entre nous en contact avec différentes possibilités, afin de choisir les meilleurs moyens pour améliorer notre vie.

Car finalement, il est possible avec une harmonie Soleil / Neptune et si on sait tirer partie des énergies ambiantes, tout en travaillant sur soi et en se laissant traverser par les changements et les transformations que cette Pleine Lune et que cette éclipse Lunaire Pénombrale véhicule, d’améliorer des pans de notre vie, en nous sentant beaucoup plus inspirés et en nous laissant traverser pas la nouveauté et par de nouvelles idées qui pourraient nous amener vers plus de chances de réussite et pour certains, vers de belles opportunités.

 

En conclusion, cette Pleine Lune et cette éclipse Lunaire Pénombrale sont donc encore, une nouvelle fois, une possibilité pour nous de continuer à libérer l’ancien pour embrasser le renouveau, car les énergies de l’éclipse nous promettent à nouveau un changement vibratoire et de réelles prises de conscience, ce qui devrait nous pousser à travers ce portail énergétique vers l’étape supérieure propice à notre élévation. Et cette fois-ci, nous avons un peu plus de temps pour accomplir et amortir nos transformations, car la prochaine éclipse Lunaire Pénombrale ne se fera pas avant le 30 novembre 2020.

Je vous souhaite à tous et à toutes une superbe Pleine Lune et une excellente éclipse Lunaire Pénombrale. Laissez-vous vraiment traverser consciemment par ces énergies du changement, car elles sont là finalement, pour répondre à l’appel intérieur de votre âme…

Source: http://astrotransgenerationnel.over-blog.com/

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.