Cette carte de Lunaison a été dressée au moment exact de la Conjonction du Soleil et de la Lune pour la ville de Paris le 20/07/2020 (à 19 h 33 locale), elle donne les tendances astrales « générales » pour le mois à venir principalement sur la base des Aspects et des Signes du zodiaque.
Son étude est à nuancer en la rapprochant de celle de votre Thème natal, des Transits et Progressions pour les Prévisions.

Février et mars sont remis sur le devant de la scène
Cette lunaison souligne encore l’archétype du Cancer comme la précédente, le 3ème décan cette fois, en faisant face directement au stellium Capricorne (transits de Pluton, Saturne, Jupiter), elle peut représenter une forme de « mise en lumière » vis-à-vis de ce que celui-ci aura pu soulever, notamment au mois de mars précédent, alors que la planète Mars venait jouer le rôle de facteur déclencheur autour de ces forces très inflationnistes…

Ici on voit d’ailleurs que la planète Mars remonte son domicile du Bélier, elle va commencer à ralentir fortement pour atteindre sa phase stationnaire avant sa rétrogradation en septembre, mais il est important de comprendre qu’elle va déjà entrer dans sa boucle de rétrogradation dès le 25 juillet : en clair, à partir du 25 juillet tous les points qu’elle pourra soulever, elle aura à y revenir ultérieurement dans les semaines et mois qui viennent, à la faveur de son transit rétrograde.

Elle forme toujours à moyen terme carré à Mercure comme évoqué à la précédente lunaison, mais même si Mercure a repris sa marche directe, la nervosité interne et émotionnelle reste importante, et vraiment pas sûr que l’archétype Cancer souligné par les forces mercuriennes en ce moment de début de lunaison soit le plus simple en matière d’extériorisation de ces forces, il y a un risque toujours plus important d’affrontement entre ce qui sera ressenti, et peut être les mesures et actions qui devront être initiées, et qui risquent de faire grincer des dents ! (surtout pour les 2e et 3e décans des signes Cardinaux qui seront les plus impactés par ces forces)

D’autant que l’on voit également Vénus remonter pour la dernière fois au carré de Neptune et sortir de sa boucle de rétrogradation vers début août, un aspect qui ne favorise pas la stabilité émotionnelle en début de lunaison.

Du 25 juillet au 09 août, un phénomène intéressant est que Mars rejoint progressivement le transit de la Lune noire (voir mon article sur ce transit particulier), tout cela opérant principalement au carré de Jupiter, cela confirme très clairement que sur cette période seront remis sur la table des éléments qui auront pu être soulevés successivement sur février / mars précédent (là où Jupiter formait son premier passage, je rappelle que la planète est maintenant rétrograde et qu’elle retrouve donc ces points pour la seconde fois).

Mars peut venir donc « mettre des feux aux poudres », par exemple au travers d’une recherche de responsabilités, plus que des causes d’ailleurs, il pourra être question « d’accuser des coupables », de trancher des situations, il ne faut pas oublier que la Lune Noire est une facteur karmique « tranchant », elle apporte une forme de fatalité inéluctable, qui vient forcer « des soldes » du passé, et ici clairement dans le signe le plus belliqueux du zodiaque, la dose d’impulsivité et d’impétuosité peut être importante, et conduire plus facilement au conflit, à la confrontation.

Attention à ne pas se replier sur de mauvais boucs émissaires qui ne seraient que des paratonnerres de causes plus profondes, le risque est important ici de manquer de réflexion, et de vouloir l’action pour l’action sans réellement prendre le temps de plus d’analyse, ou simplement par recherche de simplicité et de rapidité (et des personnes toujours « bien intentionnées » pourront crier facilement « haro sur le baudet »).

Cette lunaison forme donc l’amorce d’un tournant vraiment important de l’année, et elle préfigure forcément l’importante rétrogradation de Mars qui se met en place et forme une étape majeure de 2020…

À noter que la pleine Lune du 03 août 2020 peut donc clairement représenter un « pic énergétique » sur toute cette période sensible, elle a une charge de facteur déclencheur pour tout ce que je viens d’évoquer, qui est réellement particulièrement puissante ! C’est là que certainement le recentrage karmique pourra se faire de manière la plus « aiguë », on voit aussi non seulement Vénus conjointe pile au noeud nord, mais aussi l’axe de cette pleine Lune se passer avec Uranus en apex en carré franc (!), cela reste un ciel chargé et violent…

Les excès sont très probables sous ce ciel, et peut être qu’une grande partie de la rétrogradation de Mars aura à charge de tenter de « réparer » ce qui se sera joué sur cette période impulsive et à partir de la mi-septembre.

Source: https://passion-astrologue.com/

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.