Archange Jophiel transmis par Linda Dillon

Vous faites partie intégrante non seulement de votre univers, non seulement du multivers, mais aussi de l’ensemble infini de la Mère-Père…

« Salutations, JE SUIS Jophiel. Oui, porteur du Graal, ancre et gardien de l’unité et de l’équilibre, explorateur de l’omnivers. Et une partie de ce que je fais, mes chers, en votre nom mais surtout au nom de la Mère/Père/Un, c’est que je travaille à l’équilibre entre les univers ; je travaille à l’équilibre entre vos dimensions ; je travaille à l’équilibre entre vos champs, vos corps, votre cœur, votre esprit, votre âme. Et dans cet équilibre se trouve l’unité. Et dans cet équilibre et cette unité se trouve la plénitude de la réunion. Car vraiment, de quoi s’agit-il ? Il s’agit de l’équilibre. Il s’agit de l’unité à l’intérieur et à l’extérieur, en haut et en bas, que vous pouvez atteindre dans la plénitude des retrouvailles… pas des retrouvailles singulières, très certainement des retrouvailles avec votre moi sacré, mais aussi des retrouvailles dans l’unité avec votre famille des étoiles. Tout est en place. Une réunion pour que vous compreniez vraiment que vous faites partie intégrante, non seulement de votre univers, non seulement du multivers, mais de l’ensemble infini de la Mère/Père/Un.

Nous vous avons donné de nombreux outils et exemples pour vous montrer que c’est comme un puzzle, une tapisserie, une mosaïque. Mais vous ne prenez pas simplement des fils ou des morceaux de mosaïque que vous jetez n’importe où. Non, il y a une harmonie, il y a une beauté infinie… votre beauté, votre équilibre. Et c’est ce que vous ne voyez pas, c’est là où vous en êtes. Et votre plus grand défi est l’acceptation, l’ancrage, l’abandon à ce que vous êtes, à la fois dans la beauté unique de votre moi sacré, de votre chambre, de votre maison, de votre quartier, de votre planète, parce que c’est seulement dans cette acceptation et cet abandon que vous avancez… c.-à-d. en revendiquant votre ascension, en revendiquant votre moi sacré.

Trop souvent sur cette belle terre, Gaïa, revendiquer a pris un sens d’auto-habilitation, de poussée et de bousculade, et d’abus de contrôle. Revendiquer n’est pas cela… c’est savoir, connaître, vivre, incarner l’équilibre parfait de ce que vous êtes. Une des raisons pour laquelle j’aime… je devrais dire… pour laquelle l’exploration des univers me passionne, c’est qu’il y a tant de choses à voir, oui, pour aider, oui, pour aider à l’équilibre et à l’unité, mais surtout, c’est tellement beau. Tout est tellement beau ! Vous faites partie de cette création infinie qui est en train d’être unifiée et restaurée… cette planète, comme le jardin de la Mère/Père/Un.

Pouvez-vous imaginer votre planète sans océan, ni ruisseau, ni brin d’herbe, ni galet, ni grain de sable, sans nuages et sans ciel ? Vous faites tout autant partie de cette beauté, cette splendeur, cette diversité, cette variété… c’est vous ! Et c’est pourquoi je porte mon attention sur vous, pour que ce temps d’achèvement, ne soit pas d’être coincé dans le ventre de sa mère, ou de marmonner sur le moment ou l’incertitude, mais d’être vraiment dans ce temps d’achèvement comme celui/celle que vous êtes réellement.

Donc, je viens, non pas pour réarranger mais très certainement pour soutenir la mosaïque, la tapisserie, afin que vous puissiez voir simplement en regardant, et dire « Oh, voilà ma place », et que vous puissiez nager dans l’océan infini du temps de la Mère/Père/Un, que vous puissiez voler avec vos ailes d’ange, vos ailes de fée, peu importe. Il ne s’agit pas seulement de trouver sa place et de dire « Oh, Dieu merci, je suis rentré ! », car votre maison pour le moment, vous tous à qui je parle, est sur la planète, dans cette forme… laissez-moi être extraordinairement clair à ce sujet.

Il ne s’agit pas de trouver un foyer, il s’agit d’être chez soi de la manière la plus personnelle, la plus privée et la plus grande que vous puissiez imaginer. Et quand vous serez intégré, ancré dans votre maison, alors je vous dirai : « Allons visiter. Allons voyager. Découvrons ce monde multidimensionnel dans lequel vous vivez. Créons, non pas une planète comme c’était le cas pour la race créatrice, mais bien au-delà… car ce n’est que le point de départ ».

Maintenant, je vous dis : « Réclamez, abandonnez à la vérité de ce que vous êtes. Ancrez votre équilibre, et ensuite créons ensemble, avec la Mère/Père/Un, avec sa tutelle. Regardons ce qui nous attend dans ce portail intergalactique appelé Terra Gaia. L’avenir vous attend, oh oui, mais laissez-moi vous dire, mes amis bien-aimés, l’avenir c’est maintenant.

Alors, respirez le magenta, respirez le violet, respirez l’améthyste, respirez la voie lactée, respirez les guérisseurs de Tralana, respirez votre essence, et non seulement votre essence, mais votre potentiel. Et tournez-vous vers moi, car je suis avec vous. Allons-y ensemble, oui, les Cinq Puissants sont à votre disposition et vous appellent ! Et vous êtes tellement aimés, non pas d’une manière générique et saine, mais personnellement, de manière unique. Non seulement vous êtes connu… oh oui, vous êtes connu… mais vous êtes chéri, et honoré, et admiré. Je ne vous parlerais pas ainsi si vous n’étiez pas prêt pour cette plénitude, cette nouvelle création.

Adieu. »

Source: https://counciloflove.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.