Face à face avec soi-même

par Léandre

Nous nous imaginons que l’Ascension avec un grand A est une question d’élévation…

Voilà que c’est tout le contraire qui se produit : l’heure est à la descente dans la matière. C’est donc un atterrissage qui se prépare et qui risque d’être difficile pour les esprits éthérés (comme moi) qui ont toujours considéré la vie sur terre comme un enfer à fuir et les contacts avec l’au-delà, les mondes parallèles, les plans supérieurs, etc., comme la porte de sortie.

Cet atterrissage nous propulse dans la rencontre avec soi-même, un face-à-face dans les pires conditions soit celles de notre conditionnement au monde 3D. C’est un parcours personnel obligé dans un passage étroit, en pleine nuit noire et sans phare pour nous guider. Rien pour soulager la douleur causée par qui nous avons été en 3D, ce personnage créé de toute pièce, actuellement expulsé pendant cette traversée vers un nouvel ancrage au sol physique. Nos vieilles blessures profondes, nos croyances mentales et émotionnelles que nous entretenons consciemment ou non sont extirpées (c’est peu dire) de notre corps physique.

Nous sommes envahis par des pensées troublantes causant une torture de notre mental qui se retourne contre nous et nous fait vivre ce que nous pensions avoir réglé. Beaucoup de symptômes divers liés aux méridiens d’acupuncture et à l’énergie qui y circule. Douleur émotionnelle causée par la sensation d’être inachevé, de s’effondrer, parce que les aspects de notre personnalité, nourris par le monde 3D, disparaissent.

Cependant, ce processus est tempéré par les fractures dans la ligne temporelle 3D qui nous coupent de la source d’alimentation de nos conditionnements. Cette phase nous fait prendre conscience des réponses mentales et émotionnelles aux influx intérieurs et extérieurs, maintenant obsolètes, qui nous ont accompagnés pendant notre séjour en 3D. Ouch!!!

Cela demande tellement d’attention et de présence à soi, lors de ce processus, que nous sommes dans l’impossibilité de faire de nouveaux choix de vie. Notre cerveau est continuellement en adaptation pendant la désintégration de la ligne temporelle 3D, la déstructuration des anomalies primaires mentales qui entretiennent ce monde et l’intégration de nouvelles données liées à l’élévation de la conscience du corps physique. Nous avons l’impression d’être engourdis au niveau cérébral, difficulté à prendre des décisions, à se positionner, changement brusque dans nos idées et nos habitudes. Sensation de vertige, c’est effectivement étourdissant tout ce qui se passe en ce moment.

La ligne temporelle physique 4D collective ainsi que notre ligne de vie personnelle sont prêtes à nous recevoir lorsque nous serons en mesure de les intégrer, dégagés des entraves 3D. En attendant, prendre soin de son corps n’aura jamais été aussi important. À chaque instant, s’abandonner afin de laisser toute la latitude à cet intense processus vers l’inconnu même si cela implique d’être consumé par la douleur, liée à la sensation de perte. Soyons sans crainte, cela passe. C’est le grand nettoyage de notre ardoise personnelle et ça passe entre les deux yeux.

Léandre

image_pdfVoir en PDF

Léandre

Léandre

Visitez mon Blog: www.chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/ - Pour lire mes chroniques ou communiquer avec moi c'est ici,,,