Ce NOUVEAU SÉMINAIRE débute dans:

par Péris Angélique

Pour info, Mars n’avait pas rétrogradé dans son signe de maîtrise depuis 1988, il y a donc 32 ans en arrière. A cette époque, Mars transitait le signe du Bélier, le 13 juillet 1988, pour rétrograder le 26 août. Il refaisait une incursion en Poisson le 24 octobre , pour redevenir Direct à 29°53 en Poisson le 28 octobre 1988 et transitait à nouveau en Bélier pour le quitter définitivement le 19 janvier 1989.

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Aujourd’hui, nous allons parler de la rétrogradation de Mars en Bélier.

 

En effet, Mars transite le signe du Bélier depuis le 28 juin 2020, dans son signe de maîtrise, ce qui le rend plus fort, plus dynamique, mais surtout ce qui lui permet d’exprimer ici toute sa puissance et son pouvoir.

 

A partir du 10 septembre et aux alentours de 00h22, Mars va amorcer sa rétrogradation à 28°09 dans le dernier décan du Bélier puis refaire une incursion dans le 2ème décan des Bélier à partir du 18 octobre et ce jusqu’au 14 novembre 2020.

 

Comme on l’a dit déjà plusieurs fois depuis le 28 juin, et aussi en corrélation avec ce que le monde vit actuellement, mais encore plus près, avec ce que nous vivons nous tous dans nos vies, avec nos libertés de plus en plus restreintes – Mars nous délivre ici toute sa force colossale qui a tendance à s’exprimer sous forme de colère, d’agressivité, d’impulsivité, de tension. Que cela soit dans nos vies personnelles ou à l’échelle mondiale, nous assistons tous à un déploiement de violence de telle sorte que l’insécurité règne de plus en plus dans nos villes. Mars représente quand même le Dieu de la guerre qui, en Bélier, exprime son énergie de façon direct, masculine, concrète et massive.

 

N’oublions pas que Mars en Bélier, c’est aussi des périodes chaudes avec des températures élevées, mais également des feux de forêts, ce qui montre finalement que l’énergie est à son maximum. Planète de l’action, c’est autant un besoin et un désir de s’affirmer, de vivre intensément et avec passion, que de vouloir initier des projets, de mener de front des initiatives, de se battre pour ses propres convictions, de s’imposer, de prendre sa place, de lutter avec fougue et autorité, de se confronter à ce qui bloque ou bien alors d’ouvrir de nouvelles voies…

Mars en Bélier montre bien que l’énergie est extériorisée, aussi bien dans nos actes que dans nos paroles.

 

Or, avec Mars qui va amorcer sa rétrogradation le 10 septembre 2020, ça va être presque le contraire, c’est comme si l’énergie était détournée pour un temps, comme si tout ce que représentait Mars était freiné, comme si l’énergie d’action se ralentissait. On peut donc se sentir limité ou bloqué dans nos actions, ce qui peut nous décontenancer ou nous décourager, surtout si on était en train de surfer sur une vague d’action et d’entreprenariat. Là, pour le coup, il va falloir prendre son mal en patience et se retourner à l’intérieur de soi pour faire quelques petits réglages.

 

Que ce soit le climat social avec la rentrée scolaire, le port du masque, les dépistages… sujets qui sont aussi brûlants que la chaleur qui règne en certains endroits, tout cela devrait non pas se calmer mais se retirer du devant de la scène, c’est-à-dire s’exprimer différemment et de façon plus intériorisée, peut-être de façon plus inhibée, ou décalée, j’allais même dire de façon plus confiné…  Il se peut qu’on se sente même impuissant face à tout ce qui est mis en place pour notre sécurité qu’elle soit physique, mentale ou sanitaire.

 

La violence, elle, peut aussi pour un temps s’estomper extérieurement pour se retourner intérieurement. Il peut donc y avoir des personnes qui intérieurement vont être des bombes à retardement, mieux vaut ne pas être présent lorsque la soupape explosera…

 

La température quant à elle, peut elle aussi sensiblement baisser ; en même temps, on se rapproche de l’équinoxe d’automne le 22 septembre et il y a des chances que le matin, une petite veste ne soit pas de trop.

 

Ainsi, par sa rétrogradation dès le 10 septembre, Mars sera au plus près d’Uranus, planète de transformations et de l’imprévu, avec une orbe d’un peu plus de 12°. Ici on a l’alliance de 2 planètes dynamiques qui, ensembles, peuvent former une force qui peut venir nous solliciter ou nous pousser, nous tirailler, peut-être bien aussi nous perturber intérieurement. N’oublions pas qu’Uranus est toujours en mode rétrograde et que son action est elle aussi pas mal intériorisée. On peut alors se sentir nerveux, stressé, excité, irritable, comme s’il y avait à l’intérieur un volcan en ébullition, d’où l’importance de se contenir, de se maîtriser pour ne pas perdre le contrôle de ses réactions, car cela pourrait vite dégénérer et partir en cacahuètes, comme générer des tensions, des conflits ou des ruptures sur un coup de tête, peut-être aussi des accidents ou des chutes.

 

N’oubliez pas que depuis le 27 août et jusqu’au 12 septembre, Mars est toujours en dissonance à Vénus ce qui peut créer au sein des diverses relations, qu’elles soient amicales, relationnelles ou amoureuses quelques tensions qui peuvent, si elles sont poussées à l’extrême, avec Mars conjoint à Uranus, provoquer des ruptures sur des coup de tête, des pulsions mal maîtrisées et qui peuvent aussi être vécues comme étant ambivalentes, avec ce « je t’aime moi non plus » ou attraction et répulsion se font face. On ne réfléchit pas, on s’emballe, le volcan intérieur s’est réveillé, et il explose en déversant toute sa colère et son mécontentement.

 

D’autant plus qu’Uranus est lui aussi en dissonance à Vénus, cristallisant quelque peu le sentiment amoureux, il se peut que par endroits ça « pète » dans les chaumières, une fois l’idéalisation du départ envolée ou que certains vivent leur relation affective de façon instable ou que d’autres refusent certains compromis ; et s’il n’y a pas de remise en question, si les couples ne cherchent pas à comprendre ce qu’ils vivent ou qu’elles sont les blessures que ces énergies viennent toucher, il se peut que beaucoup voient leur lien amoureux rompu et que chacun reparte en quête d’un autre cœur à prendre, ou pas…

 

Cette configuration peut aussi jouer sur les événements et provoquer quelques catastrophes ou révolutions, revirements de situations, divorces…, en tout cas, quelque chose d’imprévu et d’inattendu, souvent à caractère brutal.

 

De ce fait, Mars nous demande donc d’intérioriser sa propre fonction martienne en commençant par nous questionner, ou par nous remettre en question sur nos actes, nos agissements, nos colères, notre impulsivité, notre agressivité, nos désirs, mais aussi sur les différents projets que l’on a pu amorcer.

 

Comme c’est une énergie d’intériorisation, vous avez bien compris qu’on ne démarre rien sous ses auspices. Ce n’est donc pas le moment de lancer une nouvelle activité, d’entreprendre ou de se lancer de nouveaux défis, c’est un temps de remises en question et d’ajustement, un temps de réflexion et de prise de recul sur nos actions.

 

Quoi que vous soyez en train de vivre, n’hésitez pas à analyser vos actions, vos ressentis, vos colères, votre agressivité et essayer de comprendre pourquoi vous agissez de la sorte, qu’est-ce que cela vient toucher en vous, apprenez à respirer consciemment, à vous enraciner, et à faire un travail de fond afin d’apaiser toutes vos tensions intérieures, car le but est vraiment de pouvoir avancer, finalement, en ayant l’esprit et le cœur plus libre et moins torturé.

 

Maintenant, si vous aviez des activités en suspens, des travaux, des dossiers ouverts et laissés de côté, ou tout ce qui est resté inachevé, tout cela sera peut-être le moment idéal pour vous y replonger et peut-être les mener à terme.

 

De plus, en rétrogradant, Mars va se mettre en dissonance à Mercure du 17 septembre au 1er octobre 2020 avec une orbe quasi parfaite le 24 septembre aux alentours de 12h30, ce qui n’arrange en rien notre communication ou notre façon de penser ; car même si l’énergie est retirée, cela n’empêche pas le verbe d’être caustique ou de dire des choses que l’on pourrait regretter plus tard. Il peut y avoir aussi un manque de décision dans notre façon de voir les choses, en tout cas, c’est un aspect qui n’aide pas au niveau des affaires commerciales, de la communication ou de l’information, comme la presse, le journalisme, les commerces, et même l’éducation, car cela génère des tiraillements. N’oublions pas que l’on va certainement commencer à voir 17 jours après la rentrée scolaire, tout ce qui ne va pas, tous les couacs que cette rentrée laisse apparaître.

 

La colère qui gronde quant au port du masque dans les établissement scolaires, les mamans qui ne peuvent plus embrasser leur tout petit en les amenant à l’école le matin, des écoles qui ont été fermées, d’autres qui n’ont pas pu faire leur rentrée, et une hausse toujours plus grandissantes de foyers infectieux qui se confirme de plus en plus et qui fait que de plus en plus de départements passent en zone rouge, ce qui concrètement permet aux préfets de ces villes de prendre davantage de mesure de sécurité et de limiter la contamination en mettant des mesures restrictives ou en interdisant l’accès au public, je ne parle pas des bars et des restaurant qui vont devoir subir un couvre-feu.

 

Mercure transite la Balance depuis le 5 septembre et y restera jusqu’au 27 septembre, ce qui veut dire qu’ici, normalement, on devrait arriver à communiquer, car Mercure joue parfaitement son rôle de messager, et qu’il aide à maintenir les relations en harmonie, mais comme il est en dissonance à Mars et comme dit précédemment, cela risque d’amener chez certains des tensions dans les foyers, au sein des couples, au niveau de toute relation avec lesquels on rentre en interaction, car les points de vue peuvent diverger. De la même façon que sur le plan de l’information, cela peut suggérer que la transmission qui devrait normalement nous être faite, notamment par rapport aux chiffres au travers des médias, n’est pas transmise comme elle devrait l’être, donnant des discours maladroits et inopinés, et des contradictions qui pourront faire polémique.

 

De plus, c’est à partir du 13 septembre, 3 jours après que Mars ait amorcé sa rétrogradation, que Jupiter va redevenir Direct. Rappelez-vous, pendant sa phase de rétrogradation du 14 mai au 13 septembre, il nous a fallu, en tout cas, pour les 2ème et 3ème décan du Capricorne et toutes planètes ou maisons en interaction avec Jupiter dans chaque thème natal, que l’on redéfinisse nos propres valeurs, nos expériences, nos intentions, nos croyances, notre rapport à la loi, mais aussi nos idéaux et notre devenir social, afin de transformer et de réajuster ce qui ne nous correspond plus et dans les domaines où il transite dans chaque thème.

 

Là, en redevenant Direct, ce sera le moment de transformer et de changer ce qui a été constaté pendant sa phase de rétrogradation afin de repartir d’un pas nouveau, libérateur et transformateur… en prenant bien garde de ne pas céder aux emportements ou aux pulsions démesurées, car à partir du 29 septembre, Mars sera en dissonance à Jupiter avec une dissonance quasi exacte le 19 octobre.

 

Cela peut être un moment où l’autoritarisme prend plus de place, où certains vont vouloir lutter contre les autorités ou contre le pouvoir en place, cela peut être aussi des lois ou des règlements imposés et jugés par le peuple inopportuns, qui peut pousser tout un chacun à plus d’infractions ou à prendre plus de risques par trop de confiance en soi.

 

En parallèle, Mars sera toujours en dissonance à Saturne et à Pluton, qui sont, l’un comme l’autre, toujours en phase rétrograde, mais qui vont commencer à amorcer simultanément leur reprise en marche Direct le 29 septembre pour Saturne et le 4 octobre pour Pluton.

 

C’est d’ailleurs le jour de la reprise en marche Direct de Saturne, que Mars rétrograde sera en dissonance quasi parfaite avec Saturne et qu’il sera également en dissonance quasi parfaite là aussi avec Pluton, le 9 octobre, 5 jours après sa marche Direct.

 

Donc, ici, avec la reprise en marche Directe du trio Jupiter, Saturne et Pluton, tout ce à quoi on a du faire face depuis le début de l’année, avec la lente descente et déconstruction de tous nos édifices intérieurs, mais aussi tous nos édifices extérieurs, il se peut que tout ce que l’on a vécu depuis un certain temps reviennent au-devant de la scène, comme une croissance du Coronavirus, l’économie et la croissance bloquée, davantage de restrictions sur nos libertés, et un état quasi totalitaire par rapport à nos activités en société, l’arrêt ou des blocages au niveau professionnel, le mécontentement, des rebellions ou des révoltes déjà bien entamées au tout début du mois de juillet… avec des mesures encore plus restrictives, peut-être des re-confinements partiels par endroit, ou certains pays qui se ferment…, ce qui ne va rien arranger à l’ambiance énergétique qui circule depuis un certain temps, et qui plombe de plus en plus les foyer, qui ont tendance pour la plupart à avoir le moral au plus bas.

 

Suite à quoi, ce sera au tour du Soleil à être en dissonance à Mars du 6 octobre au 21 octobre 2020, avec une dissonance quasi parfaite le 13 octobre, influençant nos réactions de façon colérique ou agressive contre une autorité ou toute influence masculine à l’image paternelle qui prendront plus la forme de colère inhibées et non exprimés car plus intériorisée par ce Mars rétrograde.

 

Mars reprendra enfin sa marche Directe le 14 novembre, débloquant la fonction martienne et nous demandant dans nos vies personnelles, en tout cas à ceux qui auront été touchés par ces remises en question, de changer, modifier, transformer ou rectifier ce que la rétrogradation leur a fait prendre conscience, non seulement au niveau de leur activité mais aussi au niveau de leur désir, dans leur comportement et leur façon d’agir. Il est clair que si aucune remise en question n’a été faite, le cycle continuera à évoluer avec plus de frustration et/ou de conditionnement, ou avec certaines erreurs du passé.

 

Tout le monde sera touché par cette rétrogradation mais de façon différente, car, nous avons tous des planètes ou des maisons en interactions avec ces transits et certains plus que d’autres.

 

Il va de soi que tous les natifs qui ont déjà en natal un Mars rétrograde risquent de se sentir davantage touchés par cette rétrogradation, aussi bien par cette fonction martienne à intérioriser que par ces remises en question sur leurs actes et leurs agissements et encore plus, dans les domaines où Mars transite dans leur thème.

 

Il va aussi sans dire que ceux qui le vivront de plein fouet seront tous les 2èmes et 3èmes décans des signes qui sont en dissonance au Bélier, comme le Cancer, la Balance et le Capricorne, et tous ceux bien sûr qui ont des planètes personnelles ou des maisons impactées par ce Mars rétrograde. Cette rétrogradation de Mars leur demandera certainement de conscientiser certaines peurs ou de devoir lutter, ou conscientiser certains désirs ou certaines actions, colère ou agressivité intérieure afin de dépasser un blocage intérieur.

 

Les Vierge et les Scorpion du 2ème et 3ème décan auront leur signe solaire au quinconce de ce Mars rétrograde, ce qui pourrait leur amener une épreuve qu’il leur faudra comprendre et conscientiser afin de mieux la dépasser.

 

Les Lion et les Sagittaire du 2ème et 3ème décan pourraient bénéficier des bonnes augures que cette rétrogradation leur octroie et leur donner des élans de créativité insoupçonnée tournées vers leur but ou leurs objectifs, peut-être certains pourraient même bénéficier d’opportunités dans la maison où Mars transite dans leur thème.

 

Les gémeaux et les Verseau du 2ème et 3ème décan auront peut-être une énergie intérieure qui leur permettra de trouver des moyens concrets et adaptés avec plus d’efficacité dans les domaines où Mars transite dans leur thème.

 

Et enfin, les Taureau et les Poisson devraient bénéficier de l’énergie ambiante et ressentir intérieurement que des choses sont en train de se préparer et se mettre en place, ce qui ne manquera pas de leur donner plus de vitalité.

 

Je vous souhaite à toutes et à tous de trouver le ton juste à vos actions intériorisées, et si vous vous sentez bloqués entre Mars rétrograde et Saturne qui vous limite, profitez-en pour nettoyer votre fonction martienne, et pour vous interroger sur vos luttes et vos combats intérieurs autant que sur vos désirs, afin de mettre un bon coup de canif dans les comportements et les actions qui ne sont plus alignés…

Source: http://astrotransgenerationnel.over-blog.com/

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.