par Cléophé

Dire que l’univers est en chacun de nous est une réalité, car nous ne sommes qu’un état condensé de la matière dont chaque condensat est assimilé à un vortex. La notion des chakras exprime une certaine qualité de vide et vu la multiplicité des chakras présents dans le corps humain, s’ils étaient tous associés ou conscientisés, nous ne serions que du vide. Mais ce vide n’est pas un vide en soi, puisqu’il est la matière qui constitue l’univers.

Chaque partie matérialisée du corps, telle que les atomes et les molécules, n’est que des espaces condensés de ce vide. La notion d’univers en soi est relative à la fréquence générée par chacune des molécules, chacune des protéines qui rentrent en résonance avec les fréquences universelles et cet échange permet de comprendre la notion d’univers en soi. Concrètement, se retrouver à l’intérieur de soi-même offre la possibilité d’explorer l’infini.

Cela est perçu par le biais de l’esprit. L’esprit est une énergie qui permet de nourrir la conscience afin qu’elle puisse comprendre le concept. C’est en voyageant à l’intérieur de soi, par des méditations ou à travers des voyages de la conscience, que l’on acquiert la totale compréhension de ce qu’est un univers. En choisissant de se placer dans le cœur ou dans l’âme, on a la liberté de pouvoir appréhender les univers. Les autres moyens sont multiples et variés, notamment celui de plonger au fond de ses cellules afin d’intégrer la notion de passage qui peut se faire à travers l’ADN. En finalité, c’est grâce à l’infiniment petit que l’on peut voir l’infiniment grand. Tout n’est que question d’esprit et de conscience.

La notion de lire ces mots agi essentiellement sur l’intellect, le travail à faire est de le transporter jusqu’à la conscience pour l’expérimentation. La difficulté chez l’être humain est d’intellectualiser tout, sans pour autant expérimenter, mais seule l’expérimentation permettra de comprendre ce qu’est l’univers en soi, sinon cela restera un concept abstrait. Sachez que comprendre que nous sommes notre propre univers ouvre un horizon de possibilités qui s’apparente à trois choses : la première est la découverte de qui nous sommes réellement, la deuxième, c’est la compréhension de notre fonctionnement par rapport à l’univers et la troisième, c’est la notion d’éternité.

Lorsque l’on rentre dans un globule rouge, la totalité de l’énergie électronique de l’ensemble génère un champ similaire à celui d’une galaxie. C’est un des exemples qui permet de comprendre la signification de se dire que l’univers est en nous, puisque la fréquence est similaire à celle d’une galaxie. Le globule rouge a la capacité de transporter l’oxygène tout comme les galaxies ont la capacité d’apporter la vie à travers les différents univers.

La compréhension de ce qui vient d’être dit est à l’origine de la découverte de ce que nous sommes réellement et en aucun cas la science ne pourra dire et décider de ce que nous sommes, car son aspect limitatif ne peut intégrer la puissance de sa propre expérimentation. La vérité est propre à chacun et ne peut pas être dogmatisée. Chacun est libre de faire le choix de l’expérimenter. La vérité est également rattachée à l’essence de l’âme de chacun, car l’âme est un programme personnel et unique qui fait que nous avons chacun notre chemin et c’est à chacun d’aller voir en lui ce qui le rattache au Tout, d’expérimenter pour vivre cette connexion au Tout et vivre l’unité. L’intérêt de cela est de comprendre que l’être humain est divin par nature et c’est seulement le choix de chacun qui permettra de faire découvrir sa propre divinité en soi. La notion de cette compréhension fait que l’on se souvient, car le programme de l’âme se réactive alors.

Il est important de comprendre que la plus grande difficulté est de faire le premier pas. De faire ce pas qui permet de commencer son chemin sur sa propre vérité et sur sa propre réalisation. C’est le plus effrayant, car on ne connaît pas notre chemin et beaucoup disent qu’il est plus simple de ne pas le faire puisqu’on est bien dans l’état d’immobilité. Retrouver l’enfant qui est en chacun de nous permet de se souvenir que lorsque, enfants, nous avons fait le premier pas vers l’inconnu de la vie, cela a été fait sans arrière-pensée, sans peur et en confiance et c’est maintenant qu’il faut le faire.

Source: https://elixirsdesagesse.com/

 11,523 

image_pdfVoir en PDF
Catégories : OUTILS EVOLUTIFS

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.