Le nombre quatre est le nombre de la purification, et puisqu’il est le nombre de la purification, il est aussi celui de la souffrance, car la souffrance est souvent le seul moyen de purification. Lorsque vous souffrez, c’est que le Ciel vous fait passer à travers les mailles d’un tamis.

Le nombre quatre est celui de la pureté, de la souffrance et de la limitation : celui de la limitation dans le plan physique (regardez combien la figure du carré donne une impression de clôture, d’enfermement, d’emprisonnement même), celui de la souffrance dans le plan astral, et celui de la pureté dans le plan mental. Dans cette prison qu’est notre corps physique, nous sommes enfermés et nous souffrons, mais nous souffrons pour être purifiés ; une fois purs, nous serons libres, nous sortirons de la prison.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Les Éditions Prosveta

 3,887 

image_pdfVoir en PDF
Catégories : PENSÉES

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.