Vous avez un haut idéal et vous voyez que vous ne parvenez pas à le réaliser, c’est trop difficile, vous ne vous sentez pas à la hauteur. Vous vous dites alors : « Cela ne vaut pas la peine de continuer, je suis bête de m’obstiner, j’ai perdu des années à nourrir un idéal irréalisable. Je suis ridicule aux yeux de tout le monde. Autour de moi, tous ont réussi et vivent dans le bien-être matériel, je suis le seul à attendre le résultat de mes efforts ; désormais c’est fini, je renonce. » À ce moment-là vous coupez le lien avec le Ciel et c’est stupide ; jamais, malgré vos lacunes et vos insuffisances, vous ne devez abandonner votre idéal. Combien d’hommes de valeur ont arrêté leurs travaux sans savoir que, s’ils avaient persévéré, ils auraient atteint leur but.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Les Éditions Prosveta

 3,764 

image_pdfVoir en PDF
Catégories : PENSÉES

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.