Ce NOUVEAU SÉMINAIRE débute dans:

Les Anges transmis par Ann Albers

Mes chers amis, nous vous aimons tellement,

Prenez un moment maintenant. Pensez à quelqu’un dans votre vie qui vous a un jour dérangé, ou qui vous dérange en ce moment. Il peut s’agir d’une personne que vous connaissez ou d’une personne dont vous avez simplement été témoin aux informations. Il peut s’agir d’une personne à laquelle vous tenez profondément, ou d’une personne que vous préféreriez ne plus jamais revoir. Pensez un instant à cette personne. Faites confiance au premier qui vous vient à l’esprit.

Ressentez les sensations dans votre corps pendant que vous le faites. Remarquez la tension, peut-être dans les mâchoires, le dos ou l’intestin. Remarquez si vous vous sentez paisible ou installé, si vous avez peur ou si vous êtes en colère. Pour l’instant, notez simplement sans vous juger.

Imaginez maintenant cette personne comme un enfant, perdue, seule, battue, maltraitée ou ignorée. Voyez-la comme un petit enfant qui pleure d’amour mais ne sait pas vers qui se tourner. Ressentez la douleur de leur confusion et de leur solitude. Sentez votre cœur s’ouvrir avec compassion pour ce petit être qui se sent si mal aimé.

Maintenant, si vous le pouvez, imaginez que vous pouvez voir ce petit enfant blessé dans cette personne qui vous dérange tant. Imaginez que vous pouvez envoyer à ce petit enfant de l’amour, de la lumière, et l’assurance qu’il ou elle est une partie importante de la vie sur terre. En envoyant à ce petit enfant de l’amour, imaginez que la version plus ancienne commence à s’adoucir. Imaginez que cette version plus ancienne commence à s’ouvrir peut-être, et vous regarde avec émerveillement et gratitude. Ils ne se rendent pas compte de ce que vous faites pour eux, mais ils ressentent votre amour.

Sentez les sensations dans votre corps alors que vous envoyez de l’amour à cet enfant. Sentez le flux de chaleur, de détente, ou même d’énergie. Vous vous sentez bien dans votre peau.

Mes chers, au sein de chaque personne sur terre que vous considéreriez comme une menace, un monstre ou un maniaque, il existe un enfant très blessé et solitaire. Au sein de chaque agresseur, il y a un enfant maltraité. Dans chaque toxicomane, il y a un enfant sensible, accablé par la dureté du monde. Dans chaque narcissique, il y a un enfant solitaire qui réclame de l’attention. Dans chaque menteur manipulateur, il y a un enfant qui a été méprisé pour sa vérité.

Aimez les enfants blessés au sein de ceux qui vous dérangent, mes chers. Nous ne vous demandons pas d’être des paillassons, de permettre des abus ou même de la méchanceté, mais peut-être de loin, d’envoyer de l’amour à ceux qui blessent les enfants pris au piège dans une carapace de dureté ou de haine. Envoyez de l’amour à ces enfants maltraités pris au piège d’un agresseur adulte. Envoyez de l’amour à ces petites âmes accablées prises au piège d’un adulte toxicomane. Envoyez de l’amour, chers amis, à l’innocente étincelle de lumière souvent embourbée dans l’obscurité de ceux que vous ne pouvez pas supporter.

La même étincelle innocente du Divin vit en vous. Lorsque vous envoyez de l’amour à la lumière innocente en d’autres personnes, c’est la plus haute forme d’amour de soi, car vous aimez la Source et le Soi qui vit en toutes choses et en tous êtres. Vous aimez Dieu.

Dans ce flux d’amour, vous vous connectez à votre Soi le plus profond et le plus vrai. Dans cette volonté d’aimer la lumière et l’innocence en chacun, vous vous sentirez plus profondément en amour avec votre véritable Soi que vous ne pourriez le faire avec toute la colère et la défensive justes du monde.

Nous encourageons les frontières saines dans le monde 3D. Nous encourageons un discernement clair sur ce qui vous procure de la joie et ce qui n’en procure pas. Nous vous encourageons également – même si vous honorez ainsi votre moi humain – à honorer l’esprit qui sommeille en vous en envoyant de l’amour à la lumière et à l’esprit innocents de tous les êtres humains.

Vous n’avez pas besoin de passer du temps avec des personnes avec lesquelles vous ne trouvez pas d’écho. Vous n’avez pas besoin d’aimer leur personnalité. Vous n’avez pas besoin de vous excuser pour leur comportement. Au contraire, aimez-les, leur vrai « eux » – l’âme qui est en eux – et vous pourriez bien être celui qui les fera passer du chemin de la douleur et de l’obscurité à une plus grande vérité et une plus grande lumière.

Que Dieu vous bénisse ! Nous vous aimons tellement.
– Les anges

Source: https://www.visionsofheaven.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 2,295 

image_pdfVoir en PDF
Catégories : OUTILS EVOLUTIFS

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.