Ce NOUVEAU SÉMINAIRE débute dans:

Pour lire la première partie, cliquez ici.

par Dominique Lacroix

Pour continuer la réflexion commencée dans l’article précédent, nous pouvons dire que c’est notre capacité à ressentir qui nous permet d’évaluer l’information vibratoire (ou ;es énergies) avec laquelle nous entrons en contact. Mais la plupart du temps nous ignorons cette information, car nous avons été conditionnés à croire qu’elle est imaginaire et ne se base sur rien de concret. Et nous donnons toute la place à la logique et à ceux que nous considérons être « des autorités qui savent mieux que nous » pour prendre nos décisions.

Or notre ressenti a pour fonction de nous guider vers ce que nous voulons vraiment et vers ce qui correspond à nos préférences et attirances naturelles. Et même si nous nions la validité de notre ressenti, celui-ci ne disparaît pas – il est toujours là. C’est ce qui explique que quand nous essayons de choisir selon des critères qui entrent en conflit avec ce que nous ressentons, nous nous sentons mal, nous sommes indécis, nous sommes dans la confusion. Voyez-vous maintenant pourquoi vous êtes souvent incapable de prendre une décision ? Parce que la raison ne s’accorde pas avec le cœur… Ce que le cœur veut et choisit ne s’explique pas avec la raison.

Pour passer de la raison (mental) à la vibration (sensation), il est nécessaire de porter notre attention sur notre ressenti ou notre petite voix intérieure, il faut lui faire une place, lui redonner son importance. Plusieurs des personnes avec qui je travaille me confient qu’elles ne ressentent rien, qu’elles se sentent vides ou qu’elles ont l’impression d’être dans le noir. C’était aussi mon cas dans le passé. Et j’ai mis du temps à comprendre que pour m’ouvrir à ressentir, je devais commencer par changer mon discours, car « CROIRE, C’EST VOIR et C’EST CRÉER. » Et pour croire à de nouvelles possibilités, nous devons entraîner notre subconscient. Il s’agit en fait de prendre conscience des croyances qui ne nous soutiennent pas en observant nos pensées et nos paroles. Et ensuite, le travail consiste à reformuler nos croyances limitées par la perspective que nous voulons implanter. Si vous vous dites constamment « je ne ressens rien  » , « je ne suis pas capable  » ou encore « je n’ai pas ce qu’il faut », que faites-vous ? Vous maintenez cette énergie bien vivante. Pour ouvrir de nouveau la porte, vous devez commencer à vous dire : « OK, je me suis coupé de mon ressenti jusqu’à maintenant, mais je peux commencer à ressentir, je peux réapprendre. »

Si nous n’avions pas un aspect énergétique qui est déjà parfait et qui fonctionne en accord avec les lois de la Création, nous ne ressentirions pas de conflits intérieurs. C’est la présence de cet aspect éternel et parfait, de cette force de vie qui nous habite et qui nous guide constamment à l’aide de nos émotions qui produit une variance que nous ressentons comme un vide intérieur.

Nos émotions et nos sensations physiques nous signalent la variance qui existe entre ce que nous PERCEVONS comme vrai selon nos croyances (notre cadre limité) et notre vérité intérieure (sans cadre). Le principe est simple : dès que nous avons des sensations physiques inconfortables ou des émotions difficiles et désagréables, c’est le signal que quelque chose dans notre attitude, nos croyances, notre perspective sur la situation ou encore la résolution que nous espérons, n’est pas en accord avec la nature profonde de notre être, avec qui nous sommes vraiment. Cela crée une résistance dans notre être ou un conflit intérieur qui nous est signalé par ces sensations et émotions désagréables.

Par ailleurs, je crois que beaucoup de gens associent encore RESSENTIR avec SOUFFRIR. Ressentir est perçu comme quelque chose de DANGEREUX ou qui nous rend VULNÉRABLES. Ressentir peut être associé à une forme de « folie. » C’est pourquoi il arrive souvent que nous niions nos émotions. Nous refusons de les laisser monter à la surface. Refouler nos émotions, ne pas les accueillir, c’est refuser d’accepter ce qui est réellement présent en nous, c’est donc résister aux possibilités de changement que le présent offre. C’est pourquoi nous devons être capable de nous auto observer constamment afin de devenir conscient de tout ce qui est présent en nous. Lorsque nous nions régulièrement ce que nous ressentons, notre corps en deuxième recours va nous envoyer des signaux physiques (des malaises qui se transformeront en maladies plus sévères si on n’y porte pas attention). Il est important d’apprendre à reconnaître tous ces signaux que le corps nous envoie si nous voulons retrouver notre équilibre originel.

Toutes les choses qui nous entourent et qu’on croit solides et matérielles, comme une maison, une planète, un animal ou encore une fleur, sont faites d’énergie. Elles ne sont pas inanimées et sans conscience. Et leur énergie (ou conscience) émet constamment des ondes vibratoires qui nous informent sur leur nature et nous avons tous la capacité d’interpréter cette information avec nos sens.

Nous recevons constamment des vibrations sonores, visuelles, olfactives, gustatives, sensuelles ou énergétiques (ondes électriques, magnétiques, CEM champ électromagnétique), etc. que nos sens physiques interprètent sans cesse et qui nous donnent de l’information sur ce qui se passe autour de nous.

Le monde autour de nous est comme un grand magasin qui nous présente une infinie variété de choix. Nous déambulons à travers toutes ces choses et parfois nous nous attardons un peu, mais ultimement c’est notre décision de porter notre attention sur un objet — c’est-à-dire une personne, un objet, une circonstance ou un lieu — qui indique que nous entrons en accord vibratoire avec cette énergie, que nous l’acceptons et l’accueillons dans notre réalité.

Ce processus d’échange d’information avec ce qui nous entoure fait partie de la nature des choses. Là où nous choisissons de porter notre attention ainsi que la manière dont nous percevons l’information reçue est ce qui est significatif pour nous et c’est aussi très personnel. C’est pourquoi la réalité est différente pour chacun.

Ce fonctionnement est inné en chacun d’entre nous, mais comme nous l’avons bloqué, nous ne sommes plus capables d’interpréter avec clarté l’information qui devrait nous aider à discerner et à faire des choix en accord avec ce que nous sommes et ce que nous désirons vraiment. Il faut donc réapprendre d’une part à ressentir et d’autre part à faire confiance à notre ressenti. Notre cœur doit maintenant informer notre cerveau et non le contraire.

Les signaux émotionnels ou physiques qui nous sont constamment envoyés peuvent être déclenchés par des paroles que nous entendons, des situations que nous observons, des lieux que nous traversons, des gens que nous rencontrons, des objets que nous touchons, en fait par toutes les expériences que nous vivons.

Par exemple, lorsque vous entrez dans un nouvel endroit et que vous vous sentez mal ou que vous étouffez, c’est un signal. Lorsque vous rencontrez quelqu’un et que vous vous sentez oppressé, c’est un signal. Lorsque quelqu’un vous annonce une nouvelle et que vous vous sentez inquiet ou angoissé, c’est un signal…

Nos émotions et sensations sont donc conçues pour être un système de guidance. Nous recevons une information d’un évènement physique, imaginaire ou virtuel, puis nous l’interprétons selon nos cadres de référence qui proviennent de notre éducation, c’est-à-dire de tous les groupes sociaux, politiques, familiaux et autres qui ont contribué à notre éducation ou à notre CONDITIONNEMENT. Nous avons adopté leur manière de comprendre la vie et la réalité dans laquelle nous vivons. Ces croyances deviennent alors des programmes inconscients, dont une des fonctions est de nous permettre d’interagir avec la réalité matérielle, d’une manière simple et rapide. Mais lorsque ces croyances sont fausses, elles nous limitent et elles motivent nos choix de vie le plus souvent à notre insu.

Les émotions intenses ou difficiles que nous ressentons sont un signal qu’il y a une variance entre la manière dont nous interprétons ce que nous percevons et ce que notre cœur sait.

Prenons l’exemple de la culpabilité. Si vous ressentez de la culpabilité à propos de quelque chose que vous avez fait [ou pas fait], cette culpabilité vous indique que vous vous jugez sévèrement et que vous vous percevez avec un grand manque d’amour. Cette culpabilité démontre que vous ne vous donnez pas la permission d’apprendre. Elle vous indique que vous avez adopté des systèmes de référence extérieurs [religieux, sociaux, familiaux ou autres] à vous et que vous vous comparez à ces systèmes. Et lorsque vous ne vous conformez pas aux directives adoptées, vous vous auto punissez. Il ne vous viendrait pas à l’esprit de remettre vos croyances en question ! En réalité, ce n’est pas vous qui devez vous remette en question, mais bien plutôt les croyances que vous avez adoptées et auxquelles vous avez donné plus d’importance qu’à votre propre ressenti ou guidance. Ce sont ces croyances « artificielles » qui viennent limiter votre potentiel et vous empêcher de vous aligner avec votre potentiel inné.

Pour être en contact avec notre savoir intérieur, pour ressentir, il faut cesser d’être dans un état de restriction et créer un état d’expansion. Dans l’expansion, nous savons, dans la restriction, nous doutons. Il est possible de générer cet état d’expansion en commençant à percevoir notre corps physique et le monde dans lequel nous vivons comme quelque chose d’extraordinaire. Nous devons réaliser que la Création est quelque chose de magnifique, un processus parfait, infini et illimité. Et notre corps humain a été créé avec des sens qui sont faits pour profiter et jouir de la vie et non pour souffrir.

Il faut arriver à voir la vie comme un cadeau inestimable pour notre être spirituel de faire des expériences uniques, magiques, exceptionnelles. Ça veut dire que nous devons tomber amoureux de nous, de la vie, de la Création. Nous devons tout voir avec une profonde révérence. Nous devons avoir du plaisir à être humain, à explorer nos capacités, à découvrir notre potentiel créateur. Je sais que pour tous ceux d’entre vous qui souffrent, c’est difficile de percevoir la beauté et la perfection dans tout ce qui existe, mais c’est une étape essentielle si vous voulez vous ouvrir à de nouvelles possibilités…

Être conscient en tout temps de l’énergie qui nous entoure — par la manière dont nous nous sentons — est la première source de guidance et la plus importante. Notre tâche maintenant est d’apprendre à reconnaitre nos sensations et nos émotions, de les accepter et de les identifier. Ensuite, il s’agit de décoder l’information qu’ils contiennent afin de pouvoir recadrer ce qui est limitatif et faux. Ce processus devient une nouvelle manière d’être et d’agir. Il permet de reprendre le contrôle de notre vie en reprenant la responsabilité de notre ressenti et de nos choix. Il permet de passer de l’ancien mode d’opération « raison » au nouveau mode d’opération « vibration ».

Pour conclure, je dirais que lorsque nous arrivons à harmoniser tous les aspects de notre être afin qu’ils fonctionnent en parfaites unité et cohérence, ce que nous décidons et choisissons de faire nous passionne et nous inspire. Nous nous sentons confiants, guidés et surtout nous n’avons pas de doute sur le chemin que nous voulons suivre, même si nous n’en connaissons pas à l’avance tous les tournants. Notre capacité d’écouter ce que nous ressentons et de choisir selon notre système de guidance nous donne la certitude intérieure que l’expérience que nous choisissons est pour notre plus grand bien [qui soit dit en passant ne prend pas toujours la forme que nous attendons ou demandons.]

Si vous avez envie d’en apprendre plus sur votre système de guidance inné, je vous invite à vous joindre à moi lors du prochain atelier en ligne que j’animerai et qui débute le vendredi 30 octobre.

PROCHAINE SÉRIE D’ATELIERS EN LIGNE

RESSENTIR, C’EST SAVOIR ET DÉCIDER !

30 octobre, 6 et 13 novembre 2020

en collaboration avec Rayonnance TV

Vous apprendrez à découvrir votre vrai potentiel en reconnectant avec votre guidance afin de faire des choix avec plus de facilité et de discernement.

Cliquez ici pour plus d’info ou pour vous inscrire.

Avec amour

Dominique

 3,666 

Voir en PDF

Dominique Lacroix

SÉANCES INDIVIDUELLES PAR SKYPE de 30 ou 60 minutes DISPONIBLES ICI Mon site web : www.nouvellerealite.com ou contactez-moi directement ici: Me contacter <==> Mes Chroniques