Ce NOUVEAU SÉMINAIRE débute dans:

par Caroline Oceana Ryan

Le véritable chemin de l’apprentissage n’est pas une sorte de justification « je sais que j’ai raison », mais la réalisation que le chemin de chaque personne est jalonné d’accords et de désaccords avec les autres qui sont pertinents pour son cheminement particulier de croissance.

De ce fait, chaque personne passera au moins un certain temps dans la vie à faire confiance et à s’investir mentalement, émotionnellement et spirituellement dans certaines idées, ou dans ce qu’elle ressent comme des principes, que d’autres peuvent repousser avec dégoût, ou du moins désapprouver.

Il est impossible de savoir ce qu’implique le parcours de croissance et d’apprentissage d’une personne, en se basant sur ce à quoi elle semble faire confiance ou s’identifier, et cela inclut les informations que vous voyez si souvent maintenant – les canaux, les messages et les « rapports » qui proviennent de sources que certains qualifient de dignes de confiance et d’autres de fausses.

Vous avez tous, à un moment ou à un autre, deviné correctement que vous n’êtes pas ici pour « avoir raison et le prouver aux autres », ni pour vous offusquer de ce qu’un autre épouserait comme Vérité, car cette idée est vraie pour eux.

Et vous avez compris que ceux qui ont un point de vue différent du vôtre, sont aussi « Vous » !

Seule une construction mentale vous sépare des autres, et la plupart des gens remettent toujours cela en question.

Ainsi, nous dirions que la cause de l’unité et de l’interconnexion des masses, qui permettrait à des millions d’autres personnes d’exprimer leurs points de vue divergents, même si leur accès à l’information et leur expérience est limité, n’est pas aussi désespérée qu’il n’y paraît.

Vous êtes venus ici pour être différents les uns des autres !

C’est l’une des grandes montagnes que l’humanité a souhaité escalader. Pouvons-nous accepter la diversité de nos origines, de nos intérêts et de nos idées, tout en nous traitant les uns les autres comme des frères et sœurs que nous aimons et en lesquels nous croyons ?

Comment se situer par rapport à une personne que nous aimons et à qui nous ne réagissons pas, même à ses commentaires et comportements les plus difficiles, sauf pour étendre la compréhension ou pour établir des limites claires afin que le respect soit accordé à toutes les personnes ?

Ce qui est digne de confiance pour l’un peut ne pas l’être pour l’autre, et il n’est peut-être pas plus facile de « faire correspondre » ou d’équilibrer ces deux perspectives que d’aligner les expériences de vie passées de ces deux personnes et de s’attendre à ce qu’elles correspondent également.

Ils ne peuvent pas le faire, et c’est là un grand objectif.

Vos vies actuelles ne peuvent pas non plus correspondre parfaitement ; cela est vrai même pour des frères et sœurs jumeaux qui ont grandi ensemble, sont nés le même jour, ont fréquenté les mêmes écoles, ont été élevés par les mêmes personnes.

Deux points de vue très différents, même si chacun comprend et connaît intuitivement l’autre !

Lorsque vous pouvez considérer que chaque personne dans votre pays, et dans votre monde, est un frère ou une sœur qui, comme vous, « a grandi ici », et pourtant est venu avec un but différent, et a pris une identité différente dans le but d’apprendre de ces formes et couleurs particulières de l’expérience, vous vous libérez alors pour observer simplement ce que vit l’autre.

Vous pouvez alors dire que c’est intéressant, et peut-être « ne pas avoir de préférence », sans pour autant vous laisser prendre par le jugement, et penser ou dire à l’autre : « Tu as tort ! Tu as tout faux ! ».

Cependant si vous le faite, ce n’est pas que l’autre personne se redresse et se détourne de ce en quoi elle croyait.

Ce qui se passe, c’est que votre propre énergie se contracte et devient plus petite, tout comme votre vision du monde.

Pouvez-vous vous aimer suffisamment pour vous sentir en sécurité dans votre propre vision du monde, là où vous n’avez pas besoin d’un accord total dans la pièce, ou dans le monde, pour être en paix avec votre propre voyage ?

Ce sont des questions difficiles, car vous avez vécu dans la pénurie, le jugement, la perte, le traumatisme et d’autres chocs sur le chemin de l’Ascension pendant des siècles, et vous pouvez à peine imaginer un monde dans lequel la division ne fait plus partie de votre réalité quotidienne.

Pourtant, nous vous assurons que vous ne visez rien de moins maintenant – d’où les circonstances très exigeantes dans lesquelles l’humanité se trouve maintenant, alors que vous vous débarrassez des anciens systèmes.

Vous devez maintenant cesser de vous juger vous-mêmes et de juger les autres, y compris ce que « vous » ou « eux » jugent vrai ou faux.

En tant que race, vous êtes appelés à ne pas réagir aux circonstances, à l’ego et à la personnalité, aux apparences, aux idéologies et aux réactions émotionnelles, afin de pouvoir voir la situation dans son ensemble.

Et c’est ainsi que la Terre est appelée à rejoindre la Confédération intergalactique des mondes libres.

Et comment allez-vous faire, alors que vous vous opposez les uns aux autres sur votre propre planète ?

Qu’en est-il de ceux qui viennent d’ailleurs, dont la couleur de la peau correspond à celle du ciel, ou d’une plante feuillue ?

Qu’en est-il de ceux dont la forme ou la façon de parler est si nouvelle pour vous ? (Bien que vous ayez vu tout cela et bien plus encore dans votre état de sommeil, depuis des milliers d’années).

Qu’en est-il des histoires, des idéologies, des dieux et déesses des planètes et des civilisations dont vous n’avez pas encore entendu parler – seront-ils acceptables pour vous ?

Probablement pas beaucoup, si vous les considérez à travers l’esprit de votre ego, et le besoin de vous sentir en sécurité en sachant que le monde est ce que vous connaissez et ce que vous attendez.

Le monde n’est plus ce lieu, si jamais il ne l’a déjà été, chers amis.

Le temps est venu de publier ce que l’on appellerait les « identifications de l’ego », aussi incompréhensibles soient-elles.

Il est temps de libérer l’alignement automatique sur un groupe ou un système ou un autre, de manière à vous appeler à vous opposer à un autre groupe ou système ou à un autre ensemble d’idées.

Cette très ancienne méthode, autrefois efficace, de division d’un peuple (ou d’une planète) prend fin aujourd’hui, car les envahisseurs qui sont venus sur votre planète il y a des éons perdent leur emprise sur votre mode de vie et sur vos capacités mentales.

Accueillez cette époque, très chers, plutôt que de vous dérober.

C’est ainsi que vous l’appelez maintenant, avec ses tensions et ses incertitudes, et tout le reste.

Appelez-la votre Nouveau Départ Terrestre, et faites en sorte qu’elle soit ce qu’elle doit être – un adieu plutôt désordonné et disloqué, souvent cacophonique, à ce que vous connaissiez autrefois, et qu’elle doit se libérer en faveur d’une conscience d’Unité.

Cette nouvelle époque vous attend, dans vos rêves, vos visions supérieures, votre aspect supérieur.

Elle vous appelle maintenant, en espérant que vous ne jugerez pas cela aussi, comme étant trop demandé, trop irréaliste, trop peu probable.

Tout attend vos ordres, co-créateurs – et donc, que choisirez-vous ?

L’ancien mode de vie ou la Nouvelle Terre ?

Namaste, mes amis ! Nous sommes avec vous, pour toujours.

Caroline Oceana Ryan

Source: https://carolineoceanaryan.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 759 

Voir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.